AccueilGénération demain

Génération Demain : Lou Colpé, la vie intergénérationnelle

Publié le

par Inès Roulaud

Lou raconte son engagement auprès des personnes âgées et pourquoi elle a réalisé un reportage sur la vieillesse, "Le temps long".

Ils sont nés entre 1990 et 2000. Ils sont le souffle de demain, ils inventent, ils inspirent, et s’interrogent dans tous les domaines : environnement, politique, travail, famille, santé, genre… Le mercredi 14 octobre, France Inter et Konbini leur consacrent une journée pour leur donner la parole.

"J’ai filmé un couple qui vieillit dans les années 2000-2010 et quand on est vieux dans ces années-là, en Belgique, qu’est-ce qui nous est proposé ? Comment on nous parle ? Dans quelle structure on nous met, et puis comment on meurt ?".

Réalisatrice de documentaires, travaillant en psychiatrie et en maison de repos, Lou Colpé, 29 ans, vit en coloc' intergénérationnelle avec Bertrand, 32 ans, et Thérèse, 90 ans, à Namur en Belgique. Thérèse a commencé à avoir des problèmes de vue et trouvait que sa maison devenait beaucoup trop grande. Une de ses demandes était aussi de ne pas se retrouver seule. Lou vit donc dans une partie de la maison et reste présente pour sa coloc de 90 ans.

Lou a toujours été très sensible et à l’aise avec les personnes âgées, notamment avec ses grands-parents. Son documentaire retrace 10 ans de moments de vie entre son grand-père et sa grand-mère, un couple qui vieillit ensemble. "J’aimais beaucoup mon grand-père, il était un personnage plutôt comique et au fur et à mesure des années, ma caméra s’est tournée vers ma grand-mère qui a été diagnostiquée malade d’Alzheimer."

Pour Lou, la question des personnes âgées ne se posait pas de la même manière il y a quelques décennies, car les femmes ne travaillaient pas et pouvaient s’occuper de ces personnes dans le besoin. Aujourd’hui, Lou se concentre sur ses projets et pense rester vivre encore quelques années chez Thérèse, dans sa coloc' intergénérationnelle.