AccueilPartners

Les énergies renouvelables insoupçonnées

Les énergies renouvelables insoupçonnées

Publié le

par EDF

Qui dit énergies renouvelables dit forcément énergie solaire, hydraulique ou éolienne. Mais pas seulement ! Pour répondre au défi climatique, il existe de nombreuses solutions qui peuvent avoir un rôle déterminant dans notre façon d’envisager l’avenir. Avec EDF, on fait le point sur les énergies alternatives les plus intéressantes (et parfois les plus surprenantes) à l’heure actuelle.

Les énergies renouvelables, qu’est-ce que c’est ?

Pour résumer, il s’agit d’énergies provenant de sources que la nature renouvelle perpétuellement, par opposition aux énergies non-renouvelables comme les énergies fossiles (le pétrole, le charbon, etc) qui, non content d’être limitées, jouent un rôle considérable sur le dérèglement climatique. Et si certaines d’entre elles sont déjà bien ancrées dans les usages, (par exemple l’énergie solaire grâce aux panneaux photovoltaïques), d’autres restent plus méconnues... Tour d’horizon de ces solutions qui pourraient bien révolutionner l’avenir de la planète !

1 - La marée

Outre les photos Insta de qualité qu’elles nous offrent durant nos week-ends au Mont-Saint-Michel, les marées peuvent aussi être source d’énergie. Si leur exploitation remonte à l’Antiquité, c’est en 1966 qu’est construite par EDF la première usine marémotrice, dans l’estuaire de la Rance, en Bretagne. Le principe ? Utiliser les variations du niveau de la mer créées par l’amplitude des marées pour remplir son réservoir et produire de l’électricité.

2 - La piézoélectricité

Et si on vous disait qu’un trottoir pouvait produire de l’électricité ? Aussi cocasse soit l’info, elle est pourtant vraie, grâce à l’énergie piézoélectrique ! À Toulouse, un trottoir du centre-ville exploite le passage des piétons pour créer de l’énergie, qui alimente les réverbères de la rue. À Rio au Brésil et à Lagos au Nigéria, le même système a été mis en place pour alimenter des stades en électricité grâce aux va-et-vient des joueurs !

3 - La géothermie

La géothermie, c’est le fait d’exploiter la chaleur stockée dans le sous-sol de la Terre pour la convertir en énergie thermique. En France, c’est sur le site de Bouillante en Guadeloupe que se trouve la première centrale géothermique à avoir industriellement produit de l'électricité. Fun fact pour vous la raconter en soirée : la géothermie est la 1ère source d’énergie renouvelable d’Île-de-France !

4 - L’hydrogène

Une fois « décarboné » (traduction : quand ni sa production ni son utilisation n’émettent de CO2), l’hydrogène pourrait avoir un rôle majeur dans la transition énergétique. Problème : sous sa forme gazeuse, l’hydrogène est difficile à stocker, à manipuler et à transporter. Pour y remédier, la start-up HySiLabs a imaginé une solution de transport via un vecteur liquide, qui pourrait permettre de lever l’une des barrières au développement des solutions hydrogène. Une innovation qui a d’ailleurs valu à la jeune pousse le Prix EDF Pulse en 2018 !

5 - La peinture solaire

Pourquoi se contenter de panneaux photovoltaïques sur le toit quand on peut carrément produire de l’énergie à partir des murs de sa maison ? C’est le pari que se sont lancés des chercheurs du Royal Melbourne Institute of Technology, qui travaillent actuellement à la mise au point d’une peinture solaire capable de produire suffisamment d’énergie pour fournir de l’électricité. Ok, mais comment ? En absorbant l’humidité de l’air pour la transformer en hydrogène qui, si vous avez bien tout suivi, représente une source d’énergie green et éco-friendly. Une innovation encore en cours de développement, qui devrait être commercialisée d’ici quelques années ! 

6 - La biomasse

Pour faire simple (à peu près), la biomasse, c’est l’utilisation de procédés thermiques ou biochimiques afin de transformer les matières organiques animales (clairement des crottes de chien) ou végétales en électricité. En plus de produire de nouvelles sources d’énergies plus green, la biomasse permet de résoudre la question du tri des déchets. Par exemple, l'usine d'incinération Dalkia Wastenergy - une filiale d’EDF spécialisée dans la production d'énergies renouvelables à partir de déchets - d'Ivry-sur Seine traite les déchets ménagers de plus de 5 millions d'habitants (soit plus de 690 000 tonnes par an) !

Vous l’avez compris, aujourd’hui, il existe une multitude de projets pour développer les énergies renouvelables et booster la transition énergétique ! C’est d’ailleurs l’un des enjeux majeurs chez EDF qui s’engage en faveur de la recherche et du développement de nouvelles énergies renouvelables pour doubler ses capacités de production à l’horizon 2030. Et pour en apprendre plus sur l’action d’EDF en matière d’énergie renouvelables, rendez-vous ici