AccueilPartners

Made in France, bien-être animal, sans huile de palme : nos nouvelles habitudes

Made in France, bien-être animal, sans huile de palme : nos nouvelles habitudes

Publié le

par St Michel

Cette fois, y’a plus de débat : on veut manger correctement. Même quand on se fait plaisir en s’envoyant un bon paquet de biscuits

Depuis quelques années, on a tous un peu changé dans notre rapport à l’alimentation. En fait, un baromètre annuel a même révélé que 9 Français sur 10 ont profondément changé leurs habitudes alimentaires au cours des dernières années.

Mais là, on ne parle pas de passer d’un régime frites-mayo-fromage aux salades ultra healthy. En fait, on parle plutôt des véritables prises de conscience qui nous touchent profondément en tant que consommateurs : l’origine géographique des aliments, la façon dont ils sont produits, le bien-être animal, le lieu de production, etc. Sauf que si on y pense facilement pour la viande ou les plats industriels, on oublie un peu que ça touche aussi nos munchies préférés : les biscuits. Petit tour d’horizon. 

On veut manger local

On le sait tous, manger local a une saveur particulière. D’après une étude Ipsos réalisée en 2019, 79% des Français considèrent même que l’origine géographique d’un produit est primordiale. Et on les comprend car, même sans être chauvin, on aime tous savoir que le beurre et le blé de nos biscuits n’ont fait que quelques kilomètres pour arriver jusqu’à nous. Mais comme on ne peut pas tous vivre à la campagne, certaines marques comme St Michel produisent leurs biscuits en France, dans leurs propres usines, près de la maison. Et ça, ça fait plaisir. 

On veut des produits sains et verts

Ce qu’on veut aujourd’hui quand on croque dans un biscuit, c’est se faire plaisir en sachant qu’on contribue à un système qui colle avec nos valeurs. Cette vision du monde St Michel l’a bien comprise et la partage puisque l’entreprise soutient la filière CRC® (Culture Raisonnée Contrôlée) depuis 2009. Cette filière propose une agriculture à la fois bonne pour l’Homme et bonne pour la nature, afin de protéger la biodiversité et d’offrir un monde plein d’oiseaux et d’insectes aux générations futures. En bref, ça veut dire que les biscuits St Michel sont faits à base de blé français cultivé avec des produits respectant cette biodiversité. Ben ouais, personne ne veut grignoter avec gourmandise dans un monde où la nature ne chante plus.

On veut des animaux heureux

Mr Richard D. éleveur de poules dans la Somme – Partenaire St Michel

Autre grosse prise de conscience de l’époque : le bien-être animal. D’après l’Ifop, 71% des 18-24 ans pensent que c’est une notion TRÈS importante. Et pour cause, on est tous préoccupés par la façon dont sont traitées les poules qui pondent les œufs que nous mangeons. Sauf que là encore, pas facile d’aller voir dans chaque usine. C’est pour ça que depuis 2015, bien avant que tout le monde s’en préoccupe sous la pression des consommateurs, les biscuiteries St Michel utilisent 100% d’œufs de poules élevées en plein air. C’est quand même vachement mieux que le demi-air ou le quart air non ? 

On ne veut plus d’huile de palme

Ce n’est pas un secret, l’huile de palme n’est pas vraiment un truc cool. En fait, parmi d’autres conséquences terribles (notamment pour la santé), sa production conduit à la déforestation et à la disparition des grands singes. Quand on sait qu’elle peut être remplacée par du beurre ou de l’huile de colza ou de tournesol, on se dit que c’est quand même dommage de continuer à en consommer. C’est d’ailleurs ce qu’a fait St Michel depuis plus de 10 ans et ça, par contre, c’est vraiment très cool. 

Vous l’aurez compris, consommer n’est plus un acte anodin. Pas plus que de produire des biscuits respectueux des consommateurs, de la biodiversité et de la planète. C’est pour ça que St Michel a pris ces engagements profonds. Nous sommes tous concernés et nous devons tous nous impliquer, qu’on soit ceux qui achètent un produit plutôt qu’un autre ou ceux qui ont la mission de nourrir les gens.