La Philharmonie de Paris, nouvelle salle de concert pour expérience musicale unique

Excitante, nouvelle, imposante, singulière, la Philharmonie de Paris ouvrira enfin ses portes en janvier 2015. Un projet à la programmation ambitieuse qui compte bien déplacer les foules parisiennes : Chilly Gonzales, Jeff Mills, Oxmo Puccino et les plus grands orchestres symphoniquesDe la musique de Chambre à l’électronique en passant par la pop, le jazz ou la danse, tour d'horizon d'une salle unique.

Philharmonie de Paris © atelier jean Nouvel

© atelierJeanNouvel

Une acoustique architecturale unique

L'ambition de La Philharmonie de Paris ? Surprendre, et surprendre beaucoup de monde. Déjà par une architecture renversante que l'on doit à l'illustre Jean Nouvel. Mais aussi parce que cette prouesse est au service de la musique, et que la salle symphonique de 30 500 m3 a été conçue pour créer une expérience acoustique unique.

Publicité

Le projet de ce complexe musical exclusivement dédié à la musique est né en 2006. L’idée est d’unir les néophytes et les mélomanes, les musiques actuelles et les cultures du monde, l’éducation et la création. En somme, casser les codes sociaux et donner un souffle nouveau, à Paris, à la musique, au monde.

Intérieur salle 1 © Philharmonie de Paris Arte Factory

© Philharmonie de Paris Arte Factory

Une immersion inédite, où  le spectateur le plus éloigné ne se trouve qu’à 32 mètres du chef d’orchestre. Une proximité possible grâce aux balcons flottants placés autour de la scène centrale. Jean Nouvel s'est entouré de deux acousticiens de choix pour réaliser cette prouesse : le chercheur de son Néo-Zélandais Sir Harold Marshall et le japonais Yasuhisa Toyota, qui parmi sa cinquantaine de projets à travers le monde fut le chef acousticien du Walt Disney Concert Hall de Los Angeles.

Publicité

Une programmation transversale et accessible à tous

Une salle qui mettra donc la performance à l'honneur, en proposant à la fois des oeuvres classiques et des créations plus contemporaines. La Philharmonie de Paris a donc pour ambition de proposer le meilleur des répertoires musicaux dans des espaces conçus pour magnifier l'écoute. On vous laisse découvrir la programmation éclectique de cette rentrée 2015.

Après une inauguration en grande pompe avec deux galas d'ouverture donnés par l'Orchestre de ParisMoriarty viendra fêter la sortie de son quatrième album "Epitaph" les 24 et 25 Janvier :

Publicité

En février et déjà complet, la délirante Alice aux Pays des Merveilles par Oxmo Puccino et Ibrahim Maalouf :

Du 3 au 31 mars, la première exposition de la Philharmonie de Paris sera consacrée à David Bowie. En série limitée l’iconoclaste et inclassable Chilly Gonzales & Kaiser Quartett

Publicité

Enfin, l'odyssée électronique de Jeff Mills, un show visuel mêlant danse et vidéo, un voyage musical créé pour La Philharmonie de Paris :

La Philharmonie rend donc à Paris ses lettres de noblesse et pose un nouveau regard sur la ville, par son design, son acoustique et sa programmation. Et lorsque la musique devient accessible à un large public grâce à une politique tarifaire avantageuse, c’est encore un point de plus. La Philharmonie propose donc des tarifs pour les moins de 28 ans avec des places à 8 euros à partir de 3 concerts achetés, mais aussi des billets uniques à 10 euros le concert sans abonnement. Ce serait donc dommage de s'en priver !

Il aura fallu se battre, être patient, ne rien lâcher pour toucher enfin du doigt ce happy end et offrir à la capitale « la crème de la crème » des philharmoniques. On se dira peut-être qu’avant ça, on n'avait jamais vraiment écouté de musique.

Par Philharmonie de Paris, publié le 27/10/2014

Copié

Pour vous :