AccueilPartners

Kourtrajmé et Moncler révèlent le vrai visage de Paris dans un court-métrage

Kourtrajmé et Moncler révèlent le vrai visage de Paris dans un court-métrage

Publié le

par Moncler

Et si une marque donnait carte blanche à des étudiants de l'école Kourtrajmé pour réaliser un film sur Paris, ça donnerait quoi ?

Certaines marques aiment parier sur la jeunesse. C’est ce qu’a fait Moncler, en décembre dernier : elle a donné carte blanche à cinq étudiants de l’école de cinéma Kourtrajmé pour réaliser une vidéo sur le thème de la ville de Paris. On vous raconte tout sur cette initiative engagée. 

Si le nom de Kourtrajmé vous dit quelque chose, c’est normal. Et pour cause, il s’agit d’un collectif d’artistes et une boîte qui a produit des films comme Sheitan, le clip No Church in the Wildde Jay-Z et Kanye West ou encore Les Misérables. Réalisé par Ladj Ly, ce dernier a tout de même reçu le prix du Jury au festival de Cannes en 2019, quatre César et a été nommé pour l’oscar du meilleur film étranger. On est donc sur des mecs solides question cinéma. 

Mais Kourtrajmé, c’est aussi une école de cinéma fondée par Ladj Ly au cœur de la cité des Bosquets à Montfermeil, dans le 9.3. Et son but est clair : permettre à tous les talents de découvrir et d’apprendre les métiers du cinéma, quels que soient leurs origines et leurs niveaux d’études. Le tout avec le soutien et l’intervention d’artistes exceptionnels du monde du cinéma, du divertissement, de la photographie et de beaucoup d’autres professionnels de l’industrie. 

Cette vision du monde et du cinéma, la marque Moncler la partage entièrement. Elle a donc décidé de donner carte blanche à un mini-collectif de 5 étudiants réalisateurs de l’école Kourtrajmé pour réaliser un court métrage sur Paris. Mais pas sur le Paris des cartes postales et des grosses productions américaines. Armés de leurs caméras et du savoir-faire acquis sur les bancs de l’école de Ladj Ly, ils ont préféré filmer une ville bien loin des clichés : plus mixte, plus urbaine, plus vivante, plus ancrée dans son temps. À l’image de leur génération et de leur façon de voir le monde.

Mais cette initiative n’est pas anodine. En faisant confiance à ces jeunes réalisateurs aux parcours de vie et d’études très différents les uns des autres, Moncler voit plus loin. La marque défend une vision de notre pays où tout le monde a sa place, où les cultures se croisent, se mélangent et coexistent dans l’amour et dans la paix. Surtout, elle défend le fait que les grands réalisateurs de demain se cachent très certainement dans les lieux où personne ne les cherche, au sein d’une jeunesse non diplômée et/ou de quartiers défavorisés. Et qu’il faut donc les aider à se professionnaliser. 

Ça donne envie de mater ça, non ? Ben ça tombe bien parce qu’il est disponible juste ici. 

Et si vous avez envie de le mater dans des conditions de dingue en mode cinéma, sachez qu’il sera diffusé jusqu’au 15 juin dans le plus grand flagship Moncler du monde au 119 avenue des Champs-Elysées dans le 8ème arrondissement de Paris.