AccueilPartners

Les histoires qui se cachent derrière vos sneakers préférées

Les histoires qui se cachent derrière vos sneakers préférées

Publié le

par Nike Paris On Air

 
Saviez-vous que le design de la Air Force 1 est inspiré du parvis de Notre-Dame de Paris ? Aux origines de vos sneakers préférées se trouvent souvent un élément du quotidien, une histoire personnelle ou une découverte architecturale. C’est vrai pour les plus grands designers comme pour les talents de demain, qui sont mis à l’honneur à l’occasion de Paris On Air, le concours de design de Nike. L’occasion de revenir sur les origines des sneakers les plus iconiques de la marque, de l’inspiration ski nautique à la sneaker imaginée au petit-déj.
 

(© Nike)

La Waffle Racer : le petit-déjeuner des champions

Dans les 70’s, alors qu’il petit-déjeunait tranquillement avec sa femme, Bill Bowerman eut une idée qui allait changer sa vie et celle de plusieurs millions de coureurs. En regardant sa femme faire des
gaufres, il se dit que celles-ci auraient la forme idéale d’une semelle pouvant absorber les chocs sur tous les terrains, même accidentés. Le cofondateur de Nike utilise donc le gaufrier familial pour fabriquer une semelle adaptée à la course, à contre-courant des chaussures de course de l’époque, à la semelle plate. Il crée par ce procédé sa première chaussure de running : la Waffle Racer, qui porte décidément très bien son nom, et sera vendue à plusieurs millions d’exemplaires dans les décennies qui vont suivre. De quoi racheter un nouveau gaufrier.

(© Nike)

La Air Max 1 : rendre visible l’invisible

C’est durant un voyage à Paris dans les années 1980 que le designer star Tinker Hatfield eut sa révélation. Arrivé devant le Centre Pompidou, bâtiment imposant qui dénote dans l’architecture parisienne, il visualise rapidement à quoi pourrait ressembler sa prochaine chaussure. La structure du musée, imaginée par Renzo Piano et Richard Rogers, prend le pari de placer à l’extérieur tous les éléments vitaux d’un bâtiment, d’ordinaire volontairement cachés. Tuyaux, climatisation et autres câbles électriques sont visibles de l’extérieur et montrés au public. Et c’est précisément l’idée que reprend Tinker Hatfield dans sa Air Max 1. La bulle emblématique, technologie sans qui la paire n’est rien, ne sera pas cachée dans une semelle opaque mais bien visible, dans un écrin transparent. Un risque qui s’est avéré payant pour une paire qui a maintenant 25 ans et dont le design inspire à son tour toute la pop culture.

(© Nike)

La Air Force 1 : un design inspiré du XIVe siècle

À la fin des années 1970, Bruce Kilgore avait un problème. Designer chez Nike, ce dernier cherche à créer un modèle simple, qui puisse tenir le pied et être agréable à porter pour les basketteurs, de plus en plus athlétiques. Les dernières technologies de la firme lui permettent d’avoir un pied parfaitement tenu, mais il veut également protéger le talon d’Achille des joueurs, qui à cause des chocs à répétition est souvent sujet à de graves blessures. C’est durant un voyage à Paris (décidément…) que Bruce trouve sa solution. En observant le parvis de Notre-Dame, il remarque que le terrain n’est pas plat de base, mais a été modifié par l’homme dans ce sens. La Air Force 1 est ainsi créée, s’inspirant de ce procédé, avec une semelle plus large à l’arrière qu’à l’avant, afin d’éviter au maximum les blessures et de maximiser le confort. Une bonne idée s’il en est, puisqu’elle est le modèle le plus vendu de Nike. 35 ans après.

(© Nike)

La relève est assurée

Les mêmes histoires et inspirations continuent de nourrir la créativité de nouvelles générations de designers. Au cours de la dernière étape du Nike Paris On Air, Nike a sélectionné 3 designs de Air Max, d’inspirations diverses, pensés par la jeunesse créative du Grand Paris. Le public peut d’ores et déjà voter en ligne pour élire son modèle favori, qui sera ensuite produit par la marque au swoosh. Que ce soit les immeubles de leur enfance, le digital dans lequel ils ont toujours baigné, les graffitis de leur quartier ou encore les constructions incessantes de bâtiments, l’influence de l’environnement sur la création a toujours été forte, et cela se ressent chez ces jeunes créateurs, qui vivront peut-être un jour le grand frisson de tenir leur création entre leurs mains.

(© Nike)

(© Nike)

Découvrez les créations et les inspirations des trois designers sélectionnés pour représenter Paris à travers leur vidéo :

Air Max 180 1.0 by Quentin Sobaszek

Air Max 90 Age of Gold by Coralie Rabbe

Air VaporMax Plus Paris Works In Progress by Lou Matheron