AccueilPartners

Comment le Danemark célèbre la culture de l'inclusion et de la diversité ?

présente

Comment le Danemark célèbre la culture de l'inclusion et de la diversité ?

Publié le

par VisitDenmark

©Daniel Rasmussen (Copenhagen Media Center)

L’égalité et l’épanouissement personnel sont deux valeurs intangibles au Danemark.

On vous explique comment ce pays, qui va cette année abriter la WorldPride, est devenu exemplaire en termes d’intégration et d’inclusion.

En matière d'égalité, rares sont les pays qui n'ont pas d'efforts à faire. Mais certaines nations sont une source d'inspiration pour le monde entier, tant leurs efforts pour plus d'intégration et d'inclusion sont présents. C'est le cas du Danemark, qui fait figure de modèle en Europe, mais aussi de précurseurs, puisque certaines des plus belles avancées de l'histoire des Droits de l'Homme (avec un grand h !) sont nées là-bas.

Les droits des personnes LGBTI+ au coeur des luttes

L’évolution de la communauté LGBTI+ joue un rôle important dans l’histoire moderne du pays. Il y a quelques années encore, le mariage pour tous n'était qu'un rêve à travers le monde entier. Mais le Danemark s'est très vite engagé en faveur des couples homosexuels et des personnes trans.

  • 1989 : Le Danemark devient le premier pays au monde à reconnaître une forme d'union grâce à la création de partenariats enregistrés ouverts aux seuls couples homosexuels. Ces partenariats leurs accordent pratiquement les mêmes droits que le mariage.
  • 1999 : L'adoption des enfants du conjoint légal est permise pour les personnes ayant signé un partenariat enregistré, ce qui a permis la création de familles homo-parentales.
  • 2006 : Le Parlement danois autorise l'accès à l'insémination artificielle aux lesbiennes, ainsi que la filiation automatique pour la mère non-biologique.
  • 2010 : Les couples de personnes du même genre peuvent adopter conjointement.
  • 2012 : Le mariage pour tous est voté au Danemark, et les partenariats enregistrés peuvent être convertis en mariage en bonne et due forme.
  • 2014 : Le Danemark facilite l'accès au changement d'état-civil en mettant fin à la double nécessité préalable du diagnostic de trouble mental et du recours à la stérilisation.
  • 2016 : Le Danemark devient le premier pays à ne plus définir la transidentité comme une maladie mentale.

©Thomas Høyrup Christensen (Copenhagen Media Center)

Que de belles avancées qui s’ajoutent à tous les efforts du pays pour toujours plus d’inclusivité, que ce soit en étant l’un des champions de l’égalité femme-homme ou encore un modèle dans l’accessibilité aux personnes en situation de handicap.

Un pays où tout le monde est à égalité

Vous l'aurez compris, au Danemark, tout le monde est le bienvenu, quel que soit son genre, son orientation sexuelle, personnes valides ou en situation de handicap. D'ailleurs, il n'y a pas vraiment d'endroits entièrement consacrés aux membres de la communauté LGBTI+, puisque là-bas, être gay ou trans fait tout simplement partie de la normalité. Il suffit de marcher dans les rues de Copenhague pour le constater : cette ville fabuleuse est connue pour les couleurs de ses bâtiments, qui ne sont pas sans rappeler celles d’un arc-en-ciel. Même les British LGBT Awards lui avaient rendu hommage en affirmant : “A Copenhague, c’est difficile de trouver un quartier LGBTQ séparé du reste de la ville et puis tout à coup on se rend compte que Copenhague est le quartier LGBTQ de la Scandinavie.” Quelle meilleure ville pour accueillir l’un des plus grands événements mondiaux dédiés à la communauté LGBTI+ ?

©Martin Heiberg (Copenhagen Media Center)

Copenhagen 2021, le rendez-vous à ne pas manquer !

À l'occasion de Copenhagen 2021 du 12 au 22 aout, la WorldPride s'apprête à faire un retour en fanfare, afin d'oublier son absence de 2020 liée à la situation sanitaire. Mais cette année, l'événement sera un peu particulier. Pour la toute première fois, la WorldPride va utiliser sa médiatisation pour dénoncer les injustices subies à travers le monde entier, notamment chez les migrants queer, particulièrement victimes d'homophobie et de transphobie. L'objectif : apporter de nouveaux outils de luttes contres toutes les discriminations, quelles qu'elles soient. Le tout grâce au plus grand forum sur les droits humains du monde, et à travers un programme culturel et artistique varié. D'ailleurs, en même temps que la WorldPride 2021, les visiteurs pourront assister aux EuroGames, un événement sportif inclusif qui rappelle que l'homophobie et la transphobie sont à l'opposé des valeurs sportives, et qu'elles n'ont pas leur place dans les stades et sur les terrains. Le mot d’ordre ? #YouAreIncluded.

Et si ça ne suffit pas à vous donner envie de visiter ce pays où tout le monde peut se sentir en sécurité, rendez-vous sur le site de l'Office du tourisme du Danemark pour découvrir toutes les facettes de ce magnifique pays. Peut-être à l'occasion d'événements tels que la Pride Week (à la mi-août), le MIX Copenhagen LGBTQ Film Festival (à la fin d’octobre), ou le Winter Pride (première semaine de février) à Copenhague ?

©Daniel Rasmussen (Copenhagen Media Center)

Rendez-vous là-bas ! Et si vous cherchez des activités à faire sur place, c'est par 👉 ICI