Brand

© Getty Images, accueillant non ?

Ces hôtels atypiques qui ont connu des événements hors du commun

Quand on pense hôtel, on imagine vacances, room-service et farniente.

Pourtant, certains de ces lieux où se croisent des milliers de voyageurs sont chargés d’histoires. Dans ces chambres où l’on est censé être de passage, des destins sont parfois chamboulés et des vies bouleversées.

L'hôtel« El Royale » ne fait pas exception à la règle, et dans le film qui lui est dédié et sortira le 7 novembre, ses occupants vont faire l’amère expérience d'un séjour qui sera tout sauf reposant. Meurtres, espionnage, voisin de chambre suspect, chacun va tenter de survivre dans cette résidence qui prendra rapidement des allures de purgatoire. Pour vous plonger dans l’ambiance, Konbini et 20th Century Fox vous proposent une petite virée dans les hôtels les plus chelou de la planète.

Publicité

Un hôtel hanté à plus de 2000 m d’altitude

© Getty Images, Titiwangsa, à prononcer très vite

Le First World hôtel est un immense complexe perché sur les hauteurs des monts de Titiwangsa en Malaisie. Avec plus de 6 000 chambres, il fait partie des plus grands hôtels du monde. Au delà de ses multiples activités (bowling, centre commercial, parc d’attraction, forêt tropical), cet hôtel est réputé pour autre chose : ses fantômes qui hantent les lieux. Selon la légende, de nombreuses personnes se seraient suicidées suite à leurs mésaventures au casino de l’hôtel. Leurs âmes roderaient depuis dans les couloirs de l’établissement. Plusieurs clients ont raconté avoir été réveillés dans la nuit par ces revenants bruyants. Toujours selon les rumeurs, les ascenseurs, sans que l’on sache, pourquoi ne marqueraient pas l’arrêt au  21ème étage. Flippant !

La sanguinolente histoire de l’hôtel de Sens

© Getty Images, la terreur en plein coeur du Marais

Publicité

Paris est l’une des villes les plus touristiques de la planète. De nombreux hôtels de toutes sortes peuplent ses pavés. Pourtant l’hôtel de Sens, n’est plus vraiment un hôtel. Il a été transformé en bibliothèque. Ce vestige du Moyen-Age, situé en plein cœur du Marais a une histoire particulière. La reine Margot séjourna dans ce lieu en 1606. Un jour, alors qu’elle descendait de sa calèche un prétendant jaloux tira une balle dans la tête de son amant. Folle de rage elle exigea la décapitation de l’assassin. Elle s’installa à la fenêtre de l’hôtel pour avoir une vue plongeante sur l’échafaud.

Prendre de l’altitude sans quitter la terre ferme au Jumbo Hostel

© Getty Images, de quoi rendre jaloux Air Force One

Souvent en avion, on préfère enchainer les films plutôt que dormir. Effectivement, sauf si on a le privilège d’être surclassé, la plupart du temps, dans ce moyen de locomotion, somnoler est synonyme de nuque cassée pour cause de tête qui bringuebale de tous les côtés. Mais cela ne sera pas le cas dans le Jumbo Hostel. Cet hôtel a la particularité d’être installé dans un Boeing 747 Jumbo jet réaménagé. Situé en Suède à quelques minutes de l’aéroport d’Arlanda, cet hôtel assure un décollage en toute sérénité dans les bras de Morphée.

Publicité

L’ancienne maîtresse des lieux habite toujours l’hôtel Ballygally Castle

© Getty Images, on vous souhaite une bonne nuit

A travers l’épaisse brume irlandaise on peut voir se dessiner les contours du château de Ballygally, une bâtisse classique du 17ème siècle qui surplombe la mer. Ce petit hôtel charmant, a été le témoin d’une histoire qui l’est beaucoup moins. La femme du premier propriétaire aurait été séquestrée par son mari à cause de son incapacité à lui donner une descendance, dans l’une des tours de l’endroit. Pour échapper à son bourreau, elle se serait jetée par la fenêtre. Depuis elle rend régulièrement visite aux clients la nuit en frappant à leur porte. Mais comme il y a une justice dans la vie, le mari fut lui  empoisonné par son beau-frère et reviendrait aussi régulièrement dans sa demeure pour faire peur à ceux qui y dorment (ou du moins qui tentent de le faire). De nombreux curieux viennent réserver dans cet hôtel qui a la réputation d’être l’un des plus hantés d’Irlande.

L’hôtel Kolarbyn Forest Hut en Suède

© Getty Images, accueillant non ?

Publicité

Certaines personnes aiment aller dans des hôtels luxueux, d’autres préfèrent opter pour un retour à la nature. Cet hôtel, se compose de plusieurs petites huttes complètement isolées en plein cœur de la forêt suédoise. Mieux vaut avoir le cœur accroché pour réussir à passer la nuit dans cet endroit qui se réveille à la tombée de la nuit. Petits conseils : bien faire pipi avant d’aller au lit et éviter de regarder le « Projet Blair Witch » avant votre séjour.

L’hôtel Bruchianti un lieu chargé d’histoire, mais pas que…

© Getty Images, l'un des dômes les plus célèbres au monde

Quand on se promène en Italie, à chaque coin de rue on s’émerveille devant des vieilles bâtisses sublimes et remplies d’histoire. C’est le cas de l’hôtel Bruchianti, un magnifique établissement subtilement décoré, qui accueillait l’intelligentsia florentine dans les années 30. Benito Mussolini, le tristement célèbre dictateur était aussi un client régulier des lieux. Au delà de ses fresques murales sublimes, l’hôtel est réputé pour héberger des fantômes. Plusieurs clients se sont plaints d’avoir aperçu des spectres de veilles femmes, d’autres ont dit avoir reçu un baiser glacé… Inquiétant.

La Gare de Petworth en Angleterre, terminus tout le monde descend

© Getty Images, une couchette, ça vous tente ?

Depuis sa construction en 1892 pour le Prince de Galles, la Gare de Petworth a vu passer des milliers de voyageurs. Des centaines de destins s’y sont croisés le temps d’un trajet. Mais depuis quelques années, plus aucun train ne passe par cette gare qui a été transformée en maison d’hôtes. 8 suites sont situées dans les célèbres Wagon Pullman de l’Orient Express. L’ancienne salle d’attente fait désormais office de salle de réception pour les clients. Un lieu donc chargé d’Histoire et de symboles. Le parfait moyen pour sortir de son train-train quotidien.

Si vous souhaitez découvrir un autre hôtel complètement déjanté, rendez-vous au cinéma le 7 novembre pour retrouver  Jeff Bridges, Dakota Johnson ou encore Chris Hemsworth dans « Sale temps à l’hôtel el Royale ».

Par 20th Century Fox, publié le 05/11/2018

Pour vous :