featuredImage

Yoteq, le distributeur de livres connecté qui veut vous donner envie de lire

Une centaine de bibliothèques connectées vont envahir les gares et les lieux publics pour encourager les passants à lire.

À partir du mois d’avril et jusqu’en 2020, une centaine de distributeurs de livres vont trôner dans des lieux publics : gares routières, grosses stations de métro, centres commerciaux, hôpitaux, etc. La start-up derrière cette initiative culturelle, Yoteq, vise avant tout les lieux d’attentes et les transports en commun, là où les points Relay occupent le terrain.

Les distributeurs en partenariat avec des librairies de proximité veulent ainsi reprendre le dessus dans ces zones stratégiques. Le but, explique clairement l’entreprise, est de coopérer avec les librairies, pas de les miner. Une campagne Ulule a d’ailleurs été créée pour donner vie à cette bibliothèque du futur, ultra-connectée.

L’opération a visiblement conquis le public puisque l’objectif de financement a été atteint, et même dépassé depuis le début du mois de mars. Et pour cause, si la vie des librairies n'est pas mise en danger – à défaut de celles des libraires –, le projet a de quoi séduire par sa simplicité d’utilisation, sa sélection variée et son incitation à la lecture.

Comme on retire de l’argent à un distributeur, l’utilisateur pourra se rendre à une borne et choisir son ouvrage parmi plus de 300 livres, bandes dessinées, guides, polars, revues ou encore livres jeunesse. Grâce à un écran tactile, l’utilisateur pourra parcourir, voire errer dans le large catalogue et recevoir immédiatement le livre de son choix, dans un bac. Voici une petite démo :

Les premières bornes seront installées dans les gares de Bibliothèque François-Mitterand, Magenta à Gare du Nord et Haussmann-Saint-Lazare. Reste à voir maintenant la qualité du catalogue, la disponibilité et l’état des livres, puisque Yoteq propose également de racheter certains ouvrages.

La preuve que les liseuses et iPad n’ont pas surpassé les livres papiers et condamné les bibliothèques aux restrictions budgétaires : les bibliothèques participatives, mobiles et 2.0 restent une grande tendance des espaces collectifs, un refuge pour les passants solitaires et curieux en quête de lecture.

Par Lucille Bion, publié le 25/03/2019