C’est bon, Messenger vous autorise à supprimer définitivement vos messages

Facebook Messenger permet enfin aux utilisateurs d’annuler un message envoyé à la hâte, pendant près de 10 minutes. Comment ça marche ?

(© Facebook)

Vous l’ignorez peut-être, mais le monde dans lequel vous venez de vous lever ce matin est un tout petit peu moins violent qu’hier. Depuis le 5 février, Facebook Messenger permet à ses utilisateurs d’effacer, pour de bon, les messages envoyés, dans un délai de 10 minutes – largement suffisant pour réaliser qu’on vient de faire une énorme connerie, remercier les dieux des Internets que la personne visée ne soit pas connectée à ce moment-là, et effacer ses traces en toute discrétion avant de jurer pour la n-ième fois que cette fois-ci, la picole, c’est terminé.

Publicité

Hallelujah ! Facebook a ravi ses utilisateurs en leur donnant une fonctionnalité réclamée depuis des années à cor et à cri ! Bon, pas tout à fait… rappelons plutôt qu’en avril 2018, Mark Zuckerberg et plusieurs hauts gradés du réseau social se faisaient gauler par TechCrunch à effacer discrètement des messages privés envoyés à leurs contacts sur Messenger, dans le but d’effacer leurs traces après le piratage de Sony en 2014.

Un privilège tout oligarchique qui passait particulièrement mal au moment où Facebook se démenait pour prouver au monde entier (et surtout, surtout au Congrès américain) qu’il n’avait vraiment pas besoin d’être régulé par le gouvernement et qu’il réparerait ses erreurs tout seul, encore pardon pour les 87 millions de comptes siphonnés et merci bien. Dans la panique, Zuckerberg s’était donc rapidement excusé (en 15 ans d’entrepreneuriat, c’est de toute façon devenu une sorte de réflexe pavlovien) et avait promis que la fonctionnalité serait bientôt ouverte à tout le monde. On se dépatouille comme on peut.

L’autre saura que vous avez effacé un message

Il n’aura fallu que dix mois et quelques tâtonnements, mais nous y voilà, et à en croire la presse, votre vie va totalement changer (surtout si vous étiez incapable de contrôler vos pulsions écrites auparavant). Mais concrètement, ça fonctionne comment ? Premièrement, on vous le rappelle, la possibilité d’effacer le message ne perdure que dix minutes. DIX. MINUTES. OKAY ?

Publicité

Donc, une fois que vous avez écrit un truc particulièrement débile, vous cliquez et maintenez la pression sur la petite bulle bleue. Normalement, un menu d’option apparaîtra, et vous pourrez désormais choisir entre deux façons d’effacer : "effacer pour moi", ce qui fera disparaître le message de votre fenêtre de chat, et "effacer pour tout le monde". Rappelez-vous quand même que votre interlocuteur sera mis au courant de l’effacement du message, via une bulle dédiée dans la conversation.

Au-delà de l’euphorie, Wired s’interroge quand même : serait-ce une aubaine pour les cyberharceleurs, qui pourraient tranquillement faire disparaître leurs messages d’insulte ? Non, répond Facebook, les messages sont tous sauvegardés sur les serveurs – "pendant une période non précisée", au passage… Enfin, rappelons comme Wired que Facebook avait tout intérêt à proposer cette option puisque nombre de ses concurrents en messagerie instantanée, comme Signal ou Slack, la proposent déjà – quand ils n’imposent pas tout simplement ce paradigme d’éphémérité, pour des questions de place et de respect de la confidentialité des correspondances. Et si, petit à petit, nous acceptions l’idée que tous nos mots n’ont pas à être stockés ?

Par Thibault Prévost, publié le 08/02/2019

Copié

Pour vous :