Brand

Ces sportives qui ont marqué l'histoire

Si aujourd'hui le sport de haut niveau tend à se féminiser, c’est grâce à des sportives déterminées qui ont marqué l’histoire par leurs exploits et continuent aujourd'hui de bousculer les règles.

Fanny Blankers-Koen 4x100

Fanny Blankers-Koen remporte une quatrième médaille d'or au relais 4x100m. (© Popperfoto/Getty Images)

Qui sont ces femmes émancipées et multi-casquettes qui ont marqué l'histoire et changé les règles du sport ? adidas célèbre les sportives de notre génération dans sa campagne #HereToCreate, des athlètes comme Fanny Blankers-Koen ou  Candace Parker pour qui l’important n’est pas seulement de participer, mais de tout donner sur le terrain comme un moyen d'expression et d'émancipation.

Publicité

« Les femmes investissent le sport »

Il a fallu attendre les Jeux Olympiques d’été de 1928 pour que le sport féminin apparaisse au programme de la compétition. Pour la première fois dans l’histoire, 277 femmes auront le droit de participer aux épreuves d’athlétisme des olympiades à côté des 2 606 hommes. Un premier pas dans ce milieu où les disparités ont toujours été fortes.

Anneaux jeux olympiques

Les anneaux des Jeux olympiques.

Même si les inégalités persistent, le sport tend à se féminiser. En France, on dénombre en tout 2 400 sportives de haut niveau aux côtés de leurs 4 600 homologues masculins, selon Le Monde. Une progression lente mais déterminante pour ces athlètes qui marquent la vision des femmes dans le sport.

Publicité

Y’a pas d’âge pour scorer

Durant les Jeux olympiques de 1948, la sportive Fanny Blankers-Koen pulvérise le record du monde du 80m haies et remporte 4 médailles d’or aux courses du 80m, 100m, 200m haies et du relais 4x100 avec l’équipe hollandaise. A l'époque elle a 30 ans et mère de deux enfants.

Fanny Blankers-Koen
Fanny Blankers-Koen à gauche qui met toutes ses adversaires à l'amende au 100m. (© Bettmann/Corbis)

Fanny est une des sportives les plus reconnues au monde pour s’être battue pour le droit des femmes à concourir aux jeux. Elle détient aussi un des plus beaux palmarès de l’athlétisme féminin qui lui vaudra en 1999 la reconnaissance du comité olympique en tant que « athlète du siècle ».

Publicité

La première marathonienne

L’américaine Kathrine Switzer est la première femme à avoir couru le marathon de Boston avec un dossard. En 1967, cinq ans avant que les femmes ne soient autorisées à y participer, elle s’inscrit furtivement à l'épreuve sous son pseudonyme de journaliste "K.V Switzer", ne laissant pas apparaitre qu'elle est une femme. Pendant la course, un des organisateurs tentera de l’empêcher de terminer le marathon en l’agrippant violemment et en lui adressant un « Tirez-vous de ma course ! ».

Heureusement, le partenaire de Switzer qui courait avec elle a pu l’aider à toucher au but en dégageant l'organisateur.  Armée de son courage et de sa persévérance, Kathrine a ainsi pu venir à bout du marathon de Boston en 4 heures et 20 minutes. Il faudra attendre 5 ans pour que l'Amateur Athletic Union décide officiellement d'ouvrir l'épreuve de 42km aux femmes.

Publicité

Football féminin

L’année dernière se tenait la 7ème coupe du monde de football féminin. Si nous n'en sommes qu’à la septième édition c’est parce qu’il a fallu aussi attendre les années 60 pour assister à des matchs où les femmes avaient le droit de s’envoyer des tacles.

Image de la finale de la coupe du monde féminine 2015 qui opposait les États-Unis au Japon (5-2)

Image de la finale de la coupe du monde féminine 2015 qui opposait les États-Unis au Japon (5-2)

Dix ans plus tard, la FIFA reconnaît le football féminin, et en 1991 se joue la première coupe du monde officielle à Pékin. Depuis, les femmes du monde entier peuvent se challenger la balle au pied tous les 4 ans, l’année qui suit celle de la compétition masculine. La prochaine édition aura lieu en 2019 et se déroulera chez nous, en France, et bien sûr on sera là pour les soutenir.

Basketteuse et Maman 3.0

Candace Parker fait partie de ces sportives qui ont bousculé les codes du basket en étant une des rares joueuses à réaliser des dunk en plein tournoi. En 2006, l’américaine de 29 ans s’envole jusqu’au panier pour taper un dunk mémorable puis un autre lors d’un match de championnat NCAA marquant ainsi l’histoire du basket-ball féminin.

Candace Parker basketteuse

Candace Parker, championne de basket, sportive professionnelle et mère à temps plein. (© Mark J. Terrill, AP)

Après la naissance de sa fille Laila, maman Candace retourne sur le terrain de basket seulement 8 semaines après son accouchement. Pendant les mi-temps, elle allaite son bébé qui la suit tout le long des matchs et des compétitions. La jeune basketteuse brave les normes sociales et redéfinit ce que signifie être une mère et une athlète professionnelle.

Des héroïnes qui ont marqué l'histoire du sport, aux sportives multi-casquettes de notre génération, toutes font évoluer les mentalités et les règles. Go go girls!

Par adidas, publié le 22/02/2016

Pour vous :