Brand

L'abécédaire de la bière, de A à Z

Les amateurs de bière disposent d’un glossaire bien précis.

Pour la sortie de la bière Nights, Konbini et Amsterdam vous proposent, un lexique de la bière de A à Z.

A comme Aromatisée : Certaines bières sont aromatisées afin de leur conférer un goût fruité, épicé ou plus corsé. Comme la Amsterdam Nights et ses arômes naturels de rhum. 

Publicité

B comme Brassage : Consiste à faire une boisson alcoolisée en fermentant un moût de céréales (malt, orge…).

C comme Citra : Un type de houblon qui donne une note d’agrumes à la bière.

D comme DIPA : Non pas une mais deux fermentations ! La Double India Pale Ale a un degré d’alcool supérieur à la IPA classique (6-8% vs 8%+).

Publicité

E comme Eau : La bière est composée à 90% d’eau.

F comme Fût : Ce contenant en inox de taille variable dans lequel on stocke généralement la bière.

G comme Gueuze : La gueuze est un type de bière obtenu après le mélange de deux lambics : des jeunes (6 à 12 mois) et des vieux (jusqu’à 3 ans).

Publicité

H comme Houblon : Aka la “plante du loup” cousine du cannabis utilisée pour la bière.

I comme Ingrédients : Finalement chaque bière a sa recette pour son brassage. Certains brassages nécessitent uniquement des ingrédients naturels comme le brassage prolongé de la Amsterdam Nights.

J comme Jargon : Vous l’aurez compris en lisant cet abécédaire, la bière c’est aussi un jargon. 

Publicité

K comme Kriek : Une variété de cerises qui donne un type de bière belge. 

L comme Lager : Des bières à fermentation basse, qui revendiquent un goût de houblon et de malt plus prononcé. 

M comme Mousse : Elle résulte des bulles faites par la bière. Plus précisément, des protéines présentes dans la bière, qui « s’accrochent » aux bulles lorsque celles-ci remontent à la surface, formant ainsi une mousse bien compacte.

N comme Nez : Ce qu’il faut pour apprécier l’analyse sensorielle d’une bière composée de senteurs de fruits, fleurs, céréales ou houblon.

O comme Orge : La céréale la plus utilisée dans la bière, qui sera par la suite transformée en malt.

P comme Pilsner : Une pale lager qui fut inventée à Pilsen, République Tchèque. Petite bourgade à l’architecture très pittoresque et colorée à tout juste 90 km de Prague.

Q comme Qualité : Il existe un certificat de qualification professionnelle Technicien de process brassicole…

R comme Reinheitsgebot : C’est la traduction allemande pour le “décret de pureté de la bière” vieux de 1516.

S comme Stout : Un style de bière noire avec la particularité d’avoir des saveurs torréfiées (chauffer un aliment jusqu’à caraméliser/griller son goût). On peut ainsi obtenir des arômes de café́ ou de chocolat.

T comme Triple : Certaines bières nécessitent bien trois fermentations.

U comme Unique : Chaque bière est unique par sa composition, sa fermentation.

V comme Verre : Pour sentir les arômes et déguster la bière, il faut choisir un verre adéquat, plus communément appelé une chope.

W comme Weizenbier : On l’appelle aussi Weissbier (bière blanche) à cause de sa couleur. C’est une bière de fermentation haute brassée dans le sud de L’Allemagne.

X pour XO Beer : une variété de bière brassée avec du vieux cognac XO

Y pour Yuzu : Petit agrume originaire de l’Est de l’Asie qui est utilisé pour apporter une touche acidulée à certaines bières aromatisées

Z comme Zythologue : C’est le nom donné à un expert en bières, tout comme le vin a son œnologue.

Par Amsterdam Asahi, publié le 05/07/2019

Copié