Brand

Les meilleures anecdotes de rencontres en festival

Si la musique adoucit les mœurs, elle a aussi la réputation d’enrichir les esprits et favoriser les rencontres… Surtout en festival, où l’effervescence est à son comble et la frénésie bat son plein ! À l’occasion de l’édition 2018 de We Love Green, Konbini et Tinder ont mené l’enquête et demandé à des festivaliers de partager leurs meilleures rencontres de festival… Qu’elles soient amoureuses, amicales ou musicales, impromptues ou complètement décalées ! Florilège des plus beaux témoignages.

(© We Love Green)

Alice, 28 ans : un festival plus que réussi

Publicité

(© Sorry To Bother You)

"En recherche d’emploi, j’avais eu l’idée de miser sur la présence de milliers de festivaliers pour trouver un job. Je me suis donc pointée au festival avec une pancarte sur laquelle j’avais écrit : 'Je cherche un CDI.' Coup de chance, j’ai été filmée et je suis passée sur l’écran géant ! Mon message n’est pas passé inaperçu puisque j’ai décroché un poste de DA en agence de com. Mon futur-nouveau boss se trouvait juste derrière moi !"

 

Sara, 21 ans : rencontre avec son ange gardien

Publicité

(© Olivier Melmoth)

"Ça remonte à quelques années, j’étais encore ado, et je voulais assister à un concert de hard rock durant un festival. Mais avec la foule, l’excitation et ma petite taille, je me suis rapidement retrouvée à terre. J’ai commencé à paniquer et à flipper de me faire piétiner. Tout d’un coup, un type immense, une véritable armoire à glace, m’a tendu la main et m’a remis debout. Non seulement il m’a sauvé la mise, mais il m’a permis de terminer le concert aux premières loges, tranquillement posée sur ses épaules."

 

Louise, 22 ans : la plus belle des découvertes

Publicité

(© Tinder)

"Ma rencontre la plus marquante est une rencontre musicale ! Au dernier festival We Love Green, j’ai eu un véritable coup de foudre pour le match Dinos X Pendentif pendant la Tinder Live Session. Je ne connaissais que Pendentif, mais j’ai été franchement surprise par l’osmose entre ces deux artistes. Moi qui ne suis pas forcément adepte de rap, ce show m’a permis de m’imprégner en douceur de l’univers de Dinos. Finalement, c’est pour moi que le « match » a véritablement eu lieu, puisque je continue d’écouter ces artistes tous les jours !"

 

Margaux, 24 ans : une rencontre fantastique

Publicité

(© Harry Potter)

"Pendant le dernier We Love Green, j’ai rencontré ce mec hyper sympa qui était magicien. Après m’avoir montré plusieurs tours, il a fait disparaître une pièce pour la faire réapparaître derrière moi. C’est classique mais ça fait toujours son petit effet. Il m’a ensuite proposé d’essayer l’hypnose… J’étais un peu sceptique au début, mais finalement j’ai complètement adoré, et je suis repartie bien décidée à retenter l’expérience ! Le genre de rencontre qui rend votre journée en festival un peu spéciale, ça fait toujours plaisir."

 

Henri, 34 ans : non pas une, mais deux rencontres

(© Les Simpson)

"En sortant d’un festival, je m’aperçois que mon vélo a déraillé. Dégoûté, je commence le chemin qui me ramène chez moi à pied, quand je croise la route d’un autre gars, qui allait dans le même quartier. On a fait tout le trajet ensemble et on a carrément sympathisé, au point de finir par se poser chez lui avec le petit déj pour conclure cette soirée en beauté avant de se séparer… Sans penser à échanger nos numéros. Puis l’été dernier, je faisais du camping à Dour à l’occasion d’un autre festival. Un jour, un mec en kilt écossais vient nous demander du liquide vaisselle et, surprise, c’était lui ! Cette fois, on s’est immédiatement donné nos numéros, et on s’est revu pendant le festival. Une double rencontre qui n’arrive qu’une fois dans une vie !"

 

Paola, 31 ans : Le vrai "on s’est pas déjà croisé ?"

"Au cours du concert de Migos du We Love Green de cette année, je croise ce mec ultra-canon qui me dit vaguement quelque chose, sans parvenir à me souvenir où je l’ai déjà croisé. On papote un peu, et je finis par m’en souvenir… C’est l’un des potes de mon ex. On décide mutuellement de couper court à tout rapprochement potentiel, mais après avoir joué au chat et à la souris toute la nuit, l’attraction mutuelle aura raison de notre volonté ! Une rencontre imprévue qui s’est aujourd’hui transformée en belle idylle (approuvée par mon ex, qui plus est)."

Par Tinder, publié le 12/06/2018

Copié