Brand

Revanche des losers : les nerds contre-attaquent

Est-on déjà trop vieux pour comprendre, ou les choses vont elles décidément trop vite ? Aujourd'hui les modes se font et se défont au rythme des saisons et il est parfois dur de s'y retrouver dans toutes les tendances du moment.  À l'occasion de la Campaign4Change de Ray-Ban, nous nous sommes penchés sur les losers qui ont fait évoluer les tendances par leur différence. Voilà de quoi en exaspérer plus d'un.

Alors que les nerds voient leurs passes-temps favoris et une partie de leur garde robe être récupérés par les hipsters, ces derniers deviennent très vite à leur tour l'image que l'on se fait des losers de demain. Bienvenue dans le petit cercle vicieux de qui est in et out. Parce que nous sommes soucieux de vous tenir à la page, voici une petite liste non exhaustive des nouveaux rois du cool.

Place aux nerds

Steve-jobs2

Publicité

  • Les as du numérique

Jadis condamnés à une absence totale de vie sociale IRL, les maitres de la data et de la technologie sont aujourd'hui des personnages influents. Que ferions-nous sans smartphone ou ordinateur portable ? Petites lunettes vissées sur le nez, et baskets Décathlon aux pieds, les nerds ont désormais leur place au pays des branchés.

L’objet symbole : l’Apple watch, une nouvelle montre connectée aux allures d'extension de l'Iphone. Une version luxe de la Casio calculette quoi.

Publicité

  • Les gamers stars

PewDiePie

Aujourd'hui les jeux vidéos ne s'adressent plus uniquement à cette poignée d'aficionados de la manette. Ils se diversifient et s’adaptent à tous les publics. Alors que des applications simples et ludiques sont créées pour les plus récalcitrants, les budgets de production eux avoisinent de plus en plus ceux du cinéma. Alors forcément, le monde du jeu vidéo a lui aussi ses stars du tapis rouge. Leurs parties de gaming sont même retransmises en streaming et regardées par des millions de fans.

Publicité

L’objet symbole : un disque PS4, ce petit bijou qui vous fera passer des heures et des heures d'intenses aventures.

Le corps est un temple

kayla

  • Les fous du sport

Publicité

Il y a dix ans, quel homme pouvait potentiellement quitter son bureau et dire « Salut, je pars à mon cours de pilates» sans risque d'humiliation publique ? Écrasez à tout jamais votre dernière cigarette, la mode est aujourd'hui au 100% détox et au Healthy Lifestyle. Les salles de sport fleurissent de tous les côtés, et proposent des formules ouvertes à toutes les bourses. Les comptes Instagram de « fitness girl » comptent des millions de followers et vous proposent des programmes supposés vous rendre toujours plus sain dans votre esprit et votre corps. C'est beau.

L’objet symbole : les chaussures de running évidemment. Les marques de sport se frottent les mains en proposant des gammes hyper complètes, allant de la chaussure de ville à la vraie basket de compétition. L'avantage, c'est qu'aujourd'hui plus personne ne vous jettera la pierre au bureau si vous associez vos runnings avec une robe ou un pantalon à pince.

  • Les vaniteux en herbe

Cara-2

Les réseaux sociaux célèbrent l’expression du Moi dans toute sa splendeur. Il faut désormais savoir se vendre, avoir la punchline facile, et mettre en avant ses particularités de mec guedin, pour avoir du like et se sentir apprécié de tous. Plus on est fou, plus ils rient.

La pièce symbole : sa chambre, dans laquelle on préfère rester pour créer des mises en scène trop « lol » devant sa glace, plutôt que d'aller au cinéma avec ses potes.

Activités mortes d’hier, tendances de demain

  • Les habitués des clubs vides

Karaoké, courses hippiques ou club d'échecs, ces loisirs étaient synonymes d’ennui ou d'absence de style. Mais ça c'était avant. Aujourd'hui, ces activités, jadis réservées à Tonton Jean-Pierre et ses potos du PMU, reviennent. Les clubs sont désormais pleins et vous n'avez plus à rougir de vouloir vous égosiller sur « Partenaire Particulier » de Partenaire Particulier.

L’objet symbole : la pièce du Roi aux échecs, votre nouvel acolyte de soirée préféré.

L’icône : TOI bien sur. Et Sofia Coppola qui rend hommage au karaoké dans Lost in Translation.

  • Les fous du DIY

Stop l'assistanat, on est jamais mieux servi que par soi-même. Pour la cuisine, les travaux, la déco ou encore une coupe de cheveux à moindre frais, il existe des milliers de tutoriels sur internet ou dans les magazines spécialisés. Parce que réussir ses macarons tout seul, c'est déjà une petite aventure en soi, et surtout très bon pour l'égo.

L’objet symbole : le marteau, associé autrefois au « bricolage à papi », un peu boring. On valorise maintenant son utilisation dans des publicités joyeuses à la gloire du bricolage amateur.

L’icône : Gwyneth Paltrow et ses cours de cuisine de maman modèle, mais aussi Ryan Gosling et sa passion pour le tricot.

Créez votre #Campaign4Change avec Ray-Ban et partagez les changements que vous aimeriez réaliser pour le monde.

Always a winner Ray Ban

Par Ray-Ban, publié le 09/06/2015

Copié