AccueilPartners

On répond à toutes vos questions (même les plus folles) sur l’athlétisme

présente

On répond à toutes vos questions (même les plus folles) sur l’athlétisme

Publié le

avec Meeting de Paris

On répond à toutes vos questions (même les plus folles) sur l’athlétisme

On aime tous l’athlétisme mais on se pose toujours beaucoup de questions quand on le mate à la télé ou IRL. Heureusement, on y répond pour que vous soyez au top pour le Meeting de Paris, organisé le 18 juin au stade Charléty par la Fédération Française d’Athlétisme.

Saut à la perche, course de haies, lancer de poids ou encore triple saut et demi-fond, les disciplines de l’athlétisme sont aussi variées que spectaculaires et cools à regarder. Le seul souci, c’est que même si on comprend globalement ce qu’il se passe, on a toujours quelques questions qui nous traversent l’esprit. Mais le plus souvent, personne n’ose les poser. C’est pour ça que Konbini et la Fédération Française d’Athlétisme y répondent pour que vous deveniez des experts du sujet.

1. Ça fait quoi si une haie tombe pendant une course ?

La réponse est simple : rien. Si une coureuse fait tomber une haie, elle n’est pas disqualifiée mais cela lui fait perdre tellement d’élan qu’elle perdra probablement la course. Cela dit, il est interdit de ne pas franchir la haie à l’aplomb, de la faire tomber volontairement, de passer en-dessous ou de gêner ses concurrents lors du franchissement. D’ailleurs, le samedi 18 juin, vous aurez l’occasion de voir la championne du monde en titre du 60m haies, Cyrena Samba-Mayela, en action au Meeting de Paris.

2. Ça mesure combien une perche ?

Une perche mesure précisément la taille que vous voulez, il n’y a aucune règle. Si ça vous chante, vous pouvez donc avoir une perche longue d’1 mètre ou de 8 mètres. Cela dit, la norme tourne autour de 4 à 5 mètres. Bref, faites votre choix.

3. Et ça mesure combien une haie ?

En fait, ça dépend de la course et de la catégorie. Chez les femmes, elles mesurent 0,84 m pour le 100 mètres et 0,76 m pour le 400 mètres. Chez les hommes, c’est un peu plus haut puisque c’est 1,06 m pour le 110 mètres et 0,91 m pour le 400 mètres. Oui, c’est très précis et ça a été calculé pour maintenir le même niveau d’exigence dans tous les types de courses et pour tous les athlètes.

4. Ça pèse combien un disque ?

Si vous concourez dans la catégorie hommes, votre disque pèsera 2 kg. Pour la catégorie femmes, dans laquelle concourt notamment Mélina Robert-Michon, celui-ci ne pèsera que 1 kg. Voilà, au moins vous le savez.

5. Pourquoi lance-t-on des marteaux ?

Bon, d’abord, il faut savoir que les marteaux de lancer ne sont pas vraiment des marteaux. Ce sont en fait des boulets d’acier accrochés à un câble métallique équipé d’une poignée. D’ailleurs, ça n’a jamais vraiment été un marteau puisque cette discipline trouve son origine dans la mythologie celtique où un gars appelé Cúchulainn lançait un rayon de roue de carriole avec une pierre au bout. Ouais, c’est plutôt chelou.

6. Ça fait quoi si le lanceur de disque sort du cercle ?

Les règles du lancer de disque sont assez strictes, surtout en ce qui concerne le fait que le lanceur reste à l’intérieur du cercle. Du coup, s’il touche le dessus du butoir qui est à l’avant du cercle ou s’il franchit le cercle, son lancer est considéré comme nul. Bon, cela dit, normalement, il en a plusieurs.

7. Pourquoi le steeple s’appelle-t-il comme ça ?

 Le steeple, c’est cette course assez étonnante de 3000 mètres pendant laquelle les athlètes doivent franchir des barrières dont une qui s’appelle “la rivière”. Et pour cause, il s’agissait à la base d’une course de chevaux qui s’est déroulée entre les églises de deux villages anglais. D’ailleurs, “steeple” veut dire “clocher”. Tout simplement.

Bon, entre nous, on s’est tous déjà posé ce genre de questions, non ? En tout cas, maintenant que vous avez les réponses et que l’athlétisme n’a plus de secret pour vous, vous allez pouvoir tester vos compétences au prochain meeting de Paris Wanda Diamond League. Un évènement hallucinant qui se tient le 18 juin au stade Charléty avec certaines des plus grandes stars de l’athlétisme : Renaud Lavillenie, Shelly-Ann Fraser-Pryce, Kevin Mayer et bien d’autres. Bref, l'événement inratable du mois de juin pour tous les passionnés de sport.