© Print Your City

Et si on faisait du mobilier urbain... avec des déchets plastiques ?

C'est l'idée du projet Print Your City.

#leplastiquenonmerci, une journée France Inter et Konbini le mercredi 5 juin. Enquêtes et reportages pour mettre en lumière les personnalités qui se battent pour changer les comportements.

Publicité

Dans la ville d'Amsterdam (Pays-Bas), des passants se balancent sur une sorte de banc noir composite à bascule. À Thessalonique (Grèce), d'autres se prélassent sur de gros fauteuils colorés. Peut-être ignorent-ils que ce mobilier, imaginé par Print Your City à Rotterdam, outre sa forme atypique, l'est tout autant de par sa composition : le plastique qui le constitue provient de déchets ingénieusement recyclés.

Pour parvenir à cet objet illustrant parfaitement la notion d'"économie circulaire", il aura d'abord fallu séparer le bon grain de l'ivraie en récupérant uniquement les plastiques pouvant être recyclés (les PP, PE, PET et PS), nettoyer les détritus ainsi collectés et les transformer en petites billes qui serviront de matériau pour une imprimante 3D. 

Print Your City avance qu'il serait possible d'imprimer un banc par année pour deux Amstellodamois. L'idée pourrait-elle se concrétiser à grande échelle ? Malheureusement, l'histoire ne dit pas encore si l'impression de ce mobilier serait possible dans ces conditions.

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 05/06/2019

Pour vous :