Brand

La Nouvelle-Calédonie, LA destination que vous n’êtes pas prêts d’oublier

Vos prochaines vacances ne ressembleront à aucune autre. Ce sera l’aventure de votre vie. Juste ça.

Dans la vie d'un backpacker, il y a deux types de voyages : ceux qu’on fait parce que tous les potes les ont faits et ceux qu’on fait parce qu'aucun d'eux ne les a faits. Indéniablement, la Nouvelle-Calédonie fait partie de la seconde catégorie. Et pour cause, cet archipel à la beauté secrète n’accueille que 120.000 touristes par an sur un territoire qui fait 2,5 fois la taille de la Corse qui est visitée chaque année par 3.000.000 de personnes. Mais c’est loin d’être la seule raison de ne pas faire comme tout le monde et de choisir la Nouvelle-Calédonie. Car dans cet archipel hors du commun, un seul voyage suffit à vivre de nombreuses aventures. Allez, on vous explique tout. 

Une randonnée à travers la Grande-Terre

La première aventure qui vous attend en Nouvelle-Calédonie, c’est une immense traversée de la Grande-Terre, la principale île de l’archipel. Pour ça, deux itinéraires possibles : le Sentier de Grande Randonnée (GR®) Nord et le Sentier de Grande Randonnée Sud. Le premier vous embarquera des forêts mystiques de l’île à ses vallées verdoyantes, en passant par les crêtes qui les surplombent. Le second, long de 120 kilomètres et divisé en sept étapes, est réservé aux randonneurs de haut niveau Si vous en êtes capable, il vous permettra toutefois de traverser des endroits tout simplement hallucinants. Attention quand même, les photos que vous en ramènerez pourraient casser Internet. 

Publicité

© S. Ducandas / NCTPS

Une extase visuelle dans la Forêt Noyée

Parmi les endroits absolument uniques que vous pourrez voir en Nouvelle-Calédonie, il y a évidemment la Forêt Noyée, notamment traversée par le GR® Sud. Car cette forêt n’a pas seulement un nom digne d’une série d’héroïc-fantasy, elle en a aussi l’apparence. Vous pourrez y pagayer entre des arbres à l’allure fantomatique qui jaillissent de l’eau, le tout entouré de hautes collines montagneuses et couvertes de forêts. Bref, vous n’aurez rien à envier aux héros des livres de votre enfance et des séries de votre vie d’adulte. 

© S.Ducandas / NCTPS

Publicité

Une plongée dans le parc naturel de la mer de Corail

Bon, maintenant que vous en avez pris plein les yeux, il est temps de… vous en prendre plein les yeux. Mais sous l’eau cette fois. Car oui, la Nouvelle-Calédonie baigne dans ce merveilleux écrin de biodiversité sous-marine qu’est la mer de Corail. Juste pour vous faire rêver, on va faire un peu d’animal-dropping : tortues de mer et baleines à bosse. Juste ça. Vous pourrez donc y plonger à la découverte d’une faune et d’une flore hors du commun, que peu d’êtres humains ont eu la chance de voir. L’autre bonne nouvelle, c’est que côté biodiversité, l’archipel assure aussi sur terre puisqu’il compte un des plus hauts taux d’espèces endémiques au monde. Traduction : de nombreuses espèces animales et végétales n’existent nulle part ailleurs. Vraiment nulle part. Ouais, ouais. 

© Darren Jew / NCTPS

Un profond dépaysement à Nouméa

En Nouvelle-Calédonie, il n’y a pas que la nature qui est secrète. La ville l’est aussi. C’est ce que vous découvrirez notamment à Nouméa, principale ville de la Grande-Terre et capitale de l’archipel. Seule zone un peu touristique de l’île, son célèbre marché municipal fera voyager votre palais et vos narines. Igname, épices, patates douces, maniocs, fruits de mer, autant de goûts et de saveurs qui s’imprimeront dans votre esprit pour toujours. 

Publicité

© Meng Xi / NCTPS

Un rodéo dans les plaines de l’ouest

Autre passage obligatoire : les concours de rodéos. Sauf qu’ici, pas de cowboys. Les compétiteurs s’appellent des broussards et ils n’ont n’a rien à envier à leurs homologues américains quand il s’agit de rester en selle. Typique des plaines, la culture broussarde témoigne de l’amour des habitants de Nouvelle-Calédonie pour les animaux, la terre et la nature. Mais ça, il faut y aller pour le savoir. 

© Eric Aubry / NCTPS

Publicité

Un survol du fabuleux Cœur de Voh 

Pour parfaire votre voyage, survolez le célèbre Cœur de Voh en ULM. Connue du monde entier pour sa beauté, cette formation végétale unique au monde n’est survolée que par quelques rares chanceux chaque année ! Lors du vol, vous pourrez aussi profiter d’une vue imprenable sur l’incroyable lagon de Nouvelle-Calédonie, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

© sugar-photographie.com /NCTPS

Une visite d’Ouvéa, l’île la plus proche du paradis

Pour l’ultime aventure de votre séjour calédonien, il vous suffira de profiter de la beauté à couper le souffle d’Ouvéa. Cet atoll des îles Loyauté possède des plages comptant parmi les plus belles du monde. Presque entièrement désertes et à peine connues des touristes, elles vous offriront une expérience unique : avoir une plage de rêve pour vous tout seul, entouré par une nature préservée et introuvable ailleurs. Et ça, c’est un luxe rarissime. 

Ouvéa © Valentin Coutaz NCTPS

Vous l’aurez compris, la Nouvelle-Calédonie n’est pas une destination comme les autres. C’est un trip fou et multiple, l’exploration d’une planète inconnue qui vous fera vivre plusieurs voyages en un. Mais voyager dans l’archipel est surtout un engagement éthique qui consiste à choisir une destination soucieuse de l’environnement et de la protection de ses beautés naturelles, animales comme végétales. Bref, foncez. 

Pour vous :