Le nouveau Game of Drones

Les artistes ont toujours été curieux d'expérimenter les nouvelles technologies. Ce n'était donc qu'une question de temps avant qu'ils ne s'emparent du drone. À l'occasion d'un concours en partenariat avec The Next Web, nous revenons sur les différentes utilisations qui ont été faites de cette machine par les artistes. Il faudra s'y faire, les drones envahissent désormais le monde de l'art !

Drones-1-1

Un nouvel outil de création artistique

L'industrie du drone se frotte les mains, les modèles deviennent de moins en moins chers, de plus en plus performants, et donc accessibles à tous. Les domaines artistiques ont ainsi pu voir naître de nouveaux projets hybrides, mêlant l'homme et la machine.

Publicité

Les drones et la musique

Adieu hélicoptère et autres installations pharaoniques digne des grands blockbusters. Aujourd'hui on peut tourner son clip à moindre coup, et filmer des prises de vues à 15 mètres du sol, en actionnant juste quelques boutons depuis son iphone.

Le groupe OK Go a bien exploité le filon pour ses chorégraphies dans le clip « I won't let you down ».

Publicité

Idem pour MIA, qui n'a pas oublié d'inclure non plus l'imprimante 3D.

Publicité

Un clip tourné par un drone ? Trop simple pour Lady Gaga. La reine de la pop, a sobrement inauguré son troisième album avec une robe.....drone. Vous jugerez par vous même de la stabilité/utilité du dispositif.

Les drones et la danse

Publicité

L'artiste japonais Daito Manabe a utilisé les drones pour une création mêlant son et lumière. Sorte de ballet futuriste, les drones deviennent ici les acteurs même de la chorégraphie.

La troupe nippone « The Eleven Play » a elle aussi décidé d’insérer trois drones dans son spectacle.

Mais derrière ces enchaînements parfaits, se cachent des heures de préparation et des capteurs de mouvements pour coordonner les machines.

Les drones et la photo

Le light painting ça vous parle ? C'est une technique assez simple : prendre une photo avec un temps d’exposition long, dans un environnement peu éclairé et faire déplacer une source de lumière. Si le procédé existe depuis longtemps maintenant, le "lightpainting avec drone" est en revanche plutôt nouveau. Le blog FICTION en propose une série de photos complètement psychédélique.

ai5gob2xpsxmhz9sakq6

Drone-light-painting

Quant à l'artiste Calder Wilson, il s'agira pour lui d'attacher des feux d'artifice à son drone. Plutôt spectaculaire.

d9TUvwM

Le drone art est en train de devenir un genre à part entière, à la fois fascinant et terrifiant, car cet objet renvoie aussi à l'usage militaire. La réflexion indissociablement artistique et politique autour des drones s'est donc intensifiée.

Vers un drone art engagé

Récemment, l'artiste graffeur Katsu a piraté un drone pour vandaliser l'un des plus grands panneaux publicitaires de New York. L'opération aurait été particulièrement compliquée sans cette machine, même pour le plus téméraire des graffeurs. Ici, il aura fallu moins d'une minute pour que la face de l'égérie Calvin Klein soit barbouillée en rouge.
On ne jugera pas de la qualité « approximative » du graff... Mais par cet acte sulfureux, Katsu nous interroge sur la place des nouvelles technologies dans l'art.

 la manière des smartphones qui sont devenus une extension de nos esprits, les drones pourraient être à l’avenir une extension de notre être."

Quels seront les futurs usages de cet objet ? C'est aussi la question que se pose James Bridle. Dans un projet baptisé « Dronestagram », l'artiste publie chaque semaine des photos aériennes prises par des drones dans plusieurs villes du monde. Poster ces images sur Twitter ou Instagram est une façon pour lui de montrer que malgré la quantité d'informations postées sur internet, l’essentiel reste souvent invisible.

Adam Harvey de son côté, propose une ligne de vêtement qui permet de se rendre invisible à la vue des drones. Le « Stealth Wear » utilise des doublures métalliques dans le tissus pour repousser la chaleur permettant au drone de nous repérer. Si Big Brother is watching you, certains entament déjà la résistance.

r0__0002_Burqa2

Des drones chez Disney

Qu'ils soient utilisés avec une conscience éthique, journalistique ou artistique, les drones feront désormais partie de notre paysage culturel.
Le cirque du soleil l'aura bien compris, en nous proposant cette vidéo, fruit d'une collaboration avec l’ETH Zurich et Verity Studios. De la poésie avec des quadcoptères, oui maintenant c'est possible.

Si la loi reste encore floue sur l'usage commercial des drones, Disney est déjà sur les starting-blocks pour les utiliser bientôt dans leur parc. Dans un futur plus ou moins proche, il n'est pas impossible d'imaginer de futures attractions avec l'objet volant. La fée clochette qui tournoie au dessus de vous pendant que vous mangez une glace par exemple.

Pour tous les fans de drones, Konbini et The Next Web s'associent pour vous faire gagner un Code Black Drone !
Répondez plus bas à la question en nous donnant vos coordonnées et participez au tirage au sort.


CBD_notext

Par The Next Web, publié le 20/05/2015

Copié

Pour vous :