Brand

Visite : la maison éco-intelligente du futur est arrivée

Ventilation connectée, chauffage intelligent et maison à l’écoute de vos habitudes, les technologies de la domotique rivalisent d’ingéniosité pour prendre soin de notre planète et de notre confort. Petit tour du – futur – propriétaire.

Adopter un mode de vie durable ne fait plus débat, il s’agit d’une nécessité admise par tous. Or, si cette transition passe notamment par une mise à niveau technologique de nos lieux de vie, cela va parfaitement de pair avec un plus grand confort. C’est ce que nous prouvent chaque jour les start-up que Konbini et le Prix EDF Pulse 2018 ont décidé de vous présenter aujourd’hui, pour un logement connecté, facile d’usage et intelligent.

Lancey, un radiateur plein d’énergie

© Lancey

Quand on parle d’économiser de l’énergie dans une maison, on pense immédiatement au chauffage. Et pour cause, nous avons tous côtoyé les antiquités bruyantes qui équipent aussi bien nos immeubles que nos classes d’école. Froid d’un côté, brûlant de l’autre, ils peuvent être aussi peu fonctionnels qu’énergivores. Mais avec l’arrivée du radiateur Lancey et de sa batterie intégrée, leur règne sera bientôt derrière nous.

"Notre produit permet de comprendre les besoins en chauffage d’un bâtiment, dans chaque pièce et à chaque moment, et d’y répondre grâce à l’Intelligence artificielle (IA)", résume Raphaël Meyer, 29 ans, président de la start-up Lancey Energy Storage. Mais ce n’est pas tout, il ajoute : "En plus d’optimiser l’efficacité énergétique du bâtiment, notre radiateur encourage aussi l’autoconsommation, c’est-à-dire l’utilisation de l’énergie produite sur place, par des panneaux photovoltaïques par exemple."

Parfaitement interopérables, sécurisés et équipés de nombreux capteurs (de présence, de température, de qualité de l’air, entre autres), les radiateurs Lancey adaptent en permanence le niveau de chauffage de chaque pièce. À noter que les infos ainsi captées peuvent aussi servir à d’autres appareils connectés de la maison. Mieux encore, les batteries des radiateurs leur permettent de stocker l’électricité issue du solaire ou puisée aux heures creuses pour l’utiliser quand cela s’avère nécessaire et en particulier pendant les heures de pointe du réseau électrique.

"C’est aussi le premier radiateur intelligent compatible avec Linky, le compteur intelligent d’Enedis. Ce qui lui permet de réduire encore la facture en ne dépassant par exemple jamais la puissance maximale souscrite avec le fournisseur d’énergie", complète Raphaël Meyer. Du bon pour la nature comme pour le portefeuille donc. Et quand on sait que plus de 60 % de la facture d’électricité des Français est consacrée au chauffage*, on se dit que le futur a vraiment du bon.

*Infographie sur la répartition de la consommation d’électricité au sein d’un foyer français – octobre 2016 – EDF

AirEx, invisible artisan du bien-être

© AirEx

Une petite grille derrière une porte, une VMC (ventilation mécanique contrôlée) dans un coin, un joint de fenêtre abîmé, l’aération et l’isolation d’une maison sont souvent invisibles aux yeux de ses habitants. L’une comme l’autre sont pourtant essentielles pour leur santé et leurs économies. "C’est pour cela que nous avons conçu AirEx, un contrôle intelligent de la ventilation permettant de réduire le besoin de chauffage et de protéger la qualité de l’air d’un intérieur", raconte Agnes Czako, 30 ans, cofondatrice et directrice commerciale d’AirEx. "Pour cela, ses capteurs agrègent des données sur la température, l’humidité et la qualité de l’air dans le cloud puis en tirent des directives à donner au système de ventilation de la maison ou de l’appartement", poursuit la jeune femme. Le tout sans utiliser de ventilateur, seulement les mouvements naturels de l’air.

© Hero Images

En fait, le système permet une telle économie d’énergie qu’il est rentable en deux ans. Des qualités aussi intéressantes pour les petits propriétaires que pour les grands bailleurs. Ce qui était une nécessité absolue pour Agnes Czako : "Nous avons mené des dizaines de milliers d’audits énergétiques de logements sociaux à travers le Royaume-Uni et nous avons été choqués par le nombre de familles qui luttent pour parvenir à se chauffer ou développent des problèmes de santé liés à l’humidité. C’est pourquoi dans cinq ans nous espérons avoir déployé notre solution dans le plus grand nombre de logements possible, en particulier ceux des plus démunis." Un droit à jouir d’un air sain, du moins chez soi, qui semble fondamental et essentiel.

Viaroom, une maison à votre écoute

© Viaroom

"Vérifier que les lumières sont éteintes, régler le chauffage ou encore penser à fermer les portes et les fenêtres, nos maisons modernes ont toujours besoin d’être baby-sittées. Et ce malgré leurs équipements, car les applications n’ont fait que remplacer un bouton physique par un bouton numérique", constate Alexandre Ioachim, 45 ans, fondateur et directeur de l’innovation de la start-up Viaroom. "C’est pour cela que nous avons créé Viaroom HomeTM, le premier contrôleur domotique complètement autonome."

Ce dernier mot est essentiel puisque les équipes de Viaroom ont constaté que de nombreux foyers intéressés par la domotique – l’ensemble des fonctions d’une maison connectée – reculent face à la complexité de celle-ci. Viaroom HomeTM s’installe donc de manière ultra-rapide dans n’importe quelle maison ayant au moins une ampoule connectée puis détecte automatiquement les appareils de la maison. Ensuite, il ne reste plus qu’à attendre les premières 48 heures que Viaroom HomeTM apprenne à vous connaître. Il n’y a aucun réglage à faire. Rien.

© Westend61

Au contraire, le boîtier va intégrer toutes vos habitudes, de la station de radio que vous aimez écouter le matin jusqu’au réglage du four pour votre soirée pizza/Koh Lanta du vendredi soir, pour y répondre ensuite le plus efficacement possible. Et plus le temps passera, plus son analyse sera fine. "L’idée c’est vraiment que les gens continuent à utiliser leur maison normalement, qu’ils touchent les interrupteurs, règlent le thermostat, etc., notre solution prendra progressivement le relais en répondant à leurs besoins. Il n’y a rien d’autre à faire, nous avons supprimé la barrière technologique qui effraie tant", explique Alexandre Ioachim.

C’est là que Viaroom HomeTM se distingue des contrôleurs domotiques traditionnels et du travail qu’ils impliquent pour les utilisateurs. D’ailleurs, cette technologie ne les concurrence pas, elle les complète et encourage même à s’équiper. D’autant que l’autre atout majeur de Viaroom HomeTM, c’est la rentabilité ! En plus d’être un cerveau à lui tout seul, le boîtier va vous faire faire des économies en optimisant tout seul vos dépenses énergétiques sur l’éclairage, le chauffage, le four ou la machine à laver. Soyons honnêtes, on a tous rêvé d’avoir une IA à domicile comme le Jarvis d’Iron Man. Eh bien, il est là, et il est tout aussi sécurisé que celui de Tony Stark.

Le Prix EDF Pulse 2018 met en lumière des talents aussi variés qu’exceptionnels. Votez ici pour Lancey Energy Storage, AirEx ou Viaroom pour leur permettre de gagner le Prix du public et découvrez les autres start-up finalistes dans les catégories Smart Business pour l’entreprise intelligente, Smart City pour la ville intelligente et Smart Health & Self pour la santé et le bien-être connectés.

Par EDF Pulse, publié le 10/08/2018