AccueilCinéma

The Jinx, le documentaire HBO sur la plus folle enquête policière des USA

The Jinx, le documentaire HBO sur la plus folle enquête policière des USA

Publié le

par CINÉ+

Diffusée en mars dernier sur HBO, The Jinx a plongé les États-Unis dans une enquête policière surréaliste. Au cours du tournage, le richissime homme d'affaires américain Robert Durst a avoué ses crimes restés impunis depuis trente ans. La série-documentaire débarque en France sur Planète+ CI, disponible uniquement sur CANALSAT.

Robert Durst, héros de <em>The Jinx</em>  © HBO

En mars dernier, le nom de Robert Durst faisait les gros titres des plus prestigieux journaux du monde. Et pour cause : à 71 ans, cet homme d'affaires multimillionnaire américain, fils du magnat de l'immobilier Seymour Durst, venait d'avouer sur l'une des chaînes les plus regardées des États-Unis qu'il était à l'origine de trois meurtres commis il y a plus de vingt ans. Son histoire bascule dans un dénouement totalement inattendu.

Cette "confession" involontaire s'est faite en plein tournage de The Jinx : La vie et les morts de Robert Durst, une minisérie documentaire de six épisodes réalisée par Andrew Jarecki et diffusée sur HBO le 8 février dernier, à laquelle monsieur Durst avait de son plein gré désiré participer.

Après la sortie de All Good Things en 2010, un film directement inspiré de la vie du richissime homme, Andrew Jarecki souhaite aller plus loin et percer à jour le mystère Durst. C'est ainsi que naît The Jinx, où témoignent tour à tour victimes, famille, police mais surtout le principal accusé.

Apprenant l'existence d'un tel projet, Robert Durst (à moitié fou ou en plein ego-trip) décide d'appeler Andrew Jarecki, et lui propose de planifier une interview – chose qu'il n'avait jamais accordée à aucun autre journaliste auparavant. Pendant un an et presque vingt heures d’entretiens, les deux hommes multiplient les échanges, qui viendront peu à peu compléter le puzzle de The Jinx,  jusqu'à résoudre l'enquête.

Car, lors d'une ultime interview, au cours de laquelle le réalisateur soumet à Durst une preuve accablante, ce dernier s'isole aux toilettes et semble avouer ses crimes à haute voix, pensant visiblement son micro-cravate coupé : "Ça y est... Tu t'es fait prendre. Qu’est-ce que j’ai foutu ? Je les ai tous tués, bien sûr...".

Une vie digne d'un thriller

"Tous", ce sont sa femme Kathleen, volatilisée en 1982 sans laisser de traces ; Morris Black, son ancien voisin assassiné et démembré en 2001 au Texas; et sa meilleure amie Susan Berman, retrouvée avec une balle dans la tête dans son appartement de Los Angeles en 2000.

Susan Berman et Robert Durst © HBO

Bien sûr, avec des meurtres aussi mystérieux et jamais résolus, Robert Durst avait éveillé les soupçons, faisant régulièrement la Une des tabloïds. Il avait même été inculpé quelques jours après la mort de Morris Black, en 2001.

Alors qu'il vivait au Texas travesti en femme muette sous le faux nom de Dorothy Ciner (pour "échapper à la pression médiatique" selon lui), "Bob" est arrêté pour le vol d'un sandwich et d'une boîte de pansements – alors qu'il possédait la modique somme de 38 000 dollars, en liquide, dans sa voiture.

Au cours de son arrestation, il déclare avoir tué Morris Black à cause d'une dispute et l'avoir démembré. Lors de son procès en 2003, son avocat convainc le jury que son client souffre du syndrome d'Asperger. Robert Durst est relaxé.

Une démence jamais diagnostiquée ?

Syndrome d'Asperger ou non, il y a de fortes chances pour que Robert Durst souffre effectivement d'une certaine forme de démence, causée selon certains par le suicide de sa mère auquel il assiste, alors qu'il n'est qu'un enfant.

Mais après de tels aveux, diffusés en mars dernier à la télévision américaine, il paraît aujourd'hui difficile que le septuagénaire échappe une nouvelle fois à la justice, d'autant plus que l'homme semble complètement isolé. Son propre frère, Douglas Durst, confiait il y a quelques mois au New York Times

[Robert Durst] est un vrai psychopathe, au-delà de toute émotion. C'est pour cela qu'il fait ces choses, pour pouvoir expérimenter les émotions des autres par procuration. Parce qu'il n'en a absolument aucune.

Les anciens époux Kathleen et Robert Durst, avant 1982 © Splash News

Depuis la diffusion du dernier épisode de The Jinx le 15 mars 2015, Robert Durst, qui était jusqu'ici parvenu à échapper à la prison, risque donc gros.

Comme le rapporte le New York Post, le multimillionnaire est actuellement détenu dans une prison fédérale de Louisiane, où il attend d'être jugé pour le meurtre de Susan Berman. Comment l'histoire va-t-elle se conclure ? Réponse au prochain épisode. 

Planète+CI et CANALSAT vous offrent le 1er épisode de cette minisérie documentaire inédite sur le site #QuiEstRobert? 

The Jinx, dès le 22 octobre à 20h45 sur Planète+ CI, uniquement sur CANALSAT.