AccueilPartners

Tuto pour devenir un(e) pro de la vidéo de nuit !

Tuto pour devenir un(e) pro de la vidéo de nuit !

Publié le

par OPPO Mobile

Quel matos utiliser ? Quelle source de lumière à privilégier ? Doit-on utiliser le flash ?

Konbini & Oppo s'associent pour vous donner les meilleurs tips afin de devenir le boss de la vidéo de nuit !

La nuit, tous les chats sont gris.

Si vous avez déjà essayé de filmer une soirée, un anniversaire au moment où on éteint les lumières ou une scène de nuit en extérieur avec un portable, vous savez que ça n’a rien de facile. On vous file donc nos meilleurs tips pour transformer vos vidéos de nuit en chefs-d’œuvre. Car sans eux ou sans un algorithme de vidéo Ultra Nuit aussi performant que celui du OPPO Reno4 Pro 5G, vous n’y verrez juste rien. Ou alors à peine quelques traits lumineux indiscernables.

Trouvez la bonne source lumineuse.

Cela peut paraître évident mais c’est à cause du manque de lumière que les vidéos de nuit sont si difficiles à réussir. Comme vous n’aurez probablement pas de projecteur avec vous, la première condition pour en réussir une consiste donc à trouver une bonne source lumineuse. Même si c’est facile, on vous déconseille fortement de vous tourner vers l’éclairage brutal et peu flatteur des lampadaires et des éclairages de rues. Privilégiez plutôt les grandes sources de lumière douce comme les rétro éclairages de vitrines ou les panneaux publicitaires LED. Tips dans le tips : positionnez-vous aussi près que possible de la source de lumière pour améliorer le rendu de votre vidéo.

Créez des silhouettes.

Si vous n’avez pas de bonne source de lumière pour éclairer le sujet de votre vidéo, jouez sur les silhouettes. Prenez de la distance, choisissez un grand angle pour augmenter la quantité de lumière disponible et jouez sur les contrastes. Cela vous permettra de découper votre sujet et de bien le mettre en avant. En effet, cette technique attire irrémédiablement l’œil du spectateur sur la forme qui se découpe dans la lumière. Mieux encore, elle permet de transformer une nappe de lumière brutale en une alliée exceptionnelle pour votre tournage. Bref, un bon truc à garder en tête.

Choisissez le bon matos.

Les conditions particulières d’un tournage de nuit impliquent naturellement d’utiliser du matos spécifique. Les utilisateurs d’appareils photo ou de caméras privilégieront donc les lentilles ultra rapides avec une ouverture aussi grande que possible. Pour ceux qui préfèrent improviser, qui aime voyager léger ou qui ne comprennent rien à la phrase précédente, le choix d’un smartphone avec les specs nécessaires s’impose. C’est notamment le cas de l’OPPO Reno4 Pro 5G. Et pour cause, avec son capteur ultra grand angle Sony IMX708, ses 12 millions de pixels et son format 16:9 adapté, il vous permettra de réaliser facilement des vidéos d’un niveau cinématographique. Les couleurs éclatantes et l’absence totale de bruit numérique sur vos images vous en convaincront dès la première vidéo.

Méfiez-vous du flash.

Contrairement aux apparences, l’usage d’un flash n’est pas vraiment recommandé pour une vidéo de nuit. Sa faible portée et la brutalité de sa lumière ne sont adaptées qu’à des prises de vue à très courte portée. Si votre image a de la profondeur, ce qu’on vous souhaite, le flash ne fera apparaître que ce qui se trouve au premier plan et fera souvent disparaître le reste. L’inverse de la création de silhouette en somme. Enfin, dans les espaces clos, il donnera à l’image un côté surexposé et cheap que vous n’avez vraiment pas envie de retrouver dans votre résultat final.

Evitez le slow motion.

Le slow motion est à la vidéo ce que le noir et blanc est à la photo : un truc un peu facile pour sauver un shooting un peu moyen. Il faut donc le réserver à des occasions bien particulières. Et c’est encore plus vrai quand il s’agit de vidéos de nuit tant cette façon de filmer augmente le nombre d’images par seconde que vous filmez. Or, plus celui-ci est élevé, plus vous avez besoin de lumière. Bref, faites le calcul et enlevez le doigt du bouton slow motion. Même si c’est tentant, ce n’est définitivement pas un bon moyen de réussir votre vidéo.

Utilisez des réflecteurs naturels.

Pour ceux qui l’ignorent, un réflecteur est un grand panneau reflétant la lumière pour optimiser l’exposition d’une photo ou d’une vidéo. Sauf qu’on se balade rarement avec ce genre de choses dans son sac à dos quand on explore la vie nocturne d’une ville, une grotte ou qu’on passe sa soirée à faire des vidéos d’urbex. Le truc c’est donc d’utiliser des réflecteurs naturels comme des murs blancs, des parois en verre ou un grand rideau métallique, qui sont faciles à trouver. Enfin, certains réflecteurs naturels sont saisonniers. C’est le cas de la neige qui vous permettra de faire des merveilles ou d’une jolie surface aquatique durant les saisons chaudes. Évidemment, même en étant créatif, on ne trouve pas toujours le réflecteur naturel idéal autour de soi. C’est là qu’un smartphone comme l’OPPO Reno4 Pro 5G peut prendre le relai avec sa technologie HDR qui améliore l’exposition de la vidéo dans tous les environnements, clairs ou obscurs. Ouais, ça aide vraiment. Genre vraiment.

Réaliser une bonne vidéo de nuit est un exercice qui peut s’avérer assez technique. Mais avec un peu d’effort, ces quelques tips et surtout le bon matos, vous pourrez faire de grandes choses. Quand ce sera le cas, vous pourrez même participer aux challenges photos lancés régulièrement par la marque OPPO. Allez, ça tourne.