Brand

Ekayyne, Jati Putra : ces artistes qui puisent leur inspiration dans la nature

Depuis la nuit des temps, la nature a toujours été une source d’inspiration privilégiée pour le monde de l’art, aussi bien en peinture qu’en littérature, ou encore en photographie. Une fascination partagée par Boucheron, maître dans l’art de la haute joaillerie, qui se traduit dans sa nouvelle collection : Nature Triomphante.

Des peintures de la Renaissance à l’impressionnisme, en passant par les poètes du XIXe ou le Land Art contemporain, nombreux sont les artistes dont les impulsions créatives reposent sur le thème de la nature et sa symbolique. Aujourd’hui, les formats digitaux et nouvelles technologies offrent aux artistes actuels mille et une façons de se l’approprier, comme le prouvent les collages d’Ekayyne ou les montages de Jati Putra. Konbini vous fait découvrir les travaux de ces deux jeunes talents bien ancrés dans l’air du temps, qui célèbrent chacun à leur manière la beauté et la diversité de la nature.

Ekayyne, quand corps et nature se confondent pour ne faire qu’un

Une publication partagée par @ekayyne le

Publicité

À l’instar de Sara Shakeel, Terry Ringler (aka Trash Riot) ou encore Jesse Treece, Ekayyne est de cette génération d’artistes qui réinventent l’art du collage photo avec brio. C’est sur Instagram que le jeune Belge de 26 ans présente ses travaux, sous la forme de montages photos fusionnant corps humains et paysages naturels.

Regroupées dans une série baptisée Humans and Landscapes, les compositions d’Ekayyne subliment habilement la beauté et la diversité des corps, en créant une continuité hypnotisante, tantôt espiègle, tantôt puissante, avec les splendeurs de la nature. Sur le principe du trompe-l’œil, les courbes d’un décolleté, d’un bassin ou d’une poitrine se métamorphosent à loisir en plage paradisiaque, en éclair électrique ou en glacier sculptural.

Un concept qui s’est imposé naturellement à Ekayyne, alors qu’il s’essayait à différentes techniques créatives au cours de ses études de graphisme, et qui se traduit aujourd’hui dans un univers poétique, aux accents surréalistes. Un univers qui propulse irrémédiablement le jeune homme au rang des artistes à suivre sans faute sur Instagram.

Publicité

Les mondes imaginaires de Jati Putra

Jati Putra est un jeune graphiste et designer indonésien, basé à Jakarta, dont l’univers créatif surprend autant qu’il ne déstabilise. Sur son compte Instagram, qui rassemble désormais plus de 120 000 abonnés, l’artiste s’amuse à déformer la réalité avec ses clichés défiant les lois de la perspective et de la gravité.

Les paysages naturels ou urbains, et les scènes de la vie quotidienne se métamorphosent en univers parallèles vertigineux, qui mettent immédiatement notre logique à l’épreuve, tout en stimulant notre imaginaire. En jouant avec les lignes et les angles des différents panoramas qui composent la base de ses montages, Jati Putra incline malicieusement les horizons à 90°, sépare la mer en deux ou transforme le ciel en glacier.

Publicité

Une distorsion de la réalité qui nous fait autant perdre nos repères que notre latin, mais qui se révèle en tout point fascinante. Minutieusement travaillés, les clichés de l’artiste affichent en effet une harmonie saisissante, dans le travail des couleurs, des jeux de lumière et des lignes géométriques. Une dimension esthétique qui participe pleinement à rendre le travail de Jati Putra hautement addictif.

Boucheron, capturer la beauté et la vivacité de la nature

© Boucheron

Depuis sa création en 1858, Boucheron n’a eu de cesse de réinventer l’art joaillier, entre tradition et modernité. À l’occasion de son 160e anniversaire, la maison a souhaité rendre hommage à la beauté de la nature, qui s’inscrit depuis toujours comme l’une de ses principales sources d’inspiration. Aujourd’hui, elle lève le voile sur une nouvelle collection de haute joaillerie, baptisée Nature Triomphante, et célébrant de concert son esprit d’innovation et l’excellence de ses savoir-faire.

Publicité

Véritable ode à la vivacité de la nature, la collection se décline en une gamme de neuf bagues d’exception, les Éternelles, imaginées autour de la rose, de l’anémone, de l’hortensia et de la pivoine. Afin de retranscrire pleinement la délicatesse des fleurs, mais aussi de capturer leur fragilité, la maison a développé des techniques de pointe, ayant nécessité plusieurs années de recherches. Ainsi, chaque pétale a été numériquement scanné puis stabilisé, sans aucun pigment ni substance chimique, avant d’être apposé sur des montures de fleurs en titane, sous la main experte des artisans joailliers Boucheron. Un procédé à la croisée entre nouvelles technologies innovantes et artisanat, qui a permis à la maison de donner vie à des créations florales à l’esprit couture, plus vraies que nature.

Sous la direction créative de Claire Choisne, la collection se prolonge en une série de pièces inédites, toutes réalisées à l’aide de la technique de la scanographie. À l’exemple du collier Lierre Givré, de la broche Fleur de Pluie, ou encore du collier Nuage de Fleurs, somptueuse cascade de nacre et de diamants. De véritables œuvres d’art, qui repoussent les limites de la haute joaillerie, et retranscrivent avec éclat les splendeurs de Mère Nature.

Par Boucheron, publié le 05/07/2018

Copié