Brand

En route vers la consécration : on a suivi le boxeur Cyril Benzaquen à la veille d’un match décisif

Pour les athlètes de haut niveau, le succès est étroitement lié à la persévérance et la discipline. Un quotidien intense et inflexible, que Konbini et Samsung vous dévoilent à travers une série de clichés réalisés avec le Samsung Galaxy S9 illustrant les moments forts de la journée de Cyril Benzaquen, à la veille de ses débuts en boxe anglaise. 

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, grâce au mode Portrait ©VictorMalecot

Publicité

Cyril Benzaquen est définitivement un mec à part, c’est pourquoi s’arrêter à son (impressionnant) palmarès sportif serait franchement malavisé. Né en 1989 à Clamart (92), c’est à l’âge de 14 ans qu’il se prend de passion pour la boxe. Il lui faudra cependant attendre la majorité avant de pouvoir commencer la compétition et décrocher ses premiers titres. Après avoir remporté plusieurs trophées nationaux sous la supervision de l’entraineur Alexandre Ngom Priso et le coaching d’Aurélien Duarte, il devient Champion du Monde de boxe thaï en 2014.

Une double vie aux multiples facettes

Malgré ce palmarès de guerrier, Cyril n’en reste pas un moins un mec cool et posé, mais surtout franchement pragmatique. Alors qu’il remportait ses premiers combats, le jeune homme débutait en parallèle son DUT de commerce international à l’IUT de Sceaux, avant d’intégrer Paris Dauphine dans le cadre d’un Master entrepreneuriat, dont il sortira diplômé en 2015. Une double vie en somme, qui demande de sacrés skills en matière d’organisation, mais qui n’a pas empêché l’athlète de mener de front une carrière de mannequin, prêtant son image à de nombreuses marques.

Constamment en quête de nouveaux challenges, le « boxer cérébral » ajoutait dernièrement une nouvelle ligne à son CV (déjà bien rempli) en s’initiant à la boxe anglaise. Un nouveau chapitre de sa carrière, qui se concrétisait le 23 juin dernier par un match d’envergure, à l’occasion La Conquête V organisée par Ringstar au Palais des Sports à Paris. À la veille de ce match décisif, on s’est immiscé dans le quotidien du champion pour assister à sa préparation, armés de notre Samsung Galaxy S9.  

Publicité

#1 Retour aux sources

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/2,4 ©VictorMalecot

C’est au sein du domicile familial de Clamart que Cyril puise son énergie. Là même où lui est venue la passion des sports de contact, là aussi où il conserve aujourd’hui ses nombreux trophées. Tour à tour Champion de France amateur en boxe thaï puis Champion de France de kick-boxing en semi-professionnel, il s’impose rapidement en professionnel et devient Champion de France puis d’Europe en 2013. La consécration viendra en 2014, lorsqu’il remportera successivement les titres de Champion du monde de boxe thaï et de kick-boxing. Une avalanche de succès dont les trophées et ceintures ornent désormais les murs de la maison familiale, et racontent les nombreuses heures passées à l’entrainement.

#2 Une morning routine musclée

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/2,4 ©VictorMalecot

Publicité

Si le titre de champion s’obtient à force d’entrainement, l’hygiène de vie tient également un rôle essentiel dans le chemin vers la consécration. Une hygiène de vie qui concerne aussi bien l’alimentation que le sommeil ou la préparation physique. C’est pourquoi Cyril s’astreint tous les jours à un footing dans le bois de Clamart. Un moment privilégié (dans un cadre plutôt stylé) qui lui permet de décompresser, mais aussi de maintenir son poids et son endurance. Une séance suivie de quelques échauffements au stade local, en prévision de l’entrainement de l’après-midi.

#3  Choc thermique

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/1,5 ©VictorMalecot

Avant l’effort, le réconfort. Façon de parler, puisque pour Cyril, il s’agit d’immerger son corps entier dans une chambre de cryothérapie… Qui descend à près de -200°. Une pratique qui a de quoi nous faire grelotter, mais qui se révèle providentielle pour les sportifs de haut niveau. En effet, le choc thermique permet non seulement de soulager les douleurs, d’améliorer la circulation sanguine, de favoriser la récupération musculaire, mais aussi de réduire la fatigue post-effort. Cerise sur le gâteau : la cryo permet de libérer hormones et endorphines, qui participent au bien-être du corps et de l’esprit…

Publicité

#4 Rentrer dans le vif du sujet

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/2,4 ©VictorMalecot

Après une journée déjà intensive à bien des égards, c’est l’heure pour Cyril d’enfiler ses gants. Direction la mythique salle RSOA à Saint-Ouen, qui enseigne la boxe anglaise depuis 1897, pour revoir une dernière fois sa technique en sparring (comprendre : en binôme) avant le grand match. L’occasion également pour le champion de parachever son approche tactique, élément clef de ses nombreuses victoires sur le ring. Après une nuit de repos amplement méritée, Cyril rejoindra le Palais des Sports de Paris pour faire ses débuts en boxe anglaise, face au français Jeffe Florentz.

P.S : comme on est sympas, on ne vous laissera pas mariner plus longtemps. La routine vénère de Cyril a porté ses fruits, puisque le champion l’a emporté haut la main face à son adversaire !

Retrouvez toutes les fonctionnalités du Samsung Galaxy S9 sur le compte Instagram des doers qui ont choisi Samsung. Ici on reste dans l'univers sportif avec @matthiasdandois, rider émérite.

 

 

Par Samsung, publié le 04/07/2018

Copié