Brand

Cédric Klapisch vous invite à exprimer la rencontre en moins de 140 secondes

Pour sa septième édition, présidée par Cédric Klapisch, le Nikon Film Festival a choisi le thème de la rencontre.

© Thibaut Buccellato

© Thibaut Buccellato

Publicité

Depuis 2011, Nikon s’efforce de mettre en lumière les cinéastes français émergents à travers son Nikon Film Festival, une compétition de courts-métrages qui invite les amateurs de cinéma à raconter une histoire autour d’un thème bien précis, en moins de 140 secondes. Basée sur le thème du geste, l’édition 2015 avait au total réuni 1 056 participants, qui avaient chacun livré des films tantôt drôles, tantôt percutants, dont certains nous avaient beaucoup touchés.

Fort de ce succès, le Nikon Film Festival revient pour ouvrir les portes de sa septième édition. Présidé par Cédric Klapisch, qui dévoilera à l'automne 2017 son nouveau film Le Vin et le vent, le concours vous propose cette année d'illustrer la rencontre, un thème qui nourrit inlassablement le cinéma.

"[La rencontre] raconte l'être humain, expliquait à l'équipe du Nikon Film Festival le réalisateur de L'Auberge Espagnole. L'être humain est intéressant dans son individualité, mais quand deux ou plusieurs êtres humains se rencontrent, il y a forcément un sujet de film."

Publicité

Une ribambelle de prix

À la clé de cette nouvelle édition du Nikon Film Festival ? Sept récompenses : le grand prix du jury (qui permet de remporter un kit Nikon 500, une diffusion cinéma MK2, une diffusion Canal+ et 3000 euros) ; le prix Canal + (qui remettra un kit Nikon 500, une diffusion Canal+ et un pré-achat de projet au lauréat) ; le prix des médias (qui offrira un kit Nikon 500 et une diffusion Canal+) ; le prix de la mise en scène (qui permet de gagner un kit Nikon 500, 1000 euros et une diffusion Canal+) ; le prix 360° (avec lequel vous pourrez acquérir un kit Nikon KM360, la nouvelle caméra d'action de Nikon) ; le prix des écoles (avec un kit Nikon 500, 1000 € et une diffusion Canal+) ; et enfin le prix du public (soit un kit Nikon 500, 1000 euros et un financement Ulule de 1000 euros).

Pour tenter de décrocher l’un de ces prestigieux trophées, vous avez jusqu’au 11 janvier 2017 à midi pour soumettre votre court-métrage HD de 30 à 140 secondes sur le thème "Je suis une rencontre" sur le site du Nikon Film Festival.

Publicité

Puis, du 23 janvier au 3 février 2017, un jury notamment composé de la réalisatrice Lisa Azuelos, de l'acteur Kyan Khojandi et de la directrice de photographie Eponine Momenceau délibèreront pour élire les 50 finalistes du concours.

Les courts-métrages de ces 50 finalistes seront ensuite projetés au Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand du 3 au 11 février, avant d'être à nouveau soumis aux votes du jury, des écoles, médias partenaires, de l'équipe Nikon mais aussi des internautes, qui pourront voter jusqu'au 15 février pour élire leur film favori.

Publicité

Je suis le machisme ordinaire, réalisé par Fabrice Roulliat, grand prix du public du Nikon Film Festival 2015.

Plus d'informations sur www.festivalnikon.fr

Par Nikon Film Festival, publié le 24/10/2016

Pour vous :