Viral alert : elle lèche une glace dans un supermarché et risque 20 ans de prison

La vidéo est devenue virale, créant des réactions en chaîne pendant les vacances américaines.

Voici comment une mauvaise blague destinée aux réseaux sociaux devient une polémique globale en pleine fête de l’Indépendance aux États-Unis. Une jeune Texane se laisse filmer par son ami dans les rayons d’un Wallmart, supermarché très connu outre-Atlantique. Elle prend alors un pot de glace de la marque Blue Bell, l’ouvre et en lèche tout le dessus avant de le remettre dans l’étalage. Elle sort alors du magasin comme si de rien n’était. 

Publicité

Postée sur Twitter, la vidéo devient virale avec plus de 12 millions de vues. La plupart des réactions sont unanimes : "ce n’est pas drôle." Alors que ces quelques secondes de vidéo se partagent en plein milieu des vacances américaines, la direction de Wallmart puis la police lancent un appel à témoin pour retrouver la "lécheuse" en diffusant des images de vidéosurveillance.

Publicité

Elle a été identifiée dans la région de San Antonio et arrêtée le 5 juillet. La jeune femme risquait 20 ans de prison mais étant mineure, sa peine pourrait être revue à la baisse. De son côté, la marque de glace Blue Bell a fait un communiqué pour rassurer ses clients sur la sécurité sanitaire de ses produits et certifier que le fameux pot léché n’a jamais été vendu. Un véritable tourbillon se met en place, totalement disproportionné par rapport à l’événement. Les meilleurs moments de l’Internet.

Publicité

Le léchage intempestif est alors devenu une transgression potache et radicale. La police cherche à endiguer une réaction en chaîne alors que d’autres vidéos du même genre atterrissent sur les réseaux sociaux. Certaines polices locales utilisent leurs comptes pour garantir l’ordre et la répression en cas de flagrant délit. Une deuxième personne a justement été arrêtée pour des faits similaires le 9 juillet.

Publicité

Depuis, certains considèrent que les pots de glace sont mieux protégés que la communauté noire dans leur pays. La polémique n’est pas encore près de disparaître. Une bonne occasion d’écouter un classique musical sur le sujet.

 

Par Aurélien Chapuis, publié le 09/07/2019

Copié

Pour vous :