Brand

Les grands gagnants du Nikon Film Festival 2018 sont…

Après plusieurs mois de compétition, le jury du Nikon Film Festival a tranché. On vous présente les grands vainqueurs de cette riche édition 2018 autour du thème "Je suis un cadeau".

Nikon

Depuis 2011, Nikon donne sa chance aux passionnés de cinéma à travers son concours, le Nikon Film Festival. Le succès de cette compétition ne cesse de croître, avec pas moins de 1 400 participants cette année. Ces derniers avaient 140 secondes pour réaliser une histoire autour du thème "Je suis un cadeau". Les participants s’en sont donné à cœur joie avec des courts-métrages poignants, drôles ou touchants qui en ont séduit plus d’un.

Publicité

Cette huitième édition se clôturait ce jeudi 15 février au MK2 Bibliothèque François Mitterrand de Paris. C’est Emmanuelle Bercot, présidente du jury, qui a remis les prix aux vainqueurs.

En plus du prestige des récompenses décernées, les gagnants ont reçu la reconnaissance et les félicitations d’un jury composé de grands noms du cinéma, avec notamment Pierre Niney, Marie Gillain et Noémie Merlant.

Grand Prix du Jury et Prix du meilleur son

Je suis une blessure, réalisé par Léo Bigiaoui.

Publicité

Un court-métrage qui revient avec poigne sur les angoisses et les blessures toujours présentes suite aux attentats vécus à Paris. Il porte un regard sur les paranoïas et les névroses auxquelles chaque personne a déjà pu faire face au quotidien.

Prix Canal+

Je suis utile, réalisé par Sarah Hafner.

Publicité

Une fiction sarcastique sur le monde d’aujourd’hui où l’individualisme et le consumérisme prônent. Ce film nous interroge de façon poétique sur notre attention à l’autre et ce que l’on fait pour lui.

Prix des médias

Je suis timide, réalisé par Thomas Scohy.

Publicité

Une mise en scène touchante qui met en avant la timidité dans une relation amoureuse. À défaut d’avoir le courage d’aller parler à la femme dont il est amoureux, Jacky décide de lui déclarer sa flamme à travers un cadeau.

Prix de la mise en scène

Je suis une fleur, réalisé par Gallieni.

Un coup de foudre rafraîchissant entre deux adolescents mis en scène grâce à un tournoi sportif de "chou-fleur". Entre la performance et la romance, il n’y a parfois qu’un pas.

Prix de la meilleure photographie

Je suis à vous, réalisé par Matthieu Ponchel et Princia Car.

À travers une atmosphère étouffante au début, ce film à l’image parfaite nous questionne sur l’enfermement, et le regard que les autres peuvent porter sur soi.

Prix d’interprétation féminine

Je suis mes 8 ans, réalisé et interprété par Nouritza.

Simon a 8 ans, c’est son anniversaire. Mais la vie ne fait pas toujours de cadeaux, et sa mère est là pour le lui rappeler. Une interprétation touchante de la jeune réalisatrice et actrice, qui porte un regard sévère mais bienveillant sur son jeune fils.

Prix d’interprétation masculine

Je suis la clé du problème, réalisé par Eden et Gabin Ducourant.

Dans ce premier court-métrage commun, le frère et la sœur retracent avec humour et talent le parcours d’André, qui sort du boulot et pour qui les galères ne font que commencer… Une histoire drôle et authentique, interprétée avec brio par Marc Riso.

Prix des écoles

Je suis 10 euros, réalisé par Florent Hill et Nicolas Moneuse.

Une bande de potes réunie pour un anniversaire se retrouve face à l’éternel challenge du cadeau commun. Avec ce court-métrage grinçant et malicieux, Florent et Nicolas dénoncent les aléas de la pression sociale et de la générosité entre amis…

Prix du public

Je suis le coup de foudre, réalisé par Maud Bettina Marie.

Un regard, un sourire, un bouquet : c’est sûr, c’est le prince charmant… ou pas. Maud Bettina-Marie nous embarque avec humour et en slow motion dans l’imaginaire romanesque d’une vendeuse de fleurs en quête de l’amour.

Retrouvez l’intégralité des films qui ont participé au concours sur le site du Nikon Film Festival.

Et qui sait, le grand lauréat du Nikon Film Festival 2019, ce sera peut-être vous !

Par Nikon Film Festival, publié le 16/02/2018