© Pixabay

featuredImage

On fumait déjà de la weed en Chine il y a 2 500 ans

Et même qu'elle était bien chargée en THC.

On savait déjà que nos lointains ancêtres cultivaient du cannabis pour en récolter les graines et les fibres. Cependant, les archéologues n’avaient jamais déterminé avec certitude si en ces temps reculés on utilisait cette plante à des fins psychotropes.

Le verdict vient de tomber : c’est oui. Il y a 2 500 ans, on fumait bel et bien de la weed dans l’est de la région montagneuse du Pamir, ce qui correspond à la Chine occidentale actuelle. C’est une publication sérieuse et rigoureuse de Science Advances qui nous le dit. L’étude se fonde sur l’analyse de reliquats retrouvés dans huit tombes du cimetière de Jirzankal.

Dire que cette weed était consommée dans un but purement récréatif serait un abus de langage. Les études phytochimiques ont permis de montrer que la plante était fumée pendant des cérémonies funéraires. Les analyses ayant révélé un taux élevé d’effets psychoactifs (les résidus de cannabinol ont permis aux chercheurs de déduire a posteriori le taux de THC), les scientifiques pensent qu’une sélection rigoureuse des plants était organisée en amont.

L’usage du cannabis pour agrémenter un rituel n’est pas si surprenant. Les chercheurs rappellent que de nombreuses cérémonies religieuses étaient (et sont toujours) saupoudrées de substances psychotropes, à l’instar de l’opium ou de l’éphédrine.

Par Pierre Schneidermann, publié le 13/06/2019

Copié