AccueilPartners

Premier salaire : ces choses à changer quand on quitte la vie étudiante

Publié le

par BNP Paribas

Recevoir vos premiers salaires n’a rien d’anodin. En fait, c’est même un moment très particulier dans votre vie. C’est pourquoi Konbini et BNP Paribas vous filent quelques idées sur la façon de l’aborder au mieux.

Après des années de stages, de soutien familial et de billets glissés dans la poche par votre grand-mère, vous allez enfin recevoir votre premier salaire d’employé. Et ce n’est pas un moment comme un autre. Au contraire, c’est même l’occasion d’impulser des changements de fond dans votre vie. Nombreuses sont les possibilités qui s’offrent désormais à vous et les petites décisions du quotidien auxquelles vous allez être confronté·e·s. On vous emmène donc en exploration dans votre nouvelle vie de salarié pour en tirer le meilleur.

Apprendre à (se) faire plaisir

On ne va pas se mentir, il est peu probable que votre premier salaire soit faramineux. Cependant, il devrait profondément changer votre niveau de vie et augmenter drastiquement votre capacité à offrir des cadeaux, à vous et aux autres. Sauf que les années passées à manger des pâtes au beurre, à compter les verres et à rêver devant les vitrines ont peut-être endormi votre capacité à vous faire plaisir et à faire plaisir aux autres. Pour mettre fin à cette logique, faites deux listes : la première réunira toutes ces choses auxquelles vous avez renoncé par manque de moyens et la seconde toutes ces idées de surprises géniales que vous n'avez pas pu faire à vos amis pour les mêmes raisons. Puis rayez-en une par mois en les réalisant. Faîtes tout de même attention, même si ce ne sont pas les cadeaux qui font l'amitié, vous devriez bientôt crouler sous les textos de BFF comme Harry Potter sous les lettres d'admission à Poudlard.  

Prendre (enfin) soin de votre santé

Oui, il y a une corrélation entre votre premier salaire et votre santé. Et pour cause, qui dit premier salaire dit véritable boulot et donc modification de votre rythme de vie, de votre niveau de stress et du temps accordé à votre bien-être. Bref, pas mal de choses qui ont une incidence indéniable sur l’état de ce petit corps de rêve que vous avez sculpté à grands coups de sodas et de kebabs durant vos études.

Pour résumer, il est encore plus important qu’avant de prendre soin de vous et de votre alimentation. La bonne nouvelle, c’est que désormais vous avez les moyens de vous offrir un abonnement dans une bonne salle de sport et d’acheter de la nourriture plus quali. Et ouais, il suffit parfois de peu pour se faire du bien.

Trouver des partenaires solides

Comme la plupart des jeunes qui commencent leur carrière, vous êtes probablement client de la même banque, la même assurance et la même mutuelle que vos parents. D’ailleurs, vous y trouvez sûrement une sorte de confort un peu puéril. Et puis, c’est bien pratique, non ? Sûrement. Sauf que vous n’êtes pas vos parents, vous n’avez ni leur âge, ni leur carrière, ni leurs projets. C’est pourquoi il vous faut des solutions correspondant à vos besoins (notamment dans la gestion de votre salaire) comme celles présentes sur le hub Je suis un jeune actif de BNP Paribas. On y trouve tout plein de choses pour vous aider à gérer votre argent, l’épargner, le faire fructifier ou l’utiliser pour avancer dans votre nouvelle vie de salarié épanoui.

Il ne vous viendrait pas à l’idée d’acheter les mêmes fringues que vos parents ? Si ? Alors, c’est qu’on ne peut plus rien faire pour vous.

Trouver enfin votre style

Rien au monde n’égale le confort d’un combo baskets, sweat à capuche et T-shirt de votre ancien BDE. Pourtant, tout ça doit devenir un souvenir ému, rangé dans un recoin de votre placard. Rien d’autre. En effet, vous entrez dans une phase charnière de votre vie, ce qui vous laisse une possibilité unique de laisser libre cours à votre sens du style. Un moment plutôt important pour lequel vous feriez bien d’avoir la bonne garde-robe. Pas sûr que ça vous aide à mieux réussir mais vous vous sentirez indéniablement plus à l’aise pour y faire face.

Attacher de l’importance à votre dressing ne fait pas nécessairement de vous quelqu’un de superficiel. Selon l’Insee, chaque ménage français dépense 7,3 % de son budget pour prendre soin de son apparence. Soit quand même près de 3 000 euros par an. Quand même.

Prendre le temps de partir

Vous dire que vous aurez plus de temps libre maintenant que vous bossez ne serait pas très honnête. C'est pourquoi il est très important de vous garder du temps pour partir en vacances, même pas longtemps, vous vider la tête et vous remplir le cœur. Et pour ça, pas besoin d'aller back packer à travers la jungle péruvienne pendant deux semaines comme vous l'auriez fait pendant vos échanges universitaires ou vos stages à l'étranger. Si rien ne vous empêche de continuer, ne sous-estimez pas pour autant le potentiel libérateur d'un week-end en Bourgogne, la beauté époustouflante d'une randonnée dans le massif de l'Esterel ou l'exotisme d'une virée dans le Pays Basque. Et puis, ça collera un peu mieux à votre emploi du temps. 

Vous l’aurez donc compris, les premiers mois en tant que jeune actif ne sont pas qu’une question d’argent, c’est surtout un grand bouleversement positif dans votre vie et le point de départ de nombreux accomplissements. Alors ne gâchez pas cette opportunité : amusez-vous, faites-vous plaisir, prenez soin des autres et upgradez-vous. Ce sera déjà pas mal.

À voir aussi sur konbini :