Brand

Des catwalks aux platines : rencontre avec Hanna Lhoumeau

À seulement 19 ans, la mannequin Hanna Lhoumeau fait preuve d’une détermination à toute épreuve pour bâtir sa propre success story. Réelle passionnée, elle organise ses journées méticuleusement pour accomplir tous ses rêves. D'un shooting photo à une compo musicale pour finir sur une parenthèse bucolique, Hanna nous a emmené avec elle une journée pour vivre à travers sa vie dynamique. Nous l'avons suivi armé de notre Samsung Galaxy S9 afin d'immortaliser un quotidien rythmé par la créativité.

Originaire de Bordeaux, la jeune femme a décidé d’élire domicile à Paris, éternelle capitale de la mode, pour vivre de sa passion : le mannequinat. C’est donc au cœur de cet environnement urbain, à la fois cosmopolite et galvanisant, qu’Hanna trouve l’énergie pour profiter pleinement de son métier, mais aussi qu’elle puise ses inspirations pour laisser libre cours à sa passion pour la musique. 

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, grâce au mode Portrait ©VictorMalecot

Publicité

#1 Inspiration Fashion aux Arcades du Lac

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/2,4 ©VictorMalecot

Pour suivre Hanna dans son quotidien, il ne faut pas avoir peur de partir à l’aventure (ok, ou presque). C’est en effet à 25 km au sud ouest de Paris, à Montigny-le-Bretonneux, que débute la journée de la jeune femme. Pourquoi un tel périple ? Pour profiter de la quiétude matinale des Arcades du Lac et leur improbable viaduc d’immeubles, le temps d’une série photo à l’esprit street et décalé. C’est lors d’un repérage pour un clip que la jeune femme a découvert ce spot confidentiel et paisible, qui sert régulièrement de décor à des tournages et shootings en tous genre. Inspirée par l’architecture, Hanna est immédiatement tombée sous le charme de ce complexe à l’esthétique postmoderne, à la fois brute et conceptuelle… À mille lieux des rues huppées de la capitale et ses immeubles haussmanniens. « C’est un lieu qui a quelque chose d’irréel et de fascinant», explique la jeune femme. « On a l’impression d’être tombés dans un monde post apocalyptique, ou les seuls survivants sont les habitants de ces immeubles. J’aime le sentiment que procure cet endroit, on se sent tout petit face à ces constructions».

#2 Flâneries aux Puces de Saint-Ouen

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/2,4 ©VictorMalecot

Publicité

Pour Hanna, déambuler durant des heures dans les allées enchevêtrées des puces de Saint-Ouen relève désormais de la tradition. Dès sa première visite, la jeune femme est tombée amoureuse de ce lieu unique et authentique, emblématique du parisian way of life. Aujourd’hui, le marché aux puces fait office de véritable terrain de jeu pour la mannequin, qui ne compte plus les trésors qu’elle a pu y trouver au gré de ses vadrouilles au milieu des stands d’antiquaires et de brocanteurs.   « C’est là-bas que je trouve tous mes bijoux ! J’adore l’ambiance de cet endroit, c’est très familial et les gens sont hyper cools. Et surtout, on peut négocier les prix », souligne Hanna. Devenue incollable sur les différents marchés et les meilleures adresses de ce vaste dédale de boutiques, de guinguettes et de cafés, Hanna ne manque jamais de faire une halte dans son bistrot préféré à l’heure du déjeuner.

 #3 Passage en studio

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/1,5 ©VictorMalecot

Après la pause dej’, Hanna met le cap sur le 20ème arrondissement parisien pour passer son aprem en studio. Car outre la mode et l’architecture, la jeune bordelaise nourrit également une passion pour la musique, au point d’avoir commencé à développer ses propres sons. « J’ai toujours été entourée d’artistes et de créatifs, mais c’est mon pote Majeur-Mineur, qui a collaboré avec Lord Esperanza sur le projet Drapeau Noir, qui m’a donné envie de m’y mettre », raconte Hanna. « J’ai appris la prod à Bordeaux avec un ami, Ryan, et j’ai immédiatement kiffé ! ». Un (énième) talent qu’elle s’attache à pouvoir exprimer pleinement, en s’octroyant des moments privilégiés pour laisser libre cours à sa créativité.  À cet effet, la jeune mannequin-compositrice investit régulièrement le studio IBØ, géré par l’un de ses amis et spécialisé dans les prods hip-hop et la conception d’identités sonores. C’est au sein de cet écrin feutré, propice à la sérénité et à la création, qu’Hanna se laisse le temps d’écouter son inspiration. « C’est un projet qui me tient énormément à cœur, même si, avec mon métier de mannequin, j’ai parfois moins de temps à y consacrer ».

Publicité

#4 Session détente au Bois de Boulogne

Ce cliché à été pris avec le Samsung Galaxy S9, réglé sur l'ouverture f/2,4 ©VictorMalecot

Avec un quotidien aussi rythmé que celui d'Hanna, cette dernière ne manque jamais l’opportunité de s’accorder un moment de détente salutaire en fin de journée. Et c’est vers le Bois de Boulogne que la mannequin met le cap pour une mise au vert éphémère mais ô combien régénératrice. Le temps d’un tour de barque sur le lac, d’une sieste au soleil ou tout simplement d’une balade dans les sous bois, Hanna profite du calme de l’endroit pour faire le point, se recentrer sur l’essentiel, mais surtout déconnecter, l’espace de quelques heures, du rythme effréné de la fashion sphère et du tumulte de la Ville Lumière… Avant de repartir pour une nouvelle journée survoltée. Si Hanna est une figure mode dont l'histoire mérite d'être racontée, Samsung s'entoure de personnalités tout aussi créatives à l'occasion de la sortie du Samsung Galaxy S9. Sportifs, danseurs, djs, modèles ou talents singuliers , tous méritent d'être reconnus pour leur art, et nous le partagent sur les réseaux sociaux. 

Publicité

  Comme Adenorah qui a choisi le Samsung Galaxy S9 pour ses features exceptionnelles : Super Slow Motion, mode low light imparable, double ouverture de l'objectif pour capter la meilleure lumière au meilleur moment. Un condensé de technologies pour capturer et partager des performances uniques, et repousser toujours un peu plus loin les limites de la créativité.       

Par Samsung, publié le 06/07/2018

Pour vous :