Le contenu de vos poubelles est encore plus dangereux que vous ne le pensiez

Vos poubelles ne sont pas celles que vous croyez. Ces dernières contiennent en effet des déchets chimiques dangereux pour votre santé, celle de vos proches et surtout celle de notre planète. Vous savez ce gros truc rond qui nous a vu naître, nous nourrit et nous abreuve. On vous en dit plus.

eco-0

Cette information devrait faire trembler le monde de peur. Pourtant, personne ne semble s’en préoccuper. Ni dirigeants politiques ni autorités de régulation ni même certains militants écologistes.

Publicité

Et le pire, c’est que vous êtes directement touchés par ce constat accablant car le problème se cache dans vos poubelles. Oui, vous avez bien compris, quand vous descendez tranquillement vos poubelles en charentaises et pyjama en flanelle, vous êtes peut-être en train de balancer une bombe à retardement chimique dans la nature. 

via GIPHY

Des milliers de produits et une ampleur insoupçonnée

Soyons bien clairs, les produits dont nous parlons ne sont pas rares. Ce ne sont pas d’obscurs liquides utilisés uniquement par les passionnés de trottinettes pour nettoyer leurs engins. Non, en fait, vous en avez presque tous dans vos maisons, vos garages, vos colocations débordant de canettes vides et de boîtes à pizza ou dans vos minuscules studios d’étudiants. En fait, même si vous avez décidé de vivre dans un camion pour faire le tour du monde, vous êtes concernés.

Publicité

via GIPHY

Et pour cause, nous parlons notamment de l’antirouille, des colles, des décapants ménagers, des enduits et des huiles que vous passez sur vos beaux meubles vintage. Évoquons aussi presque toutes les peintures, le mastic, les vernis, le white spirit, les insecticides, les pesticides, les herbicides et les produits de traitement des plantes. Et non, ce n’est pas tout. Il y a aussi les décapants à four, la soude, l’ammoniaque et les déboucheurs d’éviers, l’antigel pour voiture, le dégivrant et le liquide de refroidissement. Même le beau polish qui fait briller votre golf GTI et ses flammes peintes sur les côtés contient des produits dangereux. C’est triste à dire en cette belle période estivale mais c’est aussi le cas des produits d’entretien de piscine comme le brome ou le chlore. Quant à l’hiver qui finira bien par revenir, il n’est pas plus gâté. La preuve c’est que l’alcool à brûler, l’allume-feu, le bio-éthanol et à peu près tout ce qui sert à nettoyer et allumer une cheminée figure sur la liste.

via GIPHY

Publicité

Le pire dans tout ça, c’est que cette énumération est loin d’être exhaustive. Ça y est, vous prenez conscience du problème ?

Le combat n’est pas perdu

Oui, ça met un gros coup au moral et oui, vous viviez plus tranquille avant ces révélations. Et bien, sachez que c’est encore pire. Car ces produits, vous les utilisez en moyenne deux ou trois fois par an et le reste du temps, ils infusent tranquillement l’air de votre petit chez vous. Et il ne suffit pas de les jeter à la poubelle ni dans les toilettes. Car ils nécessitent une collecte et un traitement bien particulier pour ne plus menacer êtres vivants et environnement.

18404370-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

(© Million Dollar Baby, Mars Distribution)

Publicité

Pour bien faire, il vous faut prendre vos produits toxiques préférés et les déposer dans une déchetterie - où le personnel saura quoi en faire - ou dans un point de collecte temporaire. À noter aussi que s’ils ne sont plus dans leur emballage d’origine, il faut identifier les produits avec des étiquettes. Ce serait dommage que vous ayez fait tout ça pour que ça parte au mauvais endroit… Enfin, n’oubliez pas que même les petits restes doivent être traités comme dangereux.

Des hommes et des femmes dans l’ombre

eco-7

Évidemment, vous vous posez la question : comment avons-nous appris tout cela ? Comment un tel secret a-t-il pu être révélé ? Et bien la réponse est très simple. Ces informations nous ont été données par les équipes de l'éco-organisme EcoDDS. Cette dernière s’est ainsi fixée comme mission de sensibiliser les citoyens et les décideurs sur le sujet mais aussi d’établir une meilleure collecte des déchets chimiques.

eco-8

Et comme ils sont plutôt malins chez EcoDDS, ils ont décidé de s’y prendre autrement pour communiquer. Ils ont donc demandé à six artistes de grand talent de réaliser chacun un morceau engagé pour composer un album exclusif et jouissif. Élégamment nommé Deep Green Sound, on y trouve notamment réunis Leeroy du Saïan Supa Crew, Sandra Nkaké et Bruce Sherfield. Jetez un œil par ici pour en savoir plus sur l'éco-organisme et par-là pour l’album.

Par EcoDDS, publié le 21/07/2017

Pour vous :