AccueilCinéma

Les meilleurs méchants de l’univers Marvel

Publié le

par Netflix

Lancée le 10 avril dernier sur Netflix, la première saison de Daredevil marque le grand retour du justicier malvoyant. Et puisque qu’il n’y a pas de vrai héros sans son contraire maléfique, Michael Murdock affrontera son ennemi juré : Kingpin. Ce caïd du crime organisé fait partie des meilleurs méchants de l'univers Marvel. L’occasion pour nous de revenir sur les plus grandes légendes du mal de la franchise.

Epicurien éclairé, Kingpin règne en maître sur la Côte Est américaine. Pour combler son absence de superpouvoirs, le bonhomme peut compter sur des ressources financières réputées infinies et sur une armée d’hommes de main, dont le célèbre Bullseye. Et bien qu’il ait manifestement abusé des pizzas de Brooklyn, la légende urbaine raconte que sa surcharge pondérale masque en réalité une force herculéenne.

Avec un pedigree pareil, Kingpin a gagné sa place au panthéon des meilleurs méchants de l’univers Marvel. L’occasion pour nous de revenir sur les plus grandes légendes du mal de la franchise. Voici un chart de nos vilains préférés, sélectionnés pour leur force de frappe, leur folie meurtrière et aussi leur degré de coolitude.

Les armes très fatales

  • Bullseye

Bullseye compte parmi les pires sociopathes de l’univers Marvel. Ses compétences de tireur d’élite, doublées d’une certaine inventivité lorsqu’il s’agit d’éliminer ses targets font de lui une véritable machine à tuer. Stylo Bic, trombone ou carte à jouer, l’homme à la tête de cible n’a de cesse de réinventer le concept de lethal weapon pour donner du fil à retordre à Daredevil. Kingpin en a fait à juste titre l’un de ses hitmen de cœur. Le vrai American Sniper, c’est lui !

  • Ultron

Fruit d’une expérience ratée du docteur Henry Pym, ce super-vilain robotique au nom de lessive s’est imposé depuis sa création comme l’un des pires fléaux auxquels les Avengers ont eu à se confronter. Originellement conçu à des fins humanistes, Ultron s’est rapidement mué en robot génocidaire, dont le projet de vie se résume à anéantir la race humaine. Doué d’une intelligence artificielle hors du commun et d’un corps quasi-indestructible en Adamantium, il s’annonce comme le méchant à suivre du prochain Avengers.

Les Dieux du Game

  • Apocalypse

Élevé à la dure sous l’Ancienne Egypte, Apocalypse est l’un des premiers mutants connus. Sorte de gourou céleste, il a passé les cinq derniers millénaires à parcourir le monde, à prêcher ses délires messianiques auprès de ses nombreux fidèles et à affronter des adversaires tels que Thor…ou Dracula. De nos jours, cet adepte de la loi de la jungle a fait de la survie des meilleurs son but unique. Only the strong survive.

  • Dark Pheonix

Caution glamour de ce top, la mutante Jean Grey – aka Strange Girl – fut la première X-Woman. Déjà dotée d’incroyables pouvoirs télépathiques et télékinésiques, la belle se transforma en Phoenix à l’occasion d’un orage solaire. Si Galactus s’envoie des planètes au petit dej, Dark Phoenix se nourrit quant à elle de soleils entiers, causant au passage la mort de millions d’individus. Etre une femme libérée, c’est pas si facile.

  • Loki

Avant que Hulk ne brise son corps de lâche dans le premier Avengers, Loki fut longtemps l’une des raclures centrales de l'univers Marvel. A défaut de pouvoir concurrencer la force de son frère rival Thor, la brindille Asgardienne verse dans l’art de la manipulation et des coups bas. Interprété au cinéma par le désormais incontournable Tom Hiddleston, il est aujourd’hui l’un des meilleurs pourvoyeurs de mèmes sur les internets.

  • Galactus

Sous ses airs de Goldorak eighties, Galactus représente l’une des plus grandes menaces de l’univers Marvel. Galactus fait des mondes et des univers la base essentielle de son alimentation. En dépit des efforts des Quatre Fantastiques, celui qui est connu pour être l’unique survivant du Big Bang ne désespère pas de faire de la Terre son petit quatre heures. Miam.

  • Thanos

Rejeté par les siens en raison d’un physique ingrat, Thanos est le paria fâché de la clique des Titans. Vexé comme un pou de ne pas succéder à son père à la tête du peuple des Eternels, notre badass cosmique a mis sa différence et sa puissance au service de la Dame Mort. Valeur montante de la méchanceté, il sera à l’affiche des troisième et quatrième films Avengers intitulés Infinity War.

Les roublards

  • Doctor Doom

Saint Patron de la vilenie, Victor Von Doom, né Fatalis, est l’archétype de l’icône pop. A la fois génie scientifique, magicien surpuissant et quintessence de l’arrogance, il règne en monarque absolu sur sa Latvérie natale et songe sans cesse aux moyens d’assouvir son intarissable soif de domination. Sorte de Mad King moderne, le Docteur aime à parler de lui comme l’être le plus talentueux de l’univers. Et toujours à la troisième personne.

  • Magneto

Magneto a longuement cherché sa voie, oscillant sans cesse entre super-héro et super-vilain. Une ambiguïté qui s’explique par son passé de rescapé de la Shoah qui le fait alterner entre pulsions destructrices et envies d’offrir au peuple mutant une vie meilleure. Et bien que sa bromance avec le professeur X lui a permis de réintégrer le team X-Men, il n’a pas pu s’empêcher de vite retomber dans ses travers de gros méchant.

  • Red Skull

Red Skull a débuté sa sinistre carrière en décembre 1940, en tant que bras droit d'Hitler. Une certaine idée du mal qui a fait de lui l’ennemi juré et le parfait opposé de Captain America. Dénué de toute forme de morale, ce Nazi expert en complots a su rester fidèle à son désir d’origine : dominer sans partage un monde racialement épuré. Un sale type quoi.

Le cinglé

  • The Green Goblin

Méchant emblématique de la série Spiderman, il est le résultat d’une expérience malheureuse au cours de laquelle un riche industriel a accidentellement trempé dans un liquide verdâtre. Le Green Goblin mélange les styles entre Halloween et la Saint Patrick, à base de bombes citrouilles et de boomerangs chauves-souris. L’incarnation du fashion faux-pas en somme.

Si vous n'avez pas déjà vu le trailer de la série Daredevil, déjà disponible en exclusivité sur Netflix, le voici :

À voir aussi sur konbini :