Brand

© Motorola

Pourquoi on est complètement perdu quand notre téléphone n’a plus de batterie?

Deux objectifs : conserver de la batterie et trouver un source d’énergie avant le point de non-retour, l’écran noir.

Vous connaissez tous cette soudaine angoisse, celle qui vous donne des sueurs froides lorsque, innocemment, vous consultez votre téléphone et que vous vous rendez compte que vous êtes passé sous la fatidique barre des 10% de batterie. Pourquoi, alors qu’il était encore à 40% il y a très peu de temps, cet appareil fourbe et sournois s’est-il déchargé sans même que vous ne le touchiez ? Pour couronner l’affaire, cela arrive toujours quand on a le plus besoin de lui. A la suite de ce constat, Konbini et Motorola ont donc recensé toutes les fois où notre petit cœur est en émoi quand notre téléphone tombe à plat.  

Lorsque vous cherchez votre chemin

© Jacobs Stock Photography Ltd

Publicité

 On s’est tous un jour posé cette question : mais comment nos parents faisaient pour vivre sans GPS ? Que ce soit en voiture, à vélo, en scooter, ou à pied, sans notre portable on est complètement perdu (au sens propre comme au sens figuré). Quand notre meilleur allié direction « Google Map » nous fait faux bond, on se retrouve à devoir adresser la parole à d’illustres inconnus (qui souvent se font un malin plaisir à nous indiquer la direction opposée) ou encore à tenter de consulter un plan (sans le petit point rouge qui avance en même temps que nous), bref, on est plongé en plein parcours d’orientation.

Lorsque vous êtes en retard

© Compassionate Eye Foundation

Il est loin le temps où l’on se fixait un rendez-vous et que l’on s’y tenait. Aujourd’hui, on reconfirme 3 fois dans la journée et à la moindre minute de retard on reçoit un inévitable « T ou ? ». Lorsque nous sommes dépossédés de notre moyen de communication, nous ne pouvons plus avertir notre rendez-vous qu’il va devoir poireauter 10 (en vérité 25) bonnes minutes. Du coup, sans nouvelle de notre part cette personne s’inquiète en pensant que le pire nous est arrivé (alors qu’en vérité on a juste traîné). Le temps pour nous d’arriver qu’il ou elle aura déjà contacté tous les hôpitaux de la ville.

Publicité

Lorsque que vous devez joindre quelqu’un

© Bonfanti Diego

Avant, on connaissait tout un tas de numéros par cœur. Avec notre petit forfait ½ heures et 30 texto par mois, on était obligé de se servir, en toute discrétion pour ne pas se faire allumer par nos darons, du fixe de la maison pour téléphoner. A force de taper des dizaines de fois les numéros, on finissait par les enregistrer dans nos cerveaux. Dorénavant, avec nos forfaits illimités, on ne connaît plus rien, mis à part le fixe de chez notre mémé (qu’elle entend une fois sur deux). On se rend alors compte que notre portable est notre point de contact avec le monde entier et que sans lui on est seul au monde.   

Lorsqu’il se passe un truc de dingue

© Hero Images

Publicité

 Dès qu’il se passe un événement, notre premier réflex, quasi automatique, est de sortir notre Smartphone. Ce petit objet d’apparence insignifiante est devenu une extension de notre mémoire et l’un de nos principaux moyens de communication et d’expression. En 2019, on part du principe qu’une photo en dit plus que des mots. On photographie, on filme, on enregistre, bref on partage une grande partie de notre quotidien grâce à notre téléphone. C’est souvent lorsqu’il est raplapla niveau batterie que l’on tombe sur une scène causasse que l’on aurait bien envoyée à son BF ou pire, que l’on voit la parfaite photo à plus de 100 likes qu’on aurait pu prendre.

Lorsque qu’on se rend compte que c’est notre meilleur ami

© Maskot

 « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » disait Lamartine, bien avant la création des Smartphones. Pourtant, cette citation décrit parfaitement le sentiment d’abandon que nous ressentons lorsque notre portable nous fait faux bond. Au-delà de sa fonction première de téléphone, il est aussi notre copain. Il nous tient compagnie lors des longs trajets dans les transports en commun, il nous permet de nous donner l’air occupé quand on est seul, il nous distrait lors des interminables repas de famille, il nous donne l’heure, nous dit le temps qu’il fera demain, nous éclaire dans la nuit (combien de vies sauvées grâce à la fonction lampe ? ), il nous donne la possibilité de jeter un dernier regard sur les actualités avant d’aller nous coucher… Ce n’est pas pour rien qu’on le consulte en moyenne 26,6 fois par jour.

Publicité

Et si la fin de toutes ces angoisses s’appelait Moto G7 Power. Effectivement, le nouveau né de Motorola promet une autonomie de 3 jours. Adieu batterie qui tombe en rade au bout de quelques heures d’utilisation (ou quelques minutes si par malheur il fait trop froid) et bonjour sérénité (au moins pendant 3 jours).

Par Motorola, publié le 02/04/2019

Pour vous :