Brand

Mapping et instrument 3D : l'incroyable show Virtual Harmony

Une forme d’art alliant univers virtuels et orchestre symphonique a ébloui le public du Jardin des Plantes à Paris. Du jamais vu !

Et s’il était temps de casser les codes de la musique classique ? C’est le pari fou dans lequel s’est lancé Dassault Systèmes en invitant Renaud Capuçon le soir du 26 février au Jardin des Plantes à l’occasion du lancement de sa nouvelle campagne « The Only Progress is Human ». L’objectif ? Inviter les citoyens à agir face aux enjeux sociétaux et environnementaux de demain grâce aux mondes virtuels. Tout un programme !

Un concert hors normes

Virtuose français parmi les plus brillants de sa génération, Renaud Capuçon a véritablement illuminé les premières minutes de Virtual Harmony aux commandes de son 3Dvarius, le premier violon électrique entièrement imprimé en 3D et qui ne pèse pas plus lourd qu'un classique ! Cet objet révolutionnaire est l’œuvre de Laurent Bernadac, un ingénieur qui a pu accéder au 3DEXPERIENCE LAB, l’accélérateur de start-up de Dassault Systèmes né pour encourager la création de produits innovants.

Publicité

© 3Dvarius

Placé sous un dôme bleuté sans cesse illustré par des jeux de lumières et des phrases projetées questionnant l’avenir de notre planète, l’orchestre Les Siècles a guidé le public vers un étonnant tableau cinématographique, mêlant univers virtuels et tubes de la musique classique. Avec brio, les violonistes répondaient en direct aux questions qui fleurissaient tour à tour sur le dôme par des variations empruntées à de grands artistes. Surréaliste !

Publicité

Au cœur de ce curieux mapping bousculant les sens, chacun s’est peu à peu laissé embarquer par l’émotion qui transparaissait au fur et à mesure que la nuit tombait. Conquis par ce concert hors normes, les spectateurs se sont tout simplement offerts le temps d’une réflexion métaphysique et visuelle totalement inattendue. Le temps d’une petite heure où les nuées d’étoiles resteront dans toutes les mémoires.

Un projet d'envergure

Avec ce spectacle avant-gardiste, Dassault Systèmes, éditeur de logiciels qui propose une plate-forme d’innovation intégrant des applications de modélisation et de simulation 3D, a donc réussi son pari. Celui de donner un coup de projecteur sur ses activités tout en invitant le public à réfléchir autour de la frénésie de la consommation, des énergies renouvelables ou encore des ressources naturelles de notre planète.

Publicité

Alors, les mondes virtuels changent-ils la manière dont nous vivons nos émotions ? Pour Dassault Systèmes, il s’agit à travers ce projet d’envergure d’ouvrir la voie à de nouvelles façons de créer des expériences émotionnelles. Exploratives et connectées. Ce concert du Jardin des Plantes était en effet le premier volet d’une série de 10 actes à travers lesquels Dassault Systèmes souhaite mettre ses univers virtuels au service de l’humain et des grand enjeux d’aujourd’hui.. et de demain.  Pour en savoir plus, c’est par ici !

Par Dassault Systèmes, publié le 03/03/2020