Brand

© Filip Sokolowski / EyeEm

Dans les coulisses des séries audio

Vous êtes sérievore et vous avez déjà tout binge-watché ? Embarquez pour l’expérience d’une série audio.

La série audio, c’est un peu le mash-up parfait entre votre feuilleton préféré et votre podcast fétiche. Sans écran, juste en enfilant son casque, on peut passer du métro super-bondé à un univers de science-fiction. Suivez le guide pour une nouvelle expérience auditive.

Un format… venu du mp3

© Nicola Katie

Publicité

C’est il y a presque 20 ans que les séries audio sont créées. A l’origine, c’est John Lang qui crée en 2000 la première “saga mp3” humoristique sur le Web. Après lui, les séries audio se développent sur Internet, sous l’impulsion d’étudiants. Ils réalisent des parodies ciné, des pièces de théâtre barrées… Aujourd’hui, les séries audio reprennent toujours un peu de ces codes mêlant rire, fiction, et références ciné.

Les mêmes codes que les séries télé

© Caiaimage/Robert Daly

D’abord, vous ne ne serez pas dépaysés. La série audio reprend les codes très familiers des séries télé. Elle est construite en plusieurs épisodes, avec des mini-intrigues qui se croisent, des rebondissements et un dénouement à suspens. Résultat : on peut toujours faire chauffer le popcorn et organiser des séances d’écoute chill, à plusieurs dans son canap’. Elle est construite avec un scénario, des dialogues, des personnages réguliers auxquels on s’attache. Les mêmes ingrédients… avec une petite touche en plus : l’absence d’écran. On entre directement dans la fiction par le son et par la voix des personnages. Peu à peu, on noue une relation physique avec leurs voix. Comme avec les voix des matinales radio, mais avec l’action et les cascades en plus.

Publicité

Un imaginaire renforcé

© Alexander Spatari

Tout est fait pour donner une impression de réel. La série se fabrique dans un studio, avec les mêmes exigences qu’au cinéma. Elle obéit à une mantra : créer un spectacle avec de l’image, mais sans image. L’auditeur est plongé dans un univers à la fois sonore et sensoriel. On ne veut non pas nous faire voir, mais nous faire entendre, nous faire ressentir les émotions et stimuler notre imaginaire. Chaque détail compte pour y parvenir. Les comédiens enregistrent les dialogues dans de grands studios. Là, ils peuvent non seulement poser leurs voix, mais aussi jouer avec leurs corps. En même temps qu’ils incarnent leurs personnages, la musique d’ambiance est diffusée pour les mettre dans l’atmosphère de la série.

Le son au coeur de la série

© Filip Sokolowski / EyeEm

Publicité

Le son est mis au service de l’intrigue. Tout est pesé : le générique, les transitions, les bruitages… pour coller à l’univers de la série audio. La production joue souvent avec les codes, pour renforcer l’interactivité avec l’auditeur : on trafique les voix, on crée des surprises auditives... Sous la couette, dans son lit, on a l’impression d’y être en fermant les yeux. On plonge dans des conversations intimes et érotiques avec l'Appli Rose. On s’imagine au coeur d’une battle contre les Zombies au moment de l’apocalypse dans Dernière Terre. Ou on glisse un orteil dans l’expérience, en matant les backstages de la série.

Des séries à binge-écouter

© JGI/Jamie Grill

Et puis, c’est aussi un bon plan rangement : pas besoin d’ajouter au bazar de notre appart’ et notre pile de 3534 vieux DvDs.  On pourra juste télécharger un épisode (voire tous) en même temps qu’on se fait couler un bain ou qu’on se prépare à manger. De quoi apporter de nouvelles habitudes de binge-listening.

Publicité

Par Audible.fr, publié le 29/03/2019

Pour vous :