Brand
featuredImage

Comment générer du lien social avec Bruno de la compta pendant la pause-café ?

En général, quand vous tombez sur Bruno du département "comptabilité et gestion" ou Jean-Damien qui bosse au "market" pendant votre pause-café, votre réaction première est la suivante :

konbini-x-nescafe-1

Pourquoi ? Car Bruno n’est pas (encore) votre pote. Analyse.

#1. La pause-café : le moment de tous les dangers ?

Vous étiez sorti tranquillement boire votre café pépouze pour vous recentrer sur vous, prendre le temps de respirer et vous réjouir de vos projets du soir.

konbini-x-nescafe-pptx

Quand soudain Bruno de la compta’ s’immisça, tel un nuage en été, entre vous et votre paix intérieure.

konbini-x-nescafe-pptx-3

L’arrivée inopinée de Bruno s’apparente à une très mauvaise nouvelle car jusqu’alors, les seuls mots que vous aviez échangés avec lui étaient "Bonne journée Bruno" et "Bonne soirée Bruno".

Non pas que la perspective de longues secondes de blanc entrecoupées du bruit de café chaud coulant dans la gorge de Bruno s’avère peu réjouissante, mais il a été prouvé scientifiquement que deux êtres humains qui ne se connaissent pas beaucoup ne peuvent demeurer l’un à côté de l’autre en silence trop longtemps. La quantité de malaise générée par une telle situation pourrait en effet provoquer une attaque cérébrale chez l’un des deux protagonistes :

konbini-x-nescafe-4

Source : The Economist, 2013 🙂

Comme vous pouvez le constater : l’accident du travail n’est plus très loin…

#2. Briser la glace : mode d’emploi

La tentation de boire son café cul-sec, repartir fissa et laisser Bruno seul est réelle mais serait extrêmement déplacée. Et vous êtes une personne de cœur. Donc vous n’avez pas le choix : pour survivre, il est urgent d’engager la conversation pour briser cet iceberg massif qui se dresse entre vous et votre interlocuteur.

konbini-x-nescafe-pptx-4

Attention cependant, vous aventurer trop tôt et naïvement sur le chemin de l’intime pourrait être fatal :

konbini-x-nescafe-pptx-5

konbini-x-nescafe-pptx-6

:/ Il faudra donc trouver un angle d’attaque moins casse-gueule. Commencez donc par observer votre interlocuteur puis listez toutes les choses qui peuvent vous rapprocher, en dehors de son goût douteux pour les cravates fantaisie.

konbini-x-nescafe-pptx-7

Ici, un coup d’œil sur sa main gauche indique que Bruno n’a pas de touillette. Bruno, ce novice du café, risque donc de s’ébouillanter le palais. C’est l’occasion ou jamais de passer pour un héros et de mettre fin à ce silence gênant synonyme d’auréoles sous votre chemisette. Prenez votre courage à deux mains et proposez lui innocemment votre touillette :

konbini-x-nescafe-pptx-8

Retenez votre souffle…

konbini-x-nescafe-pptx-9

D’après mes calculs, Bruno devrait alors rebondir sur le sujet. De superbes anecdotes seront alors sur le point d’être partagées :

konbini-x-nescafe-pptx-10

Vous voilà donc sorti d’affaire 😉 #astuce. Et c’est aussi le début d’une grande amitié #émotion.

#3. Conclusion : quelle est la morale de cette histoire ?

Tous les héros ne portent pas de cape. Bruno aurait pu rester toute sa vie ce collègue qu’on salue de loin mais dont on peut se permettre de rater le pot de départ et c’est bien dommage.

Ne vous arrêtez pas aux préjugés, ce n’est pas parce que Bruno est comptable et qu’il possède une cravate moche qu’il n’est pas digne d’intérêt. Parfois, il suffit d’une touillette pour que les gens se révèlent à nous.

konbini-x-nescafe-pptx-11

#amitiésdurables #thatsallfolks

Alors toi aussi propose ta touillette à Bruno ou Véro et partage un café NESCAFÉ.

#4. Des questions ?

  • Roger, project manager dans le Loir-et-Cher : "Ce stratagème de la touillette pour briser la glace avec Bruno de la compta’ est fantastique. Du coup, je me demandais : y a t-il des règles à respecter lors du partage de touillette ?"

Alors oui, il ne faut pas proposer sa touillette à autrui si vous l’avez déjà mâchouillée.

  • Monique, service RH à Mâcon : "La stratégie de la touillette fonctionne t-elle en dehors de la pause-café pour briser la glace ?"

Oui.

  • Chris, chargé de fonction dans le Wyoming : "Que faire si Bruno de la compta’ commence à vous demander votre touillette tous les jours ?"

Il faudra préciser à Bruno qu’il ne faut pas qu’il prenne trop la confiance et que la touillette est un art de la réciprocité.

  • Cynthia, commercial dans une société d'imprimantes à Bourg-en-Bresse : "Y a t-il des risques sanitaires ? Peut-on par exemple attraper une intolérance au gluten ou un rhume des foins en acceptant la touillette de quelqu’un d’autre ?"

Non. C’est tout l’avantage de cette technique.

  • Dominique, ingénieur et chef de projet à Sedan : "Dernière question : Y a t-il des risques d’addiction à la touillette ?"

Malheureusement oui.

konbini-x-nescafe-14

konbini-x-nescafe-15

Par NESCAFÉ, publié le 20/12/2016