Brand

© Getty, qui veut la paix prépare la guerre

Notre guide de survie ultime face aux trolls et haters

A l’occasion de la sortie de sa capsule « Haute Couture », Diesel s’approprie des messages de haine reçus sur ses réseaux sociaux. Soyez prêts.

Comme le dit cet adage bien connu des millenials : « Don’t feed the troll ». Répondre poliment, avec des arguments et des faits, n’est souvent pas une méthode suffisante avec ces créatures parcourant internet en semant la haine et la bêtise sur leur passage. Les attaques frontales, aussi braves soient-elles, ne fonctionnent pas toujours non plus : le hater n’en sera que plus excité derrière son écran, l’agitation étant pour lui une victoire en soi. Il faut donc adopter des techniques plus subtiles pour contrer les trolls et rester soi-même. Etre plus fort que la haine en ligne : eh oui, c’est possible ! La preuve avec ces 7 méthodes, qui ont toutes fait leurs preuves.

La méthode amoureuse

Publicité

via GIPHY

Le troll se nourrit de haine ? Couvrez-le donc d’amour. Il ne saura absolument pas comment réagir à une réaction affectueuse, un message gentil ou un emoji cœur : pris de panique, il retournera ruminer dans sa grotte à la vitesse de l’éclair. Et vous n’êtes pas prêt.e de le revoir. 

La méthode bagarre

Publicité

via GIPHY

Méthode risquée. C’est la technique la plus longue, la plus périlleuse, mais parfois celle qui fait le plus de bien. En gros, adoptez les techniques du troll. Stalkez son profil, pourrissez-le de propos fleuris, ne le lâchez pas. Ca peut durer longtemps, c’est vrai, mais il se fatiguera avant vous. Attention, cette méthode est à double tranchant. Ne l'utilisez qu'en cas de dernier recours et n'oubliez pas qu'il est facile de passer du côté sombre.

La méthode Haute Couture 

Publicité

Comme on le disait plus haut, une technique efficace est la réappropriation du message du troll. Misez sur l'ironie et au lieu de vous offusquer, prenez là pour ce qu'elle est souvent : une preuve de jalousie de la part de votre "hater". Acceptez tout simplement l'insulte que vous venez de recevoir avec un très déconcertant : "Oui, et alors?". Et alors c'est tout. Le hater a déjà disparu. Si cette méthode vous tente, vous pourrez retrouver la collection Haute Couture dans tous les magasins Diesel.

La méthode studieuse

via GIPHY

Publicité

Prenez le temps de tout fact-checker et adressez-vous au troll avec un ton professoral. Misez sur un discours logique et argumenté, incluant des exemples et des preuves. Confronté méthodiquement à sa propre ignorance, il finira par se recroqueviller en grognant, ceci impliquant quelques résidus de haine mais, juste après, un silence efficace. 

La méthode débile 

via GIPHY

Répondez par l’absurde, le troll ne mérite pas mieux. Et surtout, il y a de grandes chances qu’il ne comprenne rien à cette forme d’humour avancée. Se sentant dépassé dans sa propre bêtise (qui est sa principale force, ne l’oubliez pas), il partira bouder ailleurs sur internet, vexé d’être tombé sur plus débile que lui. Cette méthode est particulièrement efficace face aux haters les plus vulgaires, puisqu'elle les renverra à leur propre bêtise.

La méthode poucave

via GIPHY

« J’lai signaléééééé ». Et bim, avec cette méthode, on s’en remet directement aux autorités compétentes. On signale et surtout on prévient le troll de la démarche. Au pire, il aura quelques sueurs froides. Au mieux, son compte sera suspendu et il l’aura bien cherché. Cette méthode a un avantage indéniable : elle vous permet de sauver d'autres potentielles victimes des agissements de ce hater.

La méthode radicale 

via GIPHY

Un problème ? On ferme son ordi et on va sentir le parfum des roses dehors. Bye bye les réseaux. Une technique inspirée des mouvements de déconnexion, qui remet un peu les idées en place sur l’impact que devraient réellement avoir les trolls dans nos vies : absolument aucun.

Par Diesel Fragrances, publié le 21/09/2018

Pour vous :