Brand

A young boy throwing snowballs in the bright sunshine, with a blue ski and snow capped mountain peaks in the background. Taken in Verbier, Switzerland.

Quel genre de personne êtes-vous face à l'hiver ?

A l'occasion de la Hot Winter Experience chez Aigle, on a listé les typologies de profils face à l’arrivée du froid.

L’hiver pointe le bout de son nez et le constat est là : les températures ont chuté et, pour certains, le moral avec. 

Pour l'occasion, Aigle et Konbini proposent le guide ultime de l’hibernatus, afin de vous permettre d'affronter plus sereinement la saison qui s’annonce. Toute ressemblance avec un de vos proches serait totalement... normale.

Publicité

L'ermite

Equipé de son plaid et de sa box de mouchoirs, l’ermite est bien déterminé à ne ressortir de chez lui que lorsque les bourgeons pointeront le bout de leurs nez. L’hiver, il n’a tout simplement pas l’intention de s’y confronter. Il s'est préparé et a donc listé méthodiquement les films et les séries à rattraper avant de mettre son téléphone en mode nuit pour les six prochains mois. Pour avoir des nouvelles de l’ermite, il faudra se procurer les coordonnées GPS précises de sa couette.

© Getty Images

L’insensible au froid

Il est toujours en t-shirt. C’est un énorme mystère pour tous ceux qui l’entourent, mais c’est comme ça. Peu importe le mois ou la saison, sa garde robe est la même. Il semble à peine remarquer l’état du ciel et la température de l’air. Et quand on lui fait remarquer que tout le monde porte une écharpe tandis que lui exhibe un insupportable col en V, il se contente de répondre « non, ça va ». Il met parfois une petite veste quand la neige tombe et que la réalité devient difficile à nier. Même comme ça, l’insensible au froid a toujours l’air un peu bronzé.   

Publicité

© Getty Images

Le raclettor

Que ce soit pour un diner entre potes, un apéro dinatoire avec des collègues ou un déjeuner dominical chez mamie, il n'y a qu'une seule option possible pour lui : LA RACLETTE. N’essayez pas de le tester sur les types de fromages à utiliser ni sur les débats de type patates/cornichons/charcuterie : c’est un pro, laissez-le faire. Et même si c’est faux, vous risqueriez de le vexer pour tout l’hiver en remettant en cause son expertise. Il a patienté pendant des mois pour en arriver là. Le raclettor ne rigole pas avec sa passion.

©Getty Images

Publicité

Le déserteur

Vous n’avez peut-être rien remarqué, mais le déserteur n’a pas bougé de son quartier l’été dernier. Il était seul au bureau, a appris par cœur les adresses des commerces ouverts, a été discret sur les réseaux sociaux… Avec ce secret bien gardé : toutes ses vacances, il les a mises de côté pour se casser au chaud quand la température commencerait à baisser. C’est donc maintenant qu’on le retrouve en photo allongé sur une plage ou gambadant dans les paysages verdoyants de destinations exotiques. Autant dire que le déserteur est vraiment très énervant.

© Getty images

Le skieur fou

Au premier bruit mécanique d'un télésiège en marche, il est là, dans sa combi, prêt à se lancer sur les pistes à tout moment. Il avait lancé un groupe de discussion en juin dernier pour organiser ce premier weekend de glisse, et tant pis si personne n’a répondu. Lui ne raterait jamais l’ouverture des pistes : il faut bien s’échauffer pour le reste de la saison. Car une bonne partie de son budget de l’année risque de fondre comme neige au soleil dans les prochains mois.  

Publicité

© Getty Images

Le râleur intempestif

Il se demande pourquoi il est là. Il se plaint sans arrêt des hivers sans fin, de cet enfer  géographique où l’on peut concevoir de ne pas voir le soleil plusieurs semaines d’affilée. C’est en général la personne qu’on imagine le moins vivre dans un endroit exotique, mais c’est un fait : l’hiver, pour lui, se passe dans la souffrance. Il entretient si bien celle-ci, à râler sans arrêt à qui est prêt à l’entendre, qu’on en viendrait presque à penser qu’il aime souffrir.

© Getty Images

Pour ceux qui seraient toujours en tee-shirt, insensibles au froid ou non, Aigle a la solution : la Hot Winter Experience, qui vous proposera une sélection de parkas à prix doux cet hiver. Elles sont à retrouver sur le site d'Aigle et mettront fin aux débats qui accompagnent chaque année la chute des températures.

© Aigle

Par Aigle, publié le 09/11/2018

Pour vous :