AccueilPartners

Entre food trucks et bars secrets : où aller pour une fringale de nuit à Los Angeles

Entre food trucks et bars secrets : où aller pour une fringale de nuit à Los Angeles

Publié le

par Airbnb

On vous guide à travers la ville dans les cuisines de la cité des anges, à la découverte des coins ouverts tard et connus des seuls Angelenos. 

Après un après-midi passé à arpenter le Boardwalk, alors que le ciel d’azur s’est maintenant assombri, les lumières scintillent le long des boulevards, le périple commence.

Votre trip gustatif commence à l'heure de l'apéritif avec un tour au Roosterfish, bar gay vénitien avec happy hour sur les cocktails et jukebox numérique avalant des billets de 1 dollar à tour de bras.

Les galeries d’arts du coin et les friperies-brocantes proposent des vernissages où burritos et potages se dégustent à prix libre - vous fixez votre prix - dans une ambiance musicale. Si vous devez n'en choisir qu'une ne ratez pas les vernissages de la C.A.V.E. Gallery ! De quoi se ravitailler à l’œil en vin et tortilla chips avant de reprendre votre exploration.

Sur la promenade, les vendeurs de part de pizza à 1.99 dollars plient boutique et les bourdons des machines à tatouer cessent. Alors, les taco trucks se garent sur le parking où la guirlande au coin de Pacific Avenue annonce éternellement VENICE. Le tout sous le regard de l’hommage au Roi Lézard peint sur un mur de Speedway Street.