AccueilPartners

Les bons gestes à avoir en soirée quand tes amis sont trop déchirés

Les bons gestes à avoir en soirée quand tes amis sont trop déchirés

Publié le

par SPF

Tous les gestes à connaître pour aider un pote qui a un peu trop forcé en soirée.

On connaît la chanson : dans une soirée entre potes, il y en a toujours un qui finit franchement dégommé. Et comme le code d’honneur des soirées impose de ne jamais laisser un soldat sur le carreau, on apprend par cœur les bons gestes d’« Amis Aussi La Nuit » pour secourir nos potes plus très frais (aussi relous qu’ils soient) !

On ne le lâche pas d’une semelle

Quand on voit qu’un pote commence à sérieusement zigzaguer, le premier truc à faire c’est de rester à ses côtés. Déjà, pour veiller sur lui, pour lui proposer de boire des softs, pour lui éviter de disparaitre ou d’embrouiller le DJ pour qu’il passe de la K-pop.

On le place en PAC

Pour éviter la PLS, on place son pote en PAC. Comprenez : Position Assise sur le Canap. Ça devrait lui permettre de reprendre un peu ses esprits, mais surtout d’éviter de se faire mal s’il venait à tomber. Pro-tip : s’il est assez frais encore, on l’empêche de s’allonger dans un premier temps pour éviter le fameux effet « pièce qui tourne à 360° ».

On lui fait boire de l’eau

Élémentaire mais tellement sous-cotée, l’eau reste le meilleur tip pour aider quelqu’un à dessaouler. Tout simplement parce que si l’alcool déshydrate, l’eau reste encore le meilleur moyen de se réhydrater (CQFD) ! Les teufeurs avertis vous le diront : le plan ultime pour s’épargner une gueule de bois carabinée, c’est d’alterner un verre d’eau / un verre d’alcool !

On lui fait prendre l’air

Entre les rires, la musique, les lumières et les gens qui s’agitent, l’ambiance en soirée peut vite oppresser quand on commence à être un peu foncedé. Si on voit qu’un pote commence à friser l’attaque de panique, on le fait sortir illico pour prendre un peu d’air frais et l’empêcher de vriller. 

Oser appeler les secours

Si malgré tout cela, votre poto semble franchement dans les vapes et ne réagit plus à vos blagues foireuses, c’est que le coma n’est pas loin. Dans ce cas-là, on n’attend pas de voir si son état s’améliore, et on appelle illico les secours pour lui fournir l’aide dont il a besoin !

On se forme aux gestes qui sauvent !

En attendant l’arrivée des pompiers, on effectue quelques gestes simples pour mettre son pote en sécurité. On le place en PLS (la vraie), on reste avec lui, on vérifie qu’il continue bien à respirer, on n’essaie pas de le faire vomir, et on fait en sorte de rassembler ses esprits pour donner aux secours toutes les infos dont ils auront besoin à leur arrivée.