AccueilPartners

Paris, sans les clichés sur les Parisiens

Paris, sans les clichés sur les Parisiens

Publié le

par AccorHotels

Paris sera toujours Paris, avec ses qualités et ses défauts – réels ou supposés. Mais nous, on préfère se contenter des bonnes choses. C'est pourquoi on vous emmène à travers un Paris méconnu, sans le moindre cliché, pour profiter d’un nouvel aspect de la ville.

©TheHostelGirl

Aaaah Paris ! Ses immeubles haussmanniens, ses petits cafés pittoresques, ses femmes élégantes, ses musées et ses monuments époustouflants... Ça et puis le reste : les serveurs désagréables, les habitants boudeurs et toujours pressés ou les commerçants ne parlant pas un mot d’anglais...

Vous l’aurez compris, en bien comme en mal, Paris est une ville qui évoque de nombreux clichés. Mais les clichés, ça se combat. Du coup, on vous emmène pour une balade de 24 heures bien loin des préjugés sur la ville lumière. Une journée garantie sans idées préconçues.  

Le petit-déj' qui vous parle

Quelque part sur les pentes de la butte Montmartre se trouve un petit café sans prétention où l'on prend l'un des brunchs les plus agréables de Paris. Viennoiseries et boisson chaudes à volonté, assiette de fromage français ou de charcuterie, salades de pâtes et autres plats de bon aloi, voilà ce que vous propose l'équipe du Café qui parle. Côté ambiance, c'est familial. On se lève pour se servir, le personnel est charmant et les tasses sont dépareillées, comme à la maison quoi.

Se promener sur les canaux de Paris

Pour digérer tout ça, quoi de mieux qu’une promenade le long des canaux parisiens ? Si la ville n’est pas vraiment comparable à Venise, traîner sur les quais du canal Saint-Martin fait partie intégrante de l'art de vivre à la parisienne. On y flâne, on s’y assoit entre amis, on chille en regardant couler l'eau, on y joue à la pétanque ou au molkky, et surtout on y fait la fête. Pour les plus cool d’entre vous, il faut pousser jusqu’au canal de l’Ourcq. Moins mainstream, moins bondé, mais encore plus stylé.

Déjeuner d’un hamburgé

Non, cette fois notre conseil n’a rien d’américain. Au contraire, car les gars de chez Big Fernand font bien des "hamburgés", et non des hamburgers. Nommés "Alphonse", "Philibert" ou "Bartholomé", ils se composent exclusivement de produits français. Les serveurs arborent quant à eux chemises à carreaux, grosses moustaches et sourires francs. Un grand shot de France éternelle.

L’un des derniers ateliers d’artiste

La ville de Paris n’est plus exactement l’immense atelier d’artiste à ciel ouvert qu’elle a pu être dans son histoire. Toutefois, il existe encore quelques endroits exceptionnels qui témoignent de cette époque où Montparnasse n’était pas une tour de bureaux mais un quartier foisonnant de créativité. Parmi ces lieux, il y a l’ancien atelier du sculpteur russe du XXe siècle Ossip Zadkine, rue d’Assas.

Doublée d’un jardin accueillant de grandes statues, cette maison-atelier pittoresque est très souvent délaissée par les touristes qui préfèrent s'entasser dans les musées plus célèbres. Reste à savoir dans quelle catégorie vous vous classez...

Et comme on sait laquelle vous allez choisir, on vous propose un second lieu dans le même esprit : La Ruche. Situé dans le 15e arrondissement, ce bâtiment à l'architecture atypique est un haut-lieu de la création artistique depuis 1902. Fondé par le sculpteur Alfred Boucher, la Ruche a notamment accueilli Blaise Cendrars, Chagall, Modigliani, Soutine ou encore Fernand Léger et héberge aujourd'hui encore des ateliers d'artistes en activité. Les visites sont donc limitées aux journées du Patrimoine ou à ceux qui ont leurs entrées.

S’encanailler à Belleville

Si vous êtes toujours d’attaque quand le soleil se couchera sur cette journée parisienne, il vous faudra aller jusqu’au bouillonnant quartier de Belleville. Repère de la jeunesse décalée de la capitale, loin des restaurants cossus et des bars branchouilles, la zone est pleine à craquer de bars originaux et ambiancés, de brasseries comme on les aime et de cantines servant les cuisines les plus exotiques de la diversité française. Le tout dans une joyeuse atmosphère de mixité.

Reste ensuite à choisir entre finir la soirée à La Bellevilloise ou à l'hôtel Ibis Styles Paris Voltaire République. La première vous emmènera au bout de la nuit, le second accueillera votre sommeil dans l'une de ses 41 chambres 3 étoiles. Enfin, après avoir rêvé de cette folle journée, vous vous réveillerez à deux pas de la place de la République et du quartier du Marais pour commencer un nouveau trip.

2nd date with Paris

Si vous aviez gardé un mauvais souvenir de Paris, cette promenade atypique vous a peut-être réconcilié avec la ville-lumière, au moins sur le principe. Si c’est le cas, découvrez l’opération “2nd date with” du groupe AccorHotels qui vise à faire redécouvrir Paris et Londres, à ceux qui n'ont pas aimé leur première fois dans ces dernières. Grâce à des votes sur les réseaux sociaux, Français et Anglais éliront leurs endroits préférés dans chacune de deux capitales pour établir des City Guides décalés. Alors, laissez leur une seconde chance !