AccueilPartners

Avec leurs prothèses customisées, ils offrent un regard nouveau sur le handicap

Avec leurs prothèses customisées, ils offrent un regard nouveau sur le handicap

Publié le

par KissKissBankBank

Depuis le succès de sa campagne KissKissBankBank en 2013, le collectif lillois Custoprothetik n'a cessé de développer des prothèses créatives et personnalisées, délivrant ainsi une autre vision du handicap.

© Custoprothetik

Selon une étude réalisée par Innotex et Lille Design, la France compterait aujourd'hui 250 000 personnes amputées, mais seulement 13 000 prothèses seraient fabriquées par an.

Face à cet effarant manque à combler, Simon Colin, un orthopédiste basé à Lille, décide en 2013 de lancer une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank pour développer Custoprothetik, un collectif d’artistes (tatoueurs, illustrateurs, peintres, graphistes, stylistes, photographes...) qui ensemble, customisent des appareillages orthopédiques.

Le but ? Permettre à une personne amputée d’intervenir dans la conception de sa prothèse pour la personnaliser, et ainsi faciliter l’acceptation de son handicap. "Le handicap influence la représentation que l’on a de soi même, l’estime de soi et aussi la représentation que les autres ont de nous même, expliquait le prothésiste sur KissKissBankBank. Ainsi il a un impact sur l’identité de la personne handicapée et sur son intégration sociale."

Et d'ajouter :

"Pour que cet impact soit le plus favorable possible, il est nécessaire que le porteur du handicap accepte sa différence, son identité corporelle, son appareillage orthopédique, mais aussi le regard de l’autre. En effet, il n’est pas facile de surmonter ces épreuves dans notre société et ses préjugés."

Résine, coque design, emboiture... choisissez votre prothèse

Après 90 jours de campagne, Simon Colin est parvenu à atteindre son objectif : récolter 10 000 euros, dont 5 000 serviront à l'impression et la confection de la gamme textile, et l'autre moitié à financer une partie des moules de coques design pour prothèses tibiales et fémorales.

Car, dans sa volonté d'offrir un regard positif sur le handicap, Custoprothetik propose un large choix de solutions en matière d'appareillages orthopédiques :

  • il y a d'abord les prothèses en textile interchangeable, qui s'adaptent aux saisons ou aux envies vestimentaires ;
  • mais aussi celles constituées d'une emboiture customisée de façon permanente, avec les textiles de coulage résine ;
  • ou encore celles nanties d'une coque design amovible et réglable, qui offre un aspect inédit à la prothèse.

Autant de solutions qui changent la perception de soi mais aussi des autres, comme en témoigne la père d'Arthur, un petit garçon de 8 ans appareillé suite à une maladie, le purpura fulminans.

Faire passer le mot

Fort de cette aide financière, Custoprothetik n'a cessé, depuis 2013, de développer et d'étoffer ses créations. Le collectif est aujourd'hui à la tête d'une impressionnante collection de prothèses, garnie de design toujours plus riches et variés : le modèle "Tattoo" pensé par la tatoueuse Lady Shove, le "Golden Vespa" du designer Tomish ou encore le "Flower" de la dessinatrice Lilie... la diversité de leurs prothèses ne cesse de s'élargir.

En outre, le collectif anime régulièrement de nombreux événements, tels que des expositions, des conférences ou des reportages, dans l'espoit de sensibiliser le plus grand nombre à son projet. Fidèles et impliqués, les artistes de l'aventure Custoprothetik participent eux aussi à ces événements, et contribuent ainsi à délivrer, à travers leur art, une autre vision du handicap.

© Yann Bar/Custoprothetik

Rendez-vous sur Facebook pour suivre l'actualité de Custoprothetik.

Abonnez-vous à la page Facebook de KissKissBankBank pour découvrir de nouveaux projets ambitieux.