Comment South Park s'est fait bannir de Chine

Et il s'avère que Winnie l'ourson a quelque chose à voir dans l'histoire.

Ah, South Park et la censure, cette grande histoire d’amour ! Tandis que Netflix France semble galérer à expliquer l’absence de certains volets sur sa plateforme, la série animée est dans le viseur du gouvernement chinois. La raison ? Un de ses récents épisodes, intitulé "Band in China", n’a pas séduit les têtes haut placées de l’empire du Milieu, et ce pour plusieurs raisons.

Dans l’épisode en question – le deuxième de la saison 23 actuellement en diffusion –, Stan et son groupe de musique se font remarquer par un producteur hollywoodien qui leur propose un biopic. À la seule condition que ledit film évite les critères de censure chinois. "Band in China" s’apparente ainsi à une critique de l’industrie ciné américaine, laquelle aurait la fâcheuse tendance à plier le genou devant la Chine en proposant des versions censurées de ses longs-métrages. Le tout pour se remplir davantage les poches en touchant un public plus large.

Publicité

Comme si ça ne suffisait pas pour se mettre la Chine à dos, South Park inclut une autre intrigue dans ce même épisode. En effet, Randy se fait choper par les autorités locales pour essayer de vendre de l’herbe et atterrit dans un camp de travail forcé. Là-bas, il rencontre Winnie l’ourson, lui aussi incarcéré.

Ça peut paraître anodin présenté comme ça, sauf que ça ne l’est pas du tout : en Chine, l’image de Winnie l’ourson est censurée. Cela remonte à 2013, quand le président actuel Xi Jinping a commencé à être comparé au personnage animé phare de Disney via de nombreux mèmes. L’amalgame étant sans doute considéré comme offensant, toute image de Winnie a été bannie de Weibo, le réseau social le plus important du pays. En réponse à ça, Winnie est devenu un symbole de résistance face au régime jugé un peu trop restrictif de Xi Jinping.

Publicité

Mais pour le gouvernement chinois, South Park est allé trop loin en un seul épisode. Ce dernier a donc été totalement retiré des plateformes de streaming, des réseaux sociaux et même des sites de discussions à la Reddit… de même que la série dans son intégralité. Comme le rapporte The Hollywood Reporter, toute trace de South Park a vraisemblablement été effacée sur l’Internet chinois.

Trey Parker et Matt Stone, les cocréateurs de la série, se sont exprimés quant à cette polémique, délivrant des mots d’excuse éminemment ironiques sur Twitter"On préfère nous aussi l’argent à la liberté et la démocratie, déclarent-ils. Xi ne ressemble pas du tout à Winnie l’ourson ! […] Longue vie au grand parti communiste chinois ! Que la récolte automnale de sorgho soit généreuse ! C’est bon, la Chine, on est rabibochés maintenant ?"

Par Florian Ques, publié le 08/10/2019

Copié

Pour vous :