Brand

Pour éviter de vous faire cambrioler cet été, engagez un majordome connecté !

Bientôt les vacances, les départs au soleil et… l’angoisse de laisser sa maison sans surveillance. Heureusement, la start-up française Fenotek a trouvé la solution avec Hi), un interphone vidéo à connecter à son smartphone. L’invention, finaliste des Prix EDF Pulse 2017, est certainement la meilleure méthode trouvée depuis longtemps.

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) est formel : la période estivale est propice aux vols avec effraction. Les solutions ne manquent pas pour garder un œil sur sa demeure.

Voici celles qui se présentent à vous.

Publicité

#1. Placer de fausses marionnettes pour faire croire à votre présence comme dans le film Maman, j’ai raté l’avion

Maman j'ai raté l'avion

#2. Faire garder sa demeure par une armée de chiens méchants comme l’ineffable M. Burns dans Les Simpson

© Mr Burns

M. Burns dans Les Simpson.

#3. Engager un majordome connecté

Pas convaincu par les méthodes proposées ? Et si vous testiez Hi), l’interphone vidéo connecté de Fenotek ?

Publicité

Finaliste des Prix EDF Pulse 2017, dans la catégorie Smart Home (maison intelligente), Fenotek permet d'améliorer la sécurité de son habitation en gardant toujours un œil sur sa porte d'entrée.

Alors qu’il était coincé chez lui, blessé au genou, Bruno Davoine, fondateur et président de la start-up, n’avait souvent rien d’autre à faire que de penser. De ses longues heures de réflexion est née l’idée d’un interphone connecté : "Je me suis demandé pourquoi lorsque l’on sonne chez quelqu’un, l’appel ne va pas directement sur son smartphone." À partir de là, il donne une première fonction à son nouvel objet : l’accueil des visiteurs. "Mon beau-père de 90 ans ayant beaucoup de difficultés à se lever pour répondre à la porte, il manquait parfois des visites", explique-t-il. Hi) permet désormais de pouvoir accueillir ses invités en gérant l’ouverture à distance. C’est idéal pour éviter de courir et rester tranquille sur sa chaise longue dans le jardin, tout en répondant gentiment aux démarcheurs que l’on n’est pas intéressé. Et encore mieux : plus besoin de prêter ses clés (et de prendre le risque de les perdre), Hi) peut créer des clés virtuelles, type QR codes, lues par la caméra pour permettre un accès à toute heure du jour ou de la nuit.

© Hi) de Fenotek

© Hi) de Fenotek

Publicité

Bruno Davoine a ensuite réalisé qu’avec sa caméra intégrée – haute définition, grand angle et vision nocturne –, son nouvel interphone peut aussi servir de vidéosurveillance. "La majorité des cambrioleurs fracturent les portes d’entrée ou même sonnent pour vérifier si la personne est chez elle." En cas de mouvements suspects, une alarme peut être déclenchée. Un accord avec AXA garantit l’envoi d’une patrouille de sécurité privée à domicile pour vérification. Celle-ci pourra même attendre le retour de l’habitant. Connecté en wifi ou en 4G, Hi) est compatible avec n’importe quel smartphone. L’application est gratuite, l’installation coûte moins d’une centaine d’euros et les différents abonnements aux services de 5 à 10 euros par mois.

© Hi) de Fenotek

© Hi) de Fenotek

Disponible uniquement pour des maisons individuelles, Hi) contrôle pour le moment deux portes mais la prochaine version pourra en gérer une multitude. Quasiment sans concurrence, la start-up Fenotek, qui a récemment levé 2,2 millions d’euros, a encore de beaux jours devant elle.

Publicité

Comme le dit Bruno Davoine, "un objet connecté n’a de sens que s’il a un usage récurrent". Hi) sera commercialisé à partir de la première semaine de juillet : vous ne pourrez plus vous en passer !

Les Prix EDF Pulse 2017 regorgent de talents aussi variés qu'exceptionnels.
Votez pour Hi) pour lui permettre de remporter le Prix du public ou découvrez les projets des autres start-up finalistes dans les catégories Smart Home, Smart Business, Smart Health et Smart City ici

Par EDF Pulse, publié le 19/07/2017

Pour vous :