Brand

Make-up du turfu, hybridation et réalité augmentée : quand les filtres upgradent ta Story

On dit OUI aux filtres sur Instagram !

Cette année, les filtres Instagram se font plus créatifs que jamais pour pimper nos Stories et nous permettre de laisser libre cours à notre créativité et à l’expression de notre personnalité.

Une tendance qui a le vent en poupe

Qu’on se le dise, sur Instagram, le filtre est roi : que ce soit dans nos feed où il permet de peaufiner nos photos avant de les poster ou bien en Stories où une palette d’accessoires animés en réalité augmentée nous attendent pour upgrader nos photos.

Publicité

Et désormais, force est de constater que le phénomène filtera plus que jamais le vent en poupe. En l’espace d’un an, ce sont plus d’un milliard d’utilisateurs qui ont utilisé les outils de réalité augmentée sur Facebook, Messenger et Instagram. Et la tendance ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin : au mois d’août dernier, Instagram annonçait le lancement d’une nouvelle fonctionnalité permettant à tous les utilisateurs de créer et partager leurs propres filtres personnalisés via le logiciel de création Spark AR. Tu peux donc te lancer dès maintenant dans la création de ton premier filtre, si ce n’est pas déjà fait !  

© Ines Alpha

Laisser parler sa créativité

Une petite révolution qui va te permettre de sacrément renforcer tes skills en matière de conception artistique, mais surtout de libérer ton côté arty. Car peu à peu, les filtres Instagram se sont imposés comme de nouveaux moyens d’expression dans lesquels chacun peut y affirmer sa créativité. Visages surréalistes, maquillage 3D et effets follement psychés, le logiciel crée par Facebook permet de réveiller et révéler l’artiste qui sommeille en toi.

Publicité

Mais surtout, en nous permettant de créer des moments uniques, drôles, glamour, un peu burlesques ou complètement futuristes, les filtres s’imposent comme un langage universel qui favorise le partage d’idées entre les utilisateurs !

© Ramen Polanski

Détourner les codes traditionnels de la beauté

À l’heure du contouring et des tutos make-up ultra-techniques, qui aurait pu penser que le futur de la beauté pourrait se traduire par un troisième œil au milieu du front ou des branchies sur les joues ? Pourtant loin de l’image fantasmée des codes traditionnels de la beauté, les nouveaux filtres Instagram font le pari de la créativité. Visages liquides, masques robotiques à la fois ludiques et perturbants, portraits hybrides tout droit sortis d’un roman de science-fiction, les igers sont de plus en plus nombreux à s’émanciper des formes traditionnelles de la beauté pour expérimenter une esthétique nouvelle. Une tendance aussi fascinante que libératrice pour se jouer des stéréotypes avec humour, en laissant le champ libre à notre imagination et en affirmant notre vision perso de la beauté.

Publicité

© Andy Picci

Les boss du filter-game

Depuis le lancement de la version bêta-test, certains artistes ont eu l’occasion de surfer sur la tendance et sont passés maîtres dans la création de filtres complètement déments en rassemblant quelques dizaines de milliers de fans sur leurs comptes. C’est le cas notamment d’@ines.alpha qui livre à travers ses filtres hypnotiques sa propre vision du futur de la beauté en version 3D, d’@andypicci qui réalise des filtres décalés qui interrogent sur les notions de réalité, d’individualité à l’ère des réseaux sociaux,  de @barbaramalewicz, personne haute en couleur, qui propose des filtres à la fois girly et résolument fashion ou encore de la plus connue, @ramenpolanski qui joue sur un effet old-school et coloré  !

À l’occasion de la nouvelle campagne d’Instagram qui prône le partage et l’expression de soi, nous avons demandé à ces quatre boss du filter-game de créer un filtre sur mesure, nommés «❤️ sur Toi » qui sont disponibles dès à présent sur leurs comptes Instagram respectifs. Et pour en savoir plus sur le processus de création de ce filtre, on vous laisse découvrir le portrait d’Inès Alpha au travers de sa propre interprétation du «❤️ sur Toi » : 

Publicité

Par Instagram, publié le 27/09/2019

Copié