Brand

© Service national universel

Le Service national universel : l’engagement de la nouvelle génération

Mais en quoi consiste exactement cet engagement national d’un nouveau genre ? On vous explique.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, le Service national universel sera prochainement obligatoire pour tous les jeunes de France. Cette année, plus de 2000 jeunes volontaires ont participé à la phase d’expérimentation du SNU dans 13 départements pilotes, une expérience inédite centrée sur le développement individuel autant que collectif.

A destination des 15 – 16 ans, le SNU a pour but de fédérer autour des valeurs communes #LibertéÉgalitéFraternité mais aussi de donner les moyens aux jeunes de construire la société qui leur ressemble en leur donnant accès à toute l’information nécessaire à travers des modules variés.

Publicité

C’est quoi le SNU ?

Publicité

Le Service national universel, a vocation à devenir une nouvelle étape vers la citoyenneté en France. Entre 15 et 16 ans, les appelés participeront à un séjour de cohésion de deux semaines ainsi qu’à une mission d’intérêt général, également pendant deux semaines. Celles et ceux qui le souhaitent pourront prolonger l’expérience avec une période d’engagement de trois mois minimum.

A quoi ça sert ?

© GettyImages

Publicité

L’objectif est de transmettre aux jeunes le goût de l'engagement et les valeurs républicaines; en leur donnant les clés de compréhension et d’action.  Ils participeront à différents modules abordant des sujets comme la défense, la sécurité, la culture et le patrimoine, les activités physiques et sportives et de cohésion, l’autonomie, la citoyenneté et les institutions nationales et européennes, le développement durable ou encore la transition écologique et solidaire. Des activités physiques et sportives seront également au coeur du programme afin de renforcer la cohésion. A titre individuel, le SNU sera aussi l’occasion d’aborder le sujet de l’insertion sociale et de l’avenir professionnel en participant concrètement à des missions qu’ils auront le loisir de choisir.

Ça se passera où ?

© GettyImages

La première période de deux semaines est un séjour dans un internat hors de son département d'origine pour favoriser le mélange social et territorial. La deuxième période, qui correspond à une mission d’intérêt général, est à effectuer par exemple, dans une association ou une collectivité territoriale près de chez soi.

Publicité

Quelles personnes on y rencontre ?

© GettyImages

Chaque année, des jeunes de la même classe d'âge, venus de la France entière participeront au SNU. Ils pourront se rencontrer et faire ce qu’on peut qualifier de premier bilan en tant que citoyen. La vie en collectivité permettra de favoriser l’émancipation, et souhaite stimuler les interactions sociales en provoquant des rencontres en dehors des habitudes quotidiennes des participants; le tout en développant sa propre culture de l'engagement. 

Qu’est ce qu’on y apprend finalement ? 

© GettyImages

Le SNU permettra aux jeunes de construire collectivement la société qui leur ressemble. C’est en proposant des activités collectives que ce programme a pour ambition de favoriser l’appartenance à la communauté nationale et l’entraide dans les situations difficiles.

Par Service national universel, publié le 15/07/2019

Copié