Brand

David Leitch, champion de la baston avec Atomic Blonde

Atomic Blonde, le nouveau film d’action de David Leitch, sort en salles le 16 août. L’occasion de revenir sur le parcours de ce réal' pro de la bagarre devant comme derrière la caméra.

Charlize Theron et David Leitch. (© Screenrant)

Faut-il être un bon castagneur pour bien tourner des films de baston ? En observant de près la carrière de David Leitch, il semble que oui. Selon la critique, cet homme aux multiples casquettes (acteur, cascadeur, réalisateur) n’aurait pas son pareil pour capter des scènes d’action. Avec son premier film, John Wick, coréalisé avec Chad Stahelski, ancien cascadeur lui aussi, il nous avait montré un Keanu Reeves bien vénère, n’ayant pas froid aux yeux et prêt à tout pour honorer la mémoire de son chien. Le film avait emballé le public avec des scènes de fight bien corsées.

Publicité

Le réalisateur revient cette fois en solo, mais toujours avec de l’action. Dans Atomic Blonde, il confie à Charlize Theron le rôle de Lorraine Broughton, une espionne à la technique de défense redoutable. À travers ce film, David Leitch confirme son don pour chorégraphier des scènes de bagarre. Coups de pied dans le plexus, de porte de freezer dans la tête ou de poing en pleine face, Charlize Theron enchaîne les frappes et les esquives avec grâce et élégance.

Pour certains, avec ce film, le réalisateur signe l’une des meilleures courses-poursuites que le cinéma ait vue depuis longtemps. Mais l’excellence et le réalisme des cascades qui rythment ses productions ne sont pas le fruit du hasard : avant de devenir réalisateur, David Leitch était l’un des plus grands cascadeurs d’Hollywood.

L’as de la cascade

David Leitch, Keanu Reeves et Chad Stahelski. (© 87Eleven)

Publicité

Pendant plus de vingt ans, ce karatéka émérite a réalisé les cascades des plus grandes stars d’Hollywood. Brad Pitt lui doit la conservation parfaite de son joli minois : dans Fight Club, c’est David Leitch qui prend les coups à sa place, dans Mr. and Mrs. Smith, c’est lui qui se retrouve propulsé sur le capot de la voiture d’une Angelina Jolie en furie et c’est encore lui qui esquive les lances dans Troie. Même le maître du genre, Jean-Claude Van Damme, a eu recours à ses services pour Replicant et The Order.

Au fur et à mesure des années, David Leitch est devenu une référence dans le milieu. Avec son ami et partenaire Chad Stahelski, il a fondé la société 87Eleven qui a pour vocation de mettre au point des scènes de combat mais aussi d’entraîner et de coacher les acteurs pour qu’ils puissent les réaliser. Après tant d’années sur les plateaux de tournage, c’est tout naturellement que ce fan de cinéma a voulu passer derrière la caméra. "Quand on est cascadeur, on est une sorte de mini-réalisateur […] La manière d’expliquer une cascade est intrinsèquement liée à la manière de la filmer, si bien qu’on passe beaucoup de temps avec le chef-opérateur", explique-t-il. Une reconversion plus que réussie !

Par Philippine Hattemberg, publié le 11/08/2017

Pour vous :