Apex Legends, le nouveau Battle Royale qui veut abattre Fortnite

Sorti par EA à la (quasi) surprise générale, Apex Legends pourrait bien faire de l’ombre au leader du marché.

Le jeu s’appelle Apex Legends et a été développé par Respawn Enternainment, une branche d’Electronic Arts. C’est son créateur, Vince Zampella, qui a annoncé sa sortie surprise dans la nuit du 3 au 4 février.

Publicité

Sans doute l’un des développeurs de FPS les plus reconnus du milieu, Vince Zampella a notamment travaillé sur Titanfall 2, un jeu dont l’échec commercial ne l’a pas empêché d’obtenir un score de 89 sur Metacritic. Il faisait aussi partie des équipes de Call of Duty : Modern Warfare 2. C’est chez Infinity Ward qu’il a rencontré Jason West (Call of Duty 4 : Modern Warfare), avec qui il a fondé en 2010 Respawn Entertainment et lancé la franchise Titanfall.

L’annonce d’Apex Legends a suscité une vive réaction : tous les plus gros streamers de Battle Royale en ont parlé, ce qui permet aujourd’hui au jeu d’être loin devant Fortnite sur Twitch – mais il paraît évident qu’avec le temps le leader du marché risque de reprendre son titre.

(© Twitch)

Publicité

Le jeu est "available right away" sur PC, PS4 et Xbox One. Avec son format de "Battle Royale en free-to-play", Apex Legends cherche clairement à devenir un jeu phénomène en empruntant la voie ouverte par PlayerUnknown’s Battlegrounds et Fortnite. Cependant, Apex Legends a quelques atouts et spécificités qui pourraient faire la différence face à ses deux concurrents directs :

  • Pas de construction ;
  • Pas 100 mais 60 joueurs sur la carte, repartis en 20 équipes de 3 ;
  • Des parties plus courtes (entre 20 et 25 minutes) ;
  • Un choix entre huit personnages différents (un peu comme dans Overwatch), des "legends" possédant chacun trois compétences : une passive, une tactique (environ toutes les 15 secondes) et une ultime ;
  • Une map très réussie et très axée sur le gameplay vertical ;
  • Des graphismes vraiment éblouissants (bien plus réussis que ceux de son autre grand concurrent, Call of Duty : Black Ops 4) ;
  • Un style de jeu moins frustrant, qui s’adapte autant aux habitués qu’aux novices ;
  • Des services payants bien gérés (et portant surtout sur des aspects cosmétiques), qui permettent au jeu de bien rester "free-to-play" ;
  • Un système de communication efficace (via des pings), qui plaira aux joueurs confirmés.

Seulement huit heures après la sortie du jeu, Vince Zampella annonçait déjà des chiffres impressionnants sur son compte Twitter.

Publicité

Apex Legends est ainsi devenu le "Battle Royale free-to-play" à la mode, mais les équipes de Respawn vont devoir travailler avec acharnement pendant un moment si elles veulent garder des joueurs, car Fortnite reste encore aujourd’hui très loin devant.

Par bgiudicelli, publié le 05/02/2019

Pour vous :