featuredImage

Une enquête montre que l’e-sport intéresse autant les filles que les garçons

Si les garçons sont encore plus nombreux à déclarer que les jeux vidéo sont leur activité préférée, l’e-sport a su réduire l’écart entre les genres.

Extrait du documentaire Girl Got Game ©Studio71

Les jeux vidéo sont de plus en plus populaires chez les adolescentes, au point même de se classer parmi leurs dix passe-temps préférés, juste derrière le dessin et le chant. Ce constat, à rebours des idées reçues, est le résultat d’une enquête de la société d’études de marché Kids Insight, menée auprès de 5 000 Britanniques âgés de 4 à 18 ans pour mieux connaître leurs habitudes de loisirs.

Cependant, l’écart subsiste entre garçons et filles lorsqu’il s’agit de placer les jeux vidéo en tête du classement : 21 % de garçons de 13 à 18 ans ont déclaré que le gaming était leur activité favorite, contre 3 % seulement de filles pour la même tranche d’âge.

Plus étonnant, la préférence en fonction du genre est beaucoup moins marquée dans le domaine de l’e-sport. Un peu plus de 10 % des jeunes âgés de 13 à 15 ans ont ainsi déclaré participer à des compétitions, filles comme garçons – League of Legends est d’ailleurs une des communautés où l’on retrouve le plus de mixité. En revanche, les filles sont plus nombreuses à assister à des évènements d’e-sport.

Enfin, une même proportion de filles et de garçons a affirmé regarder des streams Twitch d’e-sport, notamment Overwatch qui fait l’unanimité, suivi de près par Fifa et Call of Duty, jusqu’à l’âge de 16 ans où l’écart commence à se creuser – un tiers des garçons de 16 à 18 % contre 10 % de filles pour la même tranche d’âge.

Par Pierre Bazin, publié le 11/12/2018

Copié