AccueilPartners

Comment le HCR peut agir auprès des réfugiés  dans un contexte de crise sanitaire ?

Comment le HCR peut agir auprès des réfugiés dans un contexte de crise sanitaire ?

Publié le

par UNHCR

Entre 2010 et 2020, le nombre de personnes déracinées dans le monde a quasiment doublé.

Selon le dernier rapport sur les tendances mondiales publié par le HCR, on estime à 100 millions le nombre de personnes ayant été forcées de fuir leur foyer au cours des dix dernières années. Fin 2019, ce sont 79,5 millions de personnes qui étaient déracinées, soit plus de 1% de l’humanité, dont 26 millions de réfugiés. Un chiffre sans précédent, et d’autant plus alarmant que ces populations sont souvent confrontées à des conditions de vie intolérables, qui les rendent particulièrement vulnérables face à la crise sanitaire actuelle.

Pour commencer, qu’est-ce qu’un réfugié ?

Pour bien comprendre l’action du HCR, il est fondamental de comprendre ce qu’implique le terme de « réfugié ». En effet, les réfugiés sont les personnes qui fuient des conflits armés ou les persécutions et qui ont traversé au moins une frontière, contrairement aux déplacés internes qui ont fui au sein de leur propre pays. Grâce à la protection juridique liée au statut de réfugié, ils ont l’assurance de ne pas être renvoyés dans leur pays, où leur vie et leur sécurité ainsi que celles de leurs familles seraient menacées.

Que fait l’UNHCR pour venir en aide aux réfugiés ?

Créé en 1950, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés a pour mission celle de protéger les personnes et les familles qui ont été obligées de fuir leur pays face au danger. Grâce à la générosité des donateurs, le HCR est en mesure de fournir aux réfugiés une assistance essentielle immédiate, telle que l’accès à l’eau potable, des soins médicaux, du matériel pour construire des abris, des colis d’aide alimentaire ou encore des kits d’hygiène. Par la suite, il met en place un accompagnement durable, qui peut se traduire par la réinstallation dans le pays d’origine quand les conditions le permettent, ou l’intégration dans un pays d’accueil.

Grâce à sa politique sur la préparation et la réponse aux situations d’urgence, le HCR peut surtout intervenir en moins de 72h lorsque la situation devient critique. C’est le cas en ce moment-même en Amérique latine, frappée de plein fouet par l’épidémie, où le HCR a pu déployer ses ressources afin de venir en aide aux populations, et notamment aux nombreux réfugiés vénézuéliens.

En Amérique du Sud, l’urgence sociale alourdit la crise sanitaire

Alors que le Venezuela connait la plus importante crise de déplacement de l’histoire contemporaine en Amérique Latine, on estime à plus de 4,5 millions le nombre de déplacés vénézuéliens dont la grande majorité a besoin de protection et d’assistance. Ayant fui les menaces, l’insécurité et les pénuries, nombre d’entre eux vivent dans la plus grande précarité. Des conditions de vie déjà difficiles, qui se sont largement détériorées depuis l’apparition du covid-19, alors que l’Amérique latine devient peu à peu le nouvel épicentre du virus.

Privés de revenus suite à l’arrêt brutal de l’économie, confrontés aux expulsions, à la faim, à la stigmatisation, beaucoup n’ont pas accès aux installations sanitaires de base et n’ont pas la possibilité de prendre des mesures de prévention contre la propagation du virus. À cette situation critique s’ajoute l’arrivée de l’hiver austral, qui devrait accroitre les besoins en matière d’équipements essentiels mais aussi l’apparition de maladies respiratoires saisonnières.

Que faire face à la catastrophe annoncée ?

Face à l’urgence de la situation et à la vitesse de propagation du virus dans la région, le HCR a initié un plan d’intervention pour venir en aide aux réfugiés vénézuéliens dans les plus brefs délais. Il se traduit notamment par la mise en place d’installations sanitaires, d’unités de dépistage et d’isolement, ou encore l’acheminement par avion de matériel d’urgence.

Grâce à vos dons, le HCR peut fournir aux populations des articles de première nécessité, du matériel pour les abris, de l’eau et du matériel d’hygiène. En parallèle, le HCR s’est également associé à une structure partenaire pour distribuer des bons d’achats permettant aux personnes d’acheter des radiateurs, des couvertures et des vêtements chauds en prévision de l’hiver à venir.

Comment je peux aider ?

Aujourd’hui plus que jamais, face à l’ampleur de la crise liée au covid-19, le HCR a besoin de fonds afin de poursuivre ses actions auprès des personnes les plus vulnérables. Car c’est avant tout grâce aux dons de tous qu’il peut agir rapidement et concrètement auprès des populations. Par exemple, avec un don de 100 euros, vous contribuez à venir directement en aide à une famille vénézuélienne à laquelle le HCR pourra fournir des articles de première nécessité, comme des couvertures et un réchaud.

Pour apporter votre aide aux personnes forcées de fuir leur foyer, c’est par ici que ça se passe : https://donner.unhcr.org/venezuela/