Brand

Turn-up ton logement : la Bible pour récupérer ta caution à coup sûr !

Emménagement ou déménagement, qu'en est-il de ta caution ?

Tel un spectre menaçant, la caution plane au-dessus de ta tête durant toute la durée de ton bail. Pas de panique cependant, on t’explique la marche à suivre pour être certain de la récupérer rapidement !

Ça y est, tu as trouvé l’appart de tes rêves et tu es fin prêt à prendre tes quartiers et à vivre ta meilleure vie (étudiante). Reste encore un petit détail à régler : la caution. Parce que c’est une chose d’aligner la money, mais encore faut-il être certain de pouvoir la récupérer. Et pour éviter de vivre dans l’angoisse de planter un clou pour accrocher la photo de ta mémé, Konbini et Crédit Agricole s’associent afin de te livrer tous les conseils et les ressources qui te permettront de récupérer tes sous sans te prendre la tête !

Publicité

Fais un état des lieux minutieux

Publicité

Le jour de l’état des lieux, prépare-toi à être au taquet. C’est le moment ou jamais de noter tous les petits dégâts qu’il peut y avoir dans l’appart, afin d’éviter de se faire accuser injustement de les avoir causés. Éraflures sur le parquet, fenêtres rayées, serrures capricieuses, fissures ou petites tâches sur les murs ou le plafond, fais attention à ce que tous les détails soient dûment notés dans le document, et n’hésite pas à prendre des photos à utiliser en guise de preuve en cas de litige.

@Getty Images

Ne prends pas de risques inutiles

Bon, forcément, si tu veux revoir ta caution, il te faut y mettre un peu du tien également. Déjà, spoiler alert, en payant consciencieusement ton loyer tous les mois. Ensuite, en entretenant soigneusement ton logement. Si tu organises une soirée, surveille tes potes les plus maladroits, interdit catégoriquement les verres au-dessus de la moquette (ou posés sur la cheminée en marbre de Carrare). Fais régulièrement le ménage et répare au jour le jour les petits dégâts, ton proprio sera ravi de voir que tu as chouchouté son appartement.

Publicité

@Getty Images

Fais le grand ménage avant de rendre les clefs

Si tu as bossé correctement tout au long de ta résidence dans les lieux, il ne devrait pas y avoir trop de taff. Veille à bien lustrer le parquet, reboucher les trous avec du mastic, nettoyer les vitres, etc. Bref, prête attention à tous les petits détails qui te permettront de mettre toutes les chances de ton côté pour combler ton proprio et le convaincre de te rendre tes deniers ! 

@Getty Images

Publicité

Connais tes droits

Déjà, sache que le propriétaire est obligé de justifier les retenues sur ta caution, en présentant notamment des photos, un constat d’huissier en cas d’éventuelles dégradations, ou une lettre de réclamation restée sans réponse en cas de loyer impayés. En cas de litige ou de retard de sa part à te rendre tes deniers, sache que tu peux mettre en demeure ton propriétaire de restituer le dépôt de garantie par lettre recommandée avec avis de réception, mais aussi faire appel à la commission départementale de conciliation pour trouver une solution à l’amiable. En dernier recours, tu peux aussi porter le litige devant le juge du tribunal d’instance. On ne te souhaite pas d’en arriver là, mais c’est toujours mieux de connaître ses droits pour éviter de se faire filouter ! Important à savoir : le propriétaire peut te verser le dépôt de garantie sous trois mois après ton départ des lieux.

Voilà, tu as tous les tips pour récupérer ta caution à coup sûr mais le plus important reste encore de pouvoir la financer dès le départ ! Et pour cela, il existe la caution visale, une garantie locative à destination des locataires : Déjà, c’est le bon plan pour payer ta caution sans avoir à vider ton livret A ni à solliciter tes parents. Ensuite, c’est la meilleure solution pour rassurer ton futur propriétaire sur ton sérieux avec un dossier locatif qui envoie du bois. Bref, que du benef !

 

Par Crédit Agricole, publié le 22/11/2019

Copié